Heroes Stories est un forum RPG créer sur les bases de la série Heroes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 11:25

Après ma rencontre avec Ana, je me suis dit que visiter le symbole des Etats-Unis serait une bonne idée pour moi. J'ai besoin de me ressourcer, de penser à tout ce qui m'est arrivé. Mon passé me rattrape avec cet homme. Il tente absolument de tout récupérer. L'enquête ne fait que commencer je sais. Il fera n'importe quoi pour tout récupérer. Je ferais mieux de faire attention. Je décide d'envoyer un message à Tyler. Je lui précise que l'homme mystère m'avait retrouvé et que je m'en étais sorti. Il devait le savoir. J'arrivais à destination. Il n'y avait pas beaucoup de monde. Je décide de monter. Etre en hauteur me permettra de penser à la suite des évènements. J'ai gagné une partie aujourd'hui. J'ai réussi à recruter afin de traquer Maya, une meurtrière en puissance et un obstacle pour le changement. Je suis pourtant tourmenté. Mon humanité est toujours là et en même temps ma quête de pouvoirs est là aussi. Un jour, l'un ou l'autre va gagner et je sais déjà par avance que si c'est ma soif de pouvoirs, je serais capable de m'allier avec les pires monstres comme Sylar. Soudain, j'entendais des bruits de pas allant dans ma direction. Mais qui peux bien venir vers moi ? Non, ce n'est quand même pas Sylar qui souhaite savoir ce qu'il doit faire ?

Nathan : Qui est-là ?

J'avais peur. C'est normal après tout. Cela pouvait être Sylar pour me rappeler le marché ou bien c'est l'homme mystère qui veut récupérer ses biens. Mais je le voyais avancer vers moi et finalement ce n'est ni l'un ni l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 13:22

La ville de New-York était encore plus grande qu'il ne l'aurait imaginé. C'était l'une des particularités des Etats-unis : à chaque changement d'état on avait l'impression de changer totalement de pays. Curtis revenait du texas, là où le décors ressemblait plus à celui d'un film du far-west qu'à une zone industrielle. Du coup, le contraste avec cette grande ville était plutôt marqué. Mais c'était tant mieux, celui qui se faisait appelé Fletcher préférait les grandes villes, il y avait plus de monde, plus de possibilités, peut-être plus de proie aussi, il n'en savait rien.
En tous les cas, ne sachant par où commencer dans ses recherches, parce qu'il était bien ici pour une raison précise, il décida de faire une petite pause touristique. C'était bien son genre après tout, prendre du bon temps avant de passer au travail. C'est ainsi qu'il choisit de visiter la statue de la Liberté. Il ne l'avait jamais vu en vrai. Laissant sa moto garée dans un sous-terrain qu'il jugeait assez tranquille pour ne pas se la faire voler, Curtis se dirigea vers l'office du tourisme pour savoir à quel heure passait le prochain ferry pour la Liberty Island. Par chance, le prochain était dans une demie-heure et ne tarda pas à arriver. A l'entrée du ferry, deux gardes qui étaient là pour contrôler les gens depuis les attentats du 11 septembre.


- Votre nom ?

- Euh...Aaron, Aaron Gordon.


Par chance, ils ne lui demandèrent pas ses papiers. Peut-être parce qu'ils étaient lassés de leur travail et qu'ils ne pensaient pas qu'un terroriste viendrait à la statue de la liberté ? Ce qui était un raisonnement assez véridict.
Il n'y avait pas beaucoup de monde, seulement quelques touristes. Arrivé sur place, Curtis observa le monument avec la même admiration que toute autre personne : il ne l'imaginait pas aussi grande. Désormais, il n'avait qu'une envie : monter à l'intérieur pour avoir une vue d'ensemble. Le problème étant que, là aussi il y avait des gardes et ils ne voulèrent pas le laisser passer.


- Ah non désolé, cet endroit est interdit au public, question de sécurité intérieur.

Curtis fronça les sourcils. Comment allait-il passé ? Les neutraliser aurait été rapidement découvert et il n'aurait pas pu resté tranquille longtemps. Non, il lui fallait trouver quelque chose de plus...gentil et discret.

- Oh...je ne savais pas. Ca ne fait rien, merci quand même...


Il leur tourna le dos et fit semblant de s'en aller. En vérité il se plaqua contre l'un des murs. Cherchant des yeux quelque chose de précis, il trouva enfin : un appareil photo parterre, surement oublié par un touriste. Il y avait un couloir non loin, qui était interdit au public mais barré qu'avec une barrière. Curtis leva la main, aussitôt l'appareil photo s'éleva dans l'air comme par magie. Puis, il donna un violent coup vers la gauche : l'objet fut projeté en cette direction, dans le couloir, et heurta la barrière ce qui fit un bouquant pas possible. Aussitôt, les deux gardes se dirigèrent par là-bas, main sur leurs armes, pour voir ce qu'il se passait. Curtis sortit alors précipitemment de sa cachette et s'élança dans l'escalier qui menait en haut.


ø Voilà qui est fait ! ø

Grimpant les escaliers quatre à quatre, il parvint finalement à la tête. Là, il fut surprit de voir un homme en costume. Il n'était pas dans le ferry alors comment était-il arrivé aussi ? C'était étrange ! Immédiatement, l'homme demanda qui était là. Curtis s'avança un sourire aimable sur le visage.

- Oh ! Vous m'avez l'air bien nerveux ! Ne vous inquiétez pas, je ne suis là qu'en simple touriste.

Il s'avança encore un peu et arriva finalement devant l'homme. Un visage assez carré, un costume parfaitement repassé, il avait l'allure d'un homme important et Curtis était persuadé l'avoir déjà vu quelque part mais il ne se rappelait plus où. Il lui dit en rigolant légèrement :


- Un homme politique ou quelque chose comme ça non ? Laughing Ca explique pourquoi je ne vous ait pas vu dans le ferry, vous devez avoir votre propre bateau pour venir ici...et un pass pour grimper en haut...

Il s'appuya sur l'une des rembardes, observant par la bais vitrée la mer qui s'étendait devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 13:59

C'était quelqu'un d'autre. J'avais cru réellement voir Sylar ou bien l'homme qui tentait de récupérer ses biens. Mais non. Il dit que je suis nerveux. C'est vrai après tout. Je pensais voir quelqu'un d'autre quelque part. Mais non encore, ce n'est qu'un simple touriste. Par contre, il ne savait pas qui j'étais. Donc, il ne vient pas de New-York a priori. Il ne sait donc pas quelle est ma politique. Il a pris le ferry et il ne m'a pas vu. C'est vrai que pour venir, je n'ai pas pris le ferry pour les touristes. Le prendre serait de me faire harceler continuellement par les habitants. Je n'ai pas pris malheureusement mon propre bateau. Je suis venu tranquillement en volant. J'ai repris cette habitude mais personne ne m'a vu voler heureusement. Il fallait que je dise que j'ai mon propre bateau sinon il va me poser des tonnes de questions. Je dois éviter de me faire repérer. C'est là une question de survie. Je ne sais pas qui est cet homme exactement. Il peut très bien travailler pour la Compagnie ou pour quelqu'un qui n'est pas d'accord avec ma politique sur les spéciaux.

Nathan : Vous avez visé juste. Je suis un homme politique. Je suis le sénateur. Mon nom est Nathan Petrelli. En effet, j'ai évité de prendre le ferry. Je suis venu avec mon propre bateau et je suis monté ici avec un pass. Quel est votre nom ?

Je dois me méfier. Il faut toujours se méfier d'ailleurs. Avec ma position, être méfiant est une question de survie. Mais j'ai réussi à faire confiance à certaines personnes. Elles m'ont montré une certaine humanité que j'ai perdu. Il est possible que ce soit de même avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 14:33

Fixant l'horizon, Curtis écoutait les paroles de l'homme. Ce dernier ne se contenta en fait que de confirmer toutes les hypothèses que lui avait émis. Cela voulait probablement dire qu'il n'était pas du genre à parler beaucoup, surprenant pour un homme politique. Quoique, ces hommes là étaient surtout doués pour faire des discours déjà écrit d'avance mais lorsqu'il s'agissait de s'eprimer dans la vie de tous les jours ils se montraient plutôt discrets.
Celui qui se tenait devant lui était en fait le sénateur, Nathan Petrelli. Immédiatement Curtis comprit où il l'avait vu : un peu partout dans les médias. En effet, ces derniers temps le sénateur Petrelli était partout : télévision, journaux, conférences...il était impossible de ne pas l'avoir vu lorsque l'on vivait dans des lieux civilisés. Curtis imaginait que même en europe on entendait parler de lui, et pour cause : il s'agissait de l'homme qui criait à la menace terroriste depuis quelques semaines.


- Le sénateur Petrelli ? Oh ! Enchanté, je suis ravi de faire votre connaissance. Excusez-moi de ne pas vous avoir reconnu, je ne viens pas d'ici.

Ses mains se décolèrent de la rembarde tandis qu'il se tournait vers son interlocuteur, l'observant de haut en bas. Il était vrai qu'il avait une carrure plutôt impressionnante, des épaules d'homme à responsabilités.

- Alors, c'est vous l'homme qui se charge de protéger la nation contre ce que vous appelez les... les grandes menaces ?

ø Et c'est sûrement lui qui a provoqué l'arrestation de bon nombre des notres...j'imagine... ø

En effet, Curtis avait eu la chance d'être au Texas au moment des arrestations dans un endroit des plus perdus. Par conséquent, des troupes du gouvernement avançant dans la région ne passait pas inaperçu et Curtis avait réussi à fuir. Pensant d'abord qu'il s'agissait d'une compagnie le traquant personnellement, il se rendit compte petit à petit qu'en fait c'était tous les gens spéciaux : il ne trouvait même plus de personnes comme lui parce qu'elles étaient toutes envoyées on ne sait où. Et puis brutalement, tout avait dérapé. Un homme avec le pouvoir de manipuler les rêves avait raconté à Curtis que la mission de gouvernement avait été un véritable fiasco. C'était à cause de ça que Sylar avait viré de bord.

S'il était au courant de cela, Curtis préférait ne pas en parler. Du moins pas tout de suite. Lui révéler qu'il était au courant serait signaler à l'homme qu'il était lui aussi l'un des "spéciaux", puisque les gens normaux n'étaient au courant de rien. Du moins pour la plus part. Néanmoins, dans l'unique but de voir quelle serait la réponse de l'homme politique, Curtis lui demanda :


- Dites-moi sénateur, si ce n'est pas trop indiscret, de quelle genre de menace s'agit-il ?

Curtis se rappela alors que quelques secondes auparavant, Nathan lui avait demandé son nom et qu'il avait totalement oublié de lui répondre, ce qui pouvait parraitre comme un acte mal poli alors qu'il s'agissait simplement d'un oubli.

- Oh oui excusez-moi, j'en oublie les bonnes manières. Je n'ai guère l'habitude de rencontrer des hommes aussi important que vous. Je m'appelle Aaron Gordon, je viens de...l'Arizona, mentit-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 14:57

Il ne m'avait pas reconnu tout de suite. Cela peut arriver à n'importe qui malheureusement. Mais cela confirme qu'il ne venait pas d'ici mais plutôt de l'Arizone. Il s'appelle Aaron Gordon. Mais au moins, il va à l'essentiel. Il essaye de savoir ce que j'ai appelé les grandes menaces à la télévision.Je me souviens que j'étais passé à la télévision peu de temps après avoir appris la vérité concernant toute ma vie. Il essaye de savoir si c'est moi le responsable. A-t-il quelque chose à cacher ? C'est bien possible. Il veut savoir quelle est la menace exactement. Les menaces sont les spéciaux, ceux qui veulent ma mort, ceux qui veulent détruire la société que je construis avec tant d'effort. Oh, j'allais oublier. Il fallait que je prenne des cachets si je veux être sur pied. Je sais que mon séjour à l'hôpital est de l'histoire ancienne mais je dois encore les prendre si je ne veux pas avoir un problème. Il faut que je réussisse à rester à l'essentiel. Et si je me servais de l'exemple de cette Maya. Je pourrais avoir ainsi son approbation. Il doit faire parti des personnes qui me détestent vu la manière dont il ml'a posé toutes ses questions.

Nathan : Je suis enchanté Aaron. Vous avez vu juste. Vous m'avez reconnu à la télévision. Il y a des menaces et je me charge de contribuer à ce que la population vive sereinement. Récemment, j'ai eu un appel qui me précisait qu'une de ses menaces était présente à New York. J'ai appris qu'elle avait tué beaucoup de personnes à Mexico. J'essaye de faire en sorte que cela ne se produise pas ici. C'est sûr, personne n'a l'habitude de rencontrer des personnes importantes. C'est vraiment le fruit du hasard.

J'espère avoir expliqué l'essentiel. Je suis resté dans le vague. Je n'ai fait qu'évoquer un fait. Ce sera suffisant. Il est possible par contre qu'il n'ait jamais entendu parler de cette histoire. Si c'est le cas, il saura ce que je fais réellement.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 15:45

L'espace d'un instant, Curtis fut étonné. L'homme lui parla du fait qu'un criminel ayant tué beaucoup de monde était présent à New-York. Avait-il était mit au courant de son arrivée ? Si oui, comment ? C'était pour le moins improbable, il était toujours resté assez loin de New-York. Le connaissait-on ici quand même ?

ø J'en serais pour le moins flatté, cela dit j'en doute... ø

Mais le sénateur continua son discours et se mit à évoquer le mexique. Le meurtrier venait de là-bas. Il ne s'agissait donc pas de lui. Curtis fut à la fois soulagé et déçu. Soulagé parce que cela signifiait que pour l'instant il pouvait agir en toute tranquilité, déçu parce qu'au fond, il aurait été heureux de savoir qu'on parlait de lui au delà des états qu'il avait visité. Si une personne "spéciale" était capable de tuer plein de monde, alors Curtis devait la rencontrer, voir de quoi elle était capable. Elle devait avoir une telle puissance, une telle énergie.

- Beaucoup de monde vous dites ? Alors le terrorisme est bel et bien là, dans notre pays...


Il fixa le sol d'un air pensif, comme s'il songeait à de récents évènements.

- C'est bien triste...


Il releva la tête pour regarder son interlocuteur et lui adressa un sourire amical pour lui dire :

- Mais je suis sûr que vous faites très bien votre boulot, Sénateur.

Curtis s'était dit qu'il devait faire ami/ami avec lui s'il voulait en apprendre plus sur la menace mexicaine dont il parlait. D'un autre côté, il y avait moins de mexicains à New-York que d'affro-américains ou de blancs...cela pourrait lui faciliter la tâche.
Une idée lui traversa soudain l'esprit. Il pouvait évoquer un nom pour voir si cela allait destabilisé l'homme ou pas.


- Il y a quelques mois, ou quelques semaines, on entendait parler dans les médias d'un certain Sylar, un homme tuant des gens en leur ouvrant le crâne avec des armes blanches...ce monstre fait-il partit des menaces terroristes ? On en entend même plus parler.

Il avait rajouté le terme "arme blanche" pour faire croire à Nathan qu'effectivement il n'en avait entendu parlé que dans les journaux, comme tout le monde. En réalité, il en savait un peu plus que cela, mais ce n'était pas très prudant de le faire savoir pour le moment. Pourtant, Curtis fit exprès de soigneusement choisir ses termes pour la phrase suivante :

- Si vous voulez mon avis, sénateur, il ne faut pas être très normal pour commettre ce genre d'acte.

Curtis avait volontairement appuyé le mot "normal". Il voulait semer le trouble chez l'héritier Petrelli. Il voulait que ce dernier se demande s'il était au courant ou non de l'existance de ceux qu'il appelait "les autres". Dans quel but ? Pour s'amuser, probablement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 16:57

Il disait que le terrorisme était bien là. Il comprenait donc ma position. C'est déjà bien. Il est sûr que je fais du très bon boulot. J'apprécie beaucoup. Avoir l'opinion de quelqu'un qui ne vient pas de New-York est très satisfaisant. Il sait donc pour Sylar à travers les journaux. Il suit même la progression de ma vengeance. C'est parfait tout ça. Il demande ce qui se passe avec Sylar. Il vaut mieux peut-être que je parle en bref de ce qui m'est arrivé avec lui et faire en sorte que cela passe à mon avantage. Selon son avis, il ne faudrait pas être normal pour faire tout ça. C'est sûr, Sylar n'est pas un humain, c'est un monstre. Aujourd'hui, c'est plutôt un monstre apprivoisé qui a voulu me torturer pour que je donne Peter et qu'il redevienne comme avant. Il est maintenant avec moi mais à quel prix maintenant. Il souhaite redevenir celui qu'il était et me compare maintenant à un monstre, à celui qu'il était autrefois. J'étais quand même troublé par cette question et surtout la dernière. Serait-il spécial ?

Nathan : J'ai été attaqué par Sylar il y a quelques temps mais j'ai réussi à m'en sortir heureusement. Il se fait discret depuis. Il sait qu'on parle de lui et qu'il est surveillé. Il menace notre société quand même. Je suis d'accord avec vous sur une chose : il ne faut pas être normal pour faire ce genre de chose.

J'ai dit l'essentiel. Je n'allais pas rentrer dans les détails sinon ce serait me trahir.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 17:24

Ainsi donc Sylar était encore en liberté. C'était une bonne chose, très bonne chose. Seulement, s'il était surveillé, cela n'allait pas être facile. Curtis était persuadé d'être investit d'une sorte de mission, comme si c'était à lui de rendre à Sylar sa personnalité. Evidemment, il était encore loin de se douter que cela allait être beaucoup plus difficile qu'il ne pourrait le penser. Comme à son habitude, Curtis jouait double jeu. Il était là, devant le sénateur, sous le nom d'Aaron en train de discuter du danger que représentait les terroristes, alors qu'en réalité il était Curtis et voulait justement réintégré le plus grand terroriste de toute l'histoire de l'amérique.
Pourquoi ? Eh bien le jeune garçon originaire de Memphis, et non pas d'Arizona comme il voulait le faire croire, considérait le travail de Sylar comme une oeuvre artistique. Il ne fallait pas être sain d'esprit pour penser cela, mais Curtis avait une vision du monde totalement différente de celle des autres. Il avait conscience que le monde ne jouait plus qu'à la loi de la jungle, malgré les apparances. Sylar était celui qu'il avait toujours admiré, celui qu'il avait tenté de suivre en adoptant le même style de fonctionnement. Mais depuis l'évènement, Sylar avait disparu. Curtis voulait le retrouver, il devait le remettre dans le droit chemin, du moins LEUR droit chemin.
En réalité, il n'y avait qu'une différence de point de vue entre Sylar et Curtis. Sylar voulait qu'il y ait de moins en moins de personne à pouvoir pour se rendre exceptionnel, il voulait pourquoi pas, être le seul restant. Curtis lui, au contraire, voulait qu'il y ait plein d'autres peronnes comme lui. Il avait besoin de "gibier" pour rester en forme, il voulait tous les dominer pour être reconnu. Dominer de simples humains normaux, cela n'avait pas d'intéret à ses yeux.


ø Je n'arrive pas à croire qu'il ait survécu à une attaque de Sylar...Déjà les gens avec des pouvoirs n'y arrivent pas, alors un simple sénateur... ø

Curtis essayait un instant d'imaginer la scène. Comment le sénateur avait-il pu s'en sortir face à autant de pouvoir ? C'était impossible. Sylar en avait sûrement fait exprès...
En tous les cas, "Aaron" fit une mine étonnée et répondit à Nathan :


- Wouaw ! Impressionant ! Il est très dangereux pourtant d'après ce qu'on dit ! Vous êtes un sénateur qui va réellement sur le terrain vous, pas comme les autres bureaucrates qui ne foutent rien...

Il posa ses avant bras sur la rembarde, ainsi qu'un de ses pieds sur le bas de celle-ci, adoptant une position légèrement courbée. Fixant l'horizon à nouveau, il sentit un vent d'air frais : l'air devait passer quelque part et c'était plutôt agréable.

- Mais un terroriste comme lui ne devrait pas simplement être "surveillé", il faudrait l'arrêter, le neutraliser, ne croyez vous pas, sénateur Petrelli ? Avec tout le gouvernement derrière vous, ça devrait être assez facile, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 18:05

Ce qu'il ne sait pas c'est que j'ai passé un marché avec lui. Sylar promettait de travailler dans l'ombre pour moi afin que je devienne l'homme le plus puissant et en échange, il fallait qu'il retrouve Peter pour obtenir de nouveau cette fin. L'homme de pouvoir revient à la surface. Tu n'es pas là Tyler, tu n'es pas auprès de moi. Sylar était un danger mais il a perdu cette fin, il a perdu cette soif de pouvoir. Il veut qu'on partage cette soif. Mais il a bien précisé que tout ceci doit être secret bien entendu. Aaron précise qu'il faudrait le neutraliser. Est-ce que c'est facile ? Non, pas vraiment. Beaucoup de personnes ont été sacrifiées rien que pour capturer Sylar. Il a fait souffrir ma famille toute entière. J'aurais préféré qu'il ne soit jamais né d'ailleurs ! Je hais Sylar. En tout cas, il est impressionné que je m'en sois sorti. C'est vrai que je suis un sénateur de terrain quelque part. J'ai recruté Ana qui travaille pour moi mais en même temps, j'ai trouvé quelqu'un sur qui compter et me reposer. J'ai trouvé la personne qui avait les mêmes intérêts que moi. Aaron est d'accord avec ma politique. Il voudrait même que j'accélère le mouvement. Je vais évoquer la situation avec Sylar.

Nathan : Sylar sait que je suis quelqu'un d'important dans la société. Tuer un sénateur ne serait pas bien vu s'il soouhaite agir en toute discrétion. Vous avez raison, il faut neutraliser ce genre d'individus. Mais ce n'est pas si simple. Beaucoup de personnes malheureusement ne sont plus là à cause de cette capture de Sylar. Actuellement, j'essaye de changer de tactique. Sylar est quelqu'un de très méthodique. Je constitue déjà une nouvelle équipe. J'ai déjà réglé le problème de la personne qui provient du Mexique. Si nous arrivons à neutraliser cette personne, nous pourrons réussir à neutraliser Sylar.

J'ai dit l'essentiel. Il avait raison sur un point : neutraliser Sylar est une priorité. Le pacte que j'ai passé avec lui doit être secret par contre.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 18:35

Curtis écoutait les propos de Nathan avec attention. Le sénateur ne s'en rendait pas vraiment compte mais il était en train, petit à petit, de lui livrer des informations qui n'étaient pas sans importances. De plus, il commençait à lui parler des équipes qu'il formait et de son plan : la personne du mexique pourrait arrêter Sylar.

ø Il compte sur l'individu du mexique pour neutraliser Sylar ? Il doit avoir un pouvoir puissant pour stoper le plus grand criminel...Il faut absolument que je trouve de qui il s'agit ! ø

L'héritier Petrelli semblait être de plus en plus confiant, probablement parce que Curtis savait repérer le caractère des gens et savait qu'avec lui, il fallait se montrer d'accord avec ses opinions. Dans un certain sens, il l'était vraiment. Quoique.

- Ce Sylar semble être très fort, hein ?

Il tourna son regard vers le sénateur, comme s'il cherchait à déchiffrer sur son visage le moindre signe d'émotion. Quels étaient véritablement les priorités de l'homme ? Que cherchait-il réellement à accomplir ? Eliminer tous les "spéciaux" ? C'était fort probable. Les gens normaux avaient peur des gens ayant des pouvoirs, ils se sentaient inférieurs et sans défense. Ce qui était vrai.

- Je n'aimerai pas croiser ce criminel dans la rue... dit-il d'un air songeur.

Bien sûr que si, il aimerait. C'était même ce qu'il souhaitait. Sylar avait besoin de lui. C'était peut-être idiot mais, il y avait peut-être une certaine solidarité entre tueurs en série ? Curtis se retourna, appuyant ses coudes contre la barrière il faisait dos à la mer et fixait le mur. Il n'avait pas vraiment prit le temps d'observer l'endroit avec tout ça.

- Cette personne du mexique doit contenir des informations précieuses pour que vous comptiez sur elle pour arrêter Sylar, j'imagine !


Curtis trouvait cela ironique: ils étaient en train de parler de terrorisme et de plan pour arrêter un homme à l'intérieur de la statue de la Liberté. C'était assez...comique. Curtis se mit à rire doucement et commenta ses propres agissements :

- Oh je suis désolé ! Je suis un peu trop curieux avec toutes mes questions Laughing M'enfin vous comprenez, comme tous citoyens américains je m'inquiète un peu de la sureté de notre Nation.

Il sourit, masque de sa propre personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 19:29

Je ne sais pas si Ana pourra règler le problème Sylar. Il pense que la personne du Mexique pourrait l'arrêter. Cette Maya pourrait peut-être l'arrêter. Je n'ai malheureusement aucune conviction. Mais il fallait absolument éviter que la discussion entre moi et Sylar dans la suite du Président ne se sache. S'il se sentait menacé, Sylar était capable de tout réveler. Mais il avait besoin de moi. Il était coincé. Heureusement que je me suis échappé de ce cauchemar. Il constate que Sylar est très fort, c'est vrai d'ailleurs. N'aurait-il pas un intérêt pour Sylar ? Ne voudrait-il pas se venger de lui comme Ana avec Maya ? C'est en tout cas ce que je pense. Il veut peut-être rentrer dans mon équipe, c'est fort probable. En tout cas, il n'aimerait pas le croiser. Mais je suis ravi que quelqu'un s'occupe de la sureté de la Nation. C'est vraiment sympa de voir quelqu'un en accord avec mes convictions.

Nathan : Sylar est dangereux en effet. Il a fait beaucoup de victimes. La justice doit être rendue. Je comprends tout à fait que vous vous préoccupez de la Nation. Cela est mon but aussi de la protéger. Pour ce qui est de la personne du Mexique, elle s'occupe de la meurtrière qui est arrivée à New-York. Je ne sais pas par contre si elle serait capable de tenir tête à Sylar. C'est une meurtrière. Mais l'utiliser de telle sorte à attirer Sylar serait une bonne idée.

Aaron vient de penser à quelque chose de vraiment pertinent. Il pourrait devenir un bon élément en tout cas. Ce serait bien s'il faisait parti de mon équipe.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 19:44

Finalement, Nathan Petrelli savait parler quand il le fallait. Curtis l'avait d'abord prit pour l'un de ces politiciens qui ne racontait pas grand chose, mais il s'était trompé. Il semblait fier de lui, fier de ses plans, et voulait bien les exposer à ceux qui l'approuvait. Point fort ou point faible ? En fait, Curtis voyait plutôt cela comme un point faible. Mais c'était tant mieux : grâce à cela, il pourrait peut-être le mettre dans sa poche, il fallait juste que Nathan le trouve...utile.

Curtis chercha quelque chose dans la poche de son jeans. Il était vrai qu'il contrastait avec le sénateur d'un point de vue vestimentaire : lui était en jeans, basket et portait une chemise un peu trop grande pour lui, aux deux premiers boutons d'ouvert. Un air totalement décontracté. Normal, il ne suivait aucune règle.
L'homme sortit enfin de sa poche ce qu'il cherchait : un paquet de cigarette. Il en sortit une qu'il plaça à sa bouche. Il savait qu'il était interdit de fumer ici, mais l'envie était trop forte.


- J'espère que ça ne vous dérange pas que je fume, Sénateur ?

Sans attendre sa réponse, il sortit de l'autre poche un briquet métalique, un zippo. Il l'alluma dans un craquement de pierre et alluma sa cigarette. Tirant une bouffée de fumée, il fit remarqué à Nathan, dans le but de lui sembler sympathique et surtout sérieux :

- Vous savez sénateur, cela ne fait que quelques minutes que nous parlons. Pourtant vous m'avez déjà donné pas mal de renseignements. Ce que vous comptiez faire pour Sylar, avec qui, comment, vos projets, vos ambitions et tout le reste.


Il se rapprocha de lui légèrement, et lui signala :

- Le monde n'est plus sûr monsieur Petrelli. Je pense que vous le savez mieux que moi. Je serais vous, je ferais un peu plus attention à ce que je dis et surtout à qui. Ne faites pas trop confiance à des étrangers...On ne sait jamais. Imaginez un instant que je sois un terrible criminel de la même trampe que Sylar ?

Il se mit à rire doucement et, faisant un clin d'oeil au sénateur il reprit :

- Bien sûr, ce n'est pas le cas. Je n'aurais pas la carrure d'un méchant je l'avoue. Mais c'était un exemple. Entendez mon conseil Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 19:59

Il me demande si cela ne me dérange pas la cigarette. Cela ne me dérange pas. Je n'ai jamais eu de problème avec ça. Il semble être au courant des spéciaux. Il s'intéresse beaucoup à Sylar. Je lui faisais signe qu'il pouvait fumer et c'est ce qu'il fait. J'étais pensif. Est-ce que j'en aurais dit trop ? Non, je ne pense pas, je ne suis allé que vers l'essentiel. Mais il me fait remarquer une chose, c'est que je dis beaucoup de choses. Mais si je dis des choses, c'est pour essayer qu'il rentre dans mon équipe. Quelqu'un comme lui serait le bienvenu en tout cas, c'est certain. Mais après, je ressentais de la peur. Il me dit que le monde n'est plus sûr. Je le sais mieux que n'importe qui. C'est moi le responsable de tout ça. Il sait à quoi je vais penser exactement. Je remarque que cela fait plusieurs reprises qu'il vise juste me concernant. Je suis un monstre mais il l'ignore. Mais quand il me dit qu'il pourrait être un terrible criminel de la même trampe que Sylar, là c'est terrifiant. Seulement, il dit qu'il rigole, que c'est un exemple mais je me méfie maintenant. En effet, il faut que j'ai le coeur net sur lui.

Nathan : C'est un excellent conseil que vous me donnez Aaron. D'ailleurs, vous avez dit que vous vous interressez à Sylar pour l'intérêt de la nation. Mais est-ce qu'il y a une autre raison à tout ça ?

Là, je vais savoir si je vise juste ou pas. Est-ce qu'il a l'intention de se venger de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 20:23

Le sénateur venait de lui demander s'il y avait une autre raison que la sécurité de la Nation pour qu'il s'intéresse au cas de Sylar. Se doutait-il de quelque chose ? Dans ce cas, Curtis n'aurait pas été assez bon comédien. Mais pour le moment, ne sachant pas vraiment pourquoi l'homme lui demandait cela, il devait continuer, on verrait bien par la suite.

- Autre que la sécurité de la nation ? EH bien...oui...

Il eut un sourire amusé en coin, puis se tournant vers Nathan, lui avoua :

- Ma propre sécurité personnelle.


Il haussa les épaules, comme si c'était quelque chose de naturelle de parler de sa propre sécurité avant celle de la nation et lui confia d'un air désolé :

- C'est triste à dire mais l'être humain est de nature égoïste. Et j'en fais parti. J'aimerai vous dire le contraire sénateur mais non, je pense à ma propre vie avant celle de la Nation. Sylar me fait très peur, comme à beaucoup d'autres...et je n'aime pas ne pas savoir lorsque j'ai peur.

Il était déjà rendu à la moitié de sa cigarette, démontrant par l'occasion qu'il avait l'habitude de fumer régulièrement. Fumer vite signifiait fumer souvent. Tout en la terminant, il continuait ses explications.

- Ce n'est pas ce genre de peur qui vous paralyse non...mais une peur qui donne envie de se battre et de donner tout ce que l'on a pour survivre.


Puis en riant il ajouta :

- J'éprouve la même sensation envers les araignées Laughing


Un silence tomba alors, ne laissant que le vent dialoguer et souffler quelque chose d'inaudible. Curtis, ou plutôt Aaron, conclua son petit discours en disant :

- Je dois avouer que moi aussi, je parle beaucoup là. Cet endroit doit être propice aux confidences il faut croire.

Mais moi je n'ai pas tout un gouvernement, toute une ville derrière moi...ø
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 22:32

Il pense donc à sa sécurité, c'est pas mal. L'être humain est égoïste, je suis d'accord là-dessus. Je le suis. Mais je ne suis pas tout à fait humain, ni tout à fait spécial. Je suis entre les deux. Je cherche simplement à trouver ma place dans ce monde. Mais c'est difficile. Je construis donc ma vie en fonction du monde peuplé d'égoïstes. Il n'aime pas le savoir en liberté, il a peur et je peux comprendre son point de vue. Sylar a voulu détruire ma famille, les miens. Je ne voulais pas qu'il recommence à nous terroriser. Et j'ai pourtant passé un marché pour m'en sortir. Il rigole en disant qu'il éprouve la même sensation envers les araignées. Celles-ci sont plus inoffensives que lui. Il parle beaucoup. C'est possible. Mais l'endroit est propice au fait de se ressourcer. C'est ce que je voulais faire. Je riais également.

Nathan : Les araignées sont plus inoffensives que lui. L'homme est égoïste, je suis d'accord avec vous. Nos désirs peuvent prendre le pas sur notre devoir. Sylar ne sera bientôt plus qu'une histoire ancienne. Les rues seront plus sûr lorsqu'il sera capturé et neutralisé. Je vous rassure sur une chose, la statut de la liberté est un lieu touristique certes mais aussi un lieu où nous pouvons réfléchir. C'était mon but et je crois que vous avez eu la même idée que moi. C'est le hasard sans doute.

Je ne sais pas du tout quoi penser de lui. Je me dis qu'il peut très bien être un allié redoutable mais en même temps, il peut très bien être mon ennemi. Il ne peut être simplement qu'un être humain qui se soucie de sa sécurité. Je dois savoir où est la vérité dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Sam 17 Avr - 23:30

Le sénateur lui fit remarquer très justement que les araignées étaient beaucoup plus inoffensives que Sylar. Naturellement, cela allait de soit. D'un certain côté il fallait dire que Sylar ETAIT une araignée. Il apparaissait là où on l'attendait le moins, était malin et dévorait tout ce qui tombait dans sa toile finement tissée. Nathan dit alors que le désir pouvait prendre le dessus sur le devoir. Parlait-il en connaissance de cause ? Peut-être. Curtis ne savait rien. Par la suite, le politicien tenta de la rassurer en lui promettant que Sylar serait bientôt sous les verrous et qu'il ne pourrait plus nuire à personne. Curtis sourit.

- Heureusement que vous êtes là pour vous soucier des citoyens, Sénateur. Je pense que vous saurez quoi faire pour arrêter ce monstre.


¤ Tu parles...personne peut l'arrêter... ¤

L'héritier Petrelli lui fit alors remarqué que l'endroit était bon pour réfléchir et qu'il était en partit venu pour ça. Il se risqua même à dire que Curtis était probablement, lui aussi, venu dans ce but. L'homme haussa les épaules. C'était en partit vrai, il était venu là pour songer à son plan, à la manière dont il allait s'y prendre, par où commencer et tout le reste. Mais finalement, le plan s'était fabriqué de lui-même à partir du moment où il avait aperçu Nathan.

- Oh...moi vous savez...je venais ici surtout en tant qu'américain n'étant jamais venu à New-York, je me devais de visiter ce patrimoine.

Il se pencha vers le sénateur et lui avoua en chuchotant :

- En fait, je n'avais normalement pas le droit de monter jusque là haut. C'est interdit au public...mais je sais rusé lorsque je veux quelque chose... Wink

Et il ajouta en riant :

- J'espère que cette toute petite fraude ne fait pas de moi un terroriste ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 11:42

Il est conscient que je me soucie des citoyens. C'est un patriote en tout cas. Je suis ravi de rencontrer un patriote. Il sait que je peux le faire. C'est vraiment sympa. Mais je ne sais toujours pas quoi penser réellement de lui. Il faut que je découvre la vérité. Mais il me dit qu'il est venu à New-York pour visiter la ville et donc la statue de la liberté. Il se penche vers moi. Là, je me pose encore plus de questions. Qu'est-ce qu'il va m'avouer ? Il n'avait pas le droit de monter là-haut. C'était interdit au public mais il sait rusé quand il veut quelque chose, j'étais au courant quelque part mais j'ai passé outre cette interdiction moi aussi. Il rigole avec cette phrase du fait qu'il pourrait être considéré comme un terroriste. Avec cette fraude, non, avec le fait qu'il ait des pouvoirs oui et je pense que comme il s'intéresse à Sylar, soit il a des pouvoirs, soit il est complètement dingue. Il peut être les deux. C'est plus rare déjà mais ça existe. Je riais également.

Nathan : Je vais vous faire une confidence. Si vous êtes considéré comme un terroriste juste pour être monté alors que c'était interdit au public, moi aussi. En tout cas, je peux dire que la statue de la liberté est un des endroits magnifiques de la ville. Merci en tout cas de me soutenir Aaron. Au fait, j'aimerais savoir ce que vous faîtes dans la vie ?

Là, je pose une très bonne question. Je pourrais me faire une opinion ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 12:54

Nathan lui fit comprendre qui lui aussi était venu ici sans réel interdiction. Curtis songea que c'était néanmoins différent : il était sénateur, il pouvait aller où il voulait de toute manière, cela ne changerait strictement rien. Si les gardes montaient juste pour voir, ils y trouveraient le sénateur de la ville et un parfait inconnu sans papier pouvant confirmer son identité. La différence n'était pas minime.
L'héritier Petrelli lui demanda soudainement ce qu'il faisait dans la vie. C'était une très bonne question, Curtis n'avait pas encore réfléchit à cela. Ni pourquoi il venait à New-York, pour la version faussée des choses. Aaron Gordon, le vrai, était un homme que Curtis avait tué en Arizona. En fait, il s'agissait d'un des hommes qui s'occupait de B-yond, la société qui avait fait enfermé Curtis et sa soeur lorsqu'ils étaient encore très jeunes. Naturellement, en grandissant, Curtis avait décidé de se venger et était allé rendre une petite visite à quelques un de ces employés.

Pour ne pas tomber dans l'incohérent et l'impossible, Curtis prenait soin, lorsqu'il donnait une fausse identité, de choisir quelqu'un qu'il avait rencontré et de lui emprunter nom, prénom, ville, métier etc... Cela lui permettait d'être sûr de ne pas faire de trop grosses boulettes. Dans le cas d'Aaron Gordon, Curtis ne pouvait pas dire au sénateur qu'il travaillait pour une société anti-spéciaux, même s'il en était certain, cela plairait à l'homme politique. Non, il devait vraiment se faire passer pour quelqu'un de normal, du moins pour le moment.
Il fallait donc mieux employé la couverture d'Aaron, ce qu'il disait faire auprès des autorités à l'époque...


- J'étais journaliste pour un petit journal local... j'ai eu une promotion et me voici donc à New-York sur recommandation pour intégrer l'un des plus grands journaux du pays.

Observant la réaction du sénateur Petrelli il ajouta :

- Ca explique un peu mon côté curieux. Mais rassurez-vous je n'ai pas l'intention de faire un article racontant tout ce que vous m'avez dit ici.


Puis en riant :


- Sauf si vous me le demandez pour vous faire un peu de marketing !


¤ Je ne suis pas sûr que c'était une bonne idée...en général les politiciens ne sont pas fans des journalistes... ¤
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 13:56

Journaliste ? Là, je pensais que le destin m'avait ammené une nouvelle rencontre me permettant de savoir où était ma réelle place. Mais ce n'est pas le cas, c'est un journaliste. C'est peut-être un signe, le fait que je devrais songer à mon avenir. Il a eu une recommandation pour intégrer l'un des plus grands journaux du pays. C'est peut-être le New-York Times qui sait. Si c'est ça, j'ai mes entrées et je connais certaines personnes là-bas. Je sais, on ne doit pas mélanger les deux pouvoirs à savoir la politique et les médias mais je l'ai fait. Qui n'a jamais fait ça en politique pour gagner ? Mais il m'a rassuré sur le fait qu'il n'écrirait pas d'articles sur moi. Est-ce que je devrais le croire ? Un journaliste écrirait n'importe quel article pour destabiliser le pouvoir. Mais il me fait remarquer qu'il peut écrire un article sur moi afin de me faire de la publicité mais il riait en disant ça.

Nathan : Qui sait, je pourrais très bien vous réserver l'exclusivité d'un article un de ses jours. Je comprends mieux votre curiosité maintenant. Félicitations pour votre promotion. Vous comptez donc rester à New-York ? Vous n'êtes donc pas simplement qu'un touriste.

Journaliste ? Là, c'est bizarre. Avant, il m'a bien dit qu'il était un touriste venu visiter la statue de la liberté et donc braver les interdits. J'ai donc découvert un mensonge. Mais est-ce qu'il vient de me dire la vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 14:35

Le sénateur félicita Aaron pour son nouveau poste et lui dit qu'un jour peut-être, il lui réserverait l'exclusivité, en souvenir de cette rencontre pour le moins inattendue. Il lui fit aussi remarqué que cela signifiait qu'il restait à New-York pour un moment et que donc il n'était pas un simple touriste comme il l'avait comprit au départ. Curtis tourna la tête de gauche à droite, illustrant la négation pour lui expliquer :

- Non en effet je ne suis pas un simple touriste. Comme je vous l'ai dis, je viens d'obtenir un poste ici, dans cette ville, et donc je vais emménager quelque part par ici. Mais seulement, n'étant jamais venu à New-York, je me réserve une journée touristique avant de commencer le travail, histoire de visiter les beaux monuments qu'on y trouve.

Curtis, qui avait gardé son briquet en main depuis qu'il avait allumé sa cigarette, le rangea dans sa poche et alla déposer le mégot dans l'une des poubelles qui se trouvait non loin. Revenant, il rajouta à son discours :

- Vous comprenez, lorsque je travaillerai je n'aurais plus beaucoup le temps pour les loisirs...le journalisme est un travail à temps plein.

Il sourit en y pensant. Des loisirs ? Ca non, il n'en aurait probablement pas beaucoup, même s'il considérait son véritable travail comme un loisir en soit, un amusement. Nathan semblait un peu plus méfiant qu'au début. Etait-ce parce qu'il lui avait dit qu'il était journaliste ? C'était possible, les hommes de la vie public n'aimaient pas trop les reporters et cela se comprenait : les articles n'étaient pas toujours très élogieux, pas toujours très justes ni réalistes. De nos jours, les gens recherchaient avant tout des scoops et de l'incroyable ce qui faisait que les journalistes étaient prêt à tout et n'importe quoi. Peut-être Nathan pensait-il que le journaliste n'était pas là par hasard en réalité et qu'il avait été mit au courant de sa présence ici ? Peut-être croyait-il que Curtis était là exprès pour en apprendre plus sûr lui et sortir un article douteux ?

Mais en réalité il en était tout autre. Cette rencontre était réellement un hasard et Curtis ne s'imaginait même pas que l'homme devant lui avait un pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 17:47

Je venais de toucher un point sensible. C'est en tout cas ce que j'ai pu remarqué. Il s'est pris une journée pour visiter la ville. C'est compréhensible. Il compte s'installer à New-York, c'est parfait. Le fait de devenir journaliste entraîne qu'il doit travailler tout le temps. Je comprends. Il devra subir la pression du scoop. C'est justement pour ça que je me méfie toujours des journalistes. Je me rappelle la dernière fois lorsqu'un journaliste voulait publier un article sur Niki et le fait qu'elle était avec moi. Heureusement, cet article n'a jamais été publié car Tracy a tué le journaliste. Je sais de quoi les journalistes sont capables et il faut une certaine pratique avant de savoir les utiliser correctement.

Nathan : Je comprends tout à fait. Votre travail est difficile, vraiment difficile. Les loisirs ne sont plus vraiment pour des personnes telles que vous et moi. Nous protégeons, nous informons la population. En tout cas, je suis ravi que quelqu'un comprenne mes intentions et le fait que protéger la population est quelque chose d'essentiel. Je peux vous dire que vous allez vous plaire à New-York. Ce n'est pas le politicien qui vous parle mais la personne qui a toujours vécu ici. J'espère que vos proches sont ravis de votre promotion.

Essayons de parler de la vie familiale. On peut toucher un point sensible. Ainsi, je verrais si Aaron peut être utile à la suite des évènements. Il faut toujours avoir les médias avec soi. Il vaut mieux vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 18:17

Nathan lui affirma qu'il se plairait à New-York. Curtis eut un sourire en coin : il n'en doutait pas une seconde. Cette ville valait au moins celle de Washington DC. Effictivement, il risquait de ne pas s'ennuyer et probablement de beaucoup s'amuser.
Le sénateur lui dit alors qu'il espérait que ses proches étaient heureux de sa promotion. Curtis sourit de plus bel. Il souriait parce qu'il voyait bien ce que tentait de faire le politicien qui se trouvait en face de lui et cela l'amusait. En disant cela, c'était un moyen pour l'homme d'en apprendre un peu plus sur sa famille, savoir s'il en avait ou pas et si oui, où elle était. Curtis lui laissa donc le plaisir d'obtenir la réponse qu'il souhaitait :


- Cela fait longtemps que je n'ai plus de famille, sénateur. Mon père et ma mère se sont rencontrés à l'orphelinat, puisqu'ils étaient tous deux orphelins. Ils se sont soutenu mutuellement dans la dure épreuve qui est de vivre sans proches et ils ont fini par tomber amoureux. Un jour ils m'ont eu moi. Malheureusement à mes seize ans il y eut un terrible accident...


Curtis marqua une pause. Son mensonge l'amenait intérieurement à revivre sa vraie histoire puisqu'il était vrai que c'était à seize ans que tout avait véritablement basculé, l'année où il avait tué son père...Des souvenirs troubles remontant à la surface, Curtis reprit doucement :

- Un horrible accident de voiture...je suis le seul à avoir survécu...ensuite j'ai volé de mes propres ailes...

Il afficha un sourire d'excuse ou peut-être un sourire nerveux, visiblement pas très heureux de parler de ce sujet. Ou alors peut-être jouait-il encore la comédie ? Quoiqu'il en soit, il soupira fortement avant de conclure en disant :


- Mais peut-être est-ce mieux ainsi pour moi...j'ai gagné rapidement en maturité et ça m'a aidé pour mon travail...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 18:32

Plus vraiment de famille, c'est le cas pour moi, en tout cas avec mes parents surtout. Je les hais pour tout le mal qu'ils ont pu me faire. Je n'arrive pas à croire ce qu'ils m'ont fait. Mais lui, il avait ses parents. Ils se sont rencontrés à l'orphelinat. Ils sont tombés amoureux. C'est une belle histoire d'amour. Mais il a perdu ses parents dans un accident de voiture. Je peux voir cette fois-ci que c'est la vérité. Sinon, il était un excellent comédien. On ne peut mentir sur ce genre de souffrance, j'en sais quelque chose. Il essaye de garder la tête haute. Il a raison sur le fait qu'il ait pu gagner en maturité mais que cela l'aide dans son travail, j'en doute fortement. C'est là qu'il faut que j'appuie la suite. Mais je dois être diplomate. Il a perdu ses parents quand même. Je me rends compte d'une chose. J'ai rencontré des personnes qui avaient perdu leurs parents. J'étais désolé pour eux à chaque fois. Mais j'aurais tellement préféré que les miens ne soient plus de ce monde. C'est le cas avec mon père. Il ne reste plus que ma mère en vie. Elle doit payer.

Nathan : Je suis tellement désolé pour vos parents. Vous vous en êtes bien sorti dans la vie. Vous êtes journaliste. Vos parents pourront être fiers de vous. Mais en quoi cela vous aide exactement si ce n'est pas indiscret bien sûr ? Vous traitez un sujet particulier ?

J'ai été diplomate. En tant que sénateur, je dois aider la population. Le destin m'a peut-être ammené vers cette personne pour que je vois l'humanité. Mais là, je ne sais pas. Je me méfie. C'est étrange.
Revenir en haut Aller en bas
C. Fletcher



Messages : 107
Age : 25
Localisation : New-York

Passeport
Puissance:
3/5  (3/5)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 19:08

Curtis fronça les sourcils devant la question du sénateur. En quoi cela pouvait-il aider un journaliste de ne plus avoir de parents, de ne plus avoir de famille ? En réalité, la réponse était bien simple, du moins Curtis le voyait ainsi.

- Ca aide à l'indépendance...


Il leva un instant les yeux vers le plafond, comme s'il cherchait à y voir quelque chose. En réalité c'était simplement signe qu'il était plongé dans ses pensées. Revenant à lui, il se raccrocha à la conversation et à ce qui l'intéressait pour le moment : Nathan Petrelli.

- Un journaliste doit souvent bouger, aller sur le terrain...un peu comme vous j'imagine. Par conséquent, ne pas avoir de famille à trainer derrière soit en plutôt un avantage.

Le dos toujours appuyé sur la rembarre, il croisa les bras ainsi que les jambes, prenant une position un peu plus décontractée.

- J'avais un collègue en Arizona qui a démissionné parce qu'il ne se sentait pas assez présent pour sa famille, qu'il avait l'impression de perdre le contact de ses proches. Moi, ça ne risque pas de m'arriver.

¤ Ma faculté à mentir est tout de même impressionnante, je devrais peut-être me lancer dans la politique, moi aussi... ¤ Pensa intérieurement Curtis, assez amusé par sa propre remarque.

- Le fait que je n'ai pas de famille me permet de me consacré uniquement à mon travail et de ne pas penser à autre chose, vous voyez ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher) Dim 18 Avr - 21:30

Etre indépendant, c'est un bon argument. Je n'y aurais pas pensé, c'est sûr. Pour moi, j'ai une famille. Ils n'ont pas accepté mon choix. Ils essayent de me faire changer d'avis. Je ne voulais pas les faire souffrir. Il vaut mieux qu'ils restent en dehors de tout ça. Mais ils sont en danger malgré moi. Il me dit qu'un journaliste doit savoir aller sur le terrain, bouger. Il n'a pas de famille, il peut faire ce qu'il veut. Mais contrairement à lui, j'en ai une. C'est une des raisons qui m'ont poussé vers ce choix : la trahison. Mais il y a aussi la trahison du monde. Cependant, je le sentais plus à l'aise. Je ne sais pas quoi vraiment penser de lui finalement. Le doute plane toujours sur lui. Il me racontait l'histoire de son collègue. J'étais attentif. Il avait démissionné car il ne se sentait pas assez présent pour sa famille. C'est vrai que je ne suis plus vraiment assez présent pour Peter ou pour mes enfants. Mais j'ai choisi de me venger et la vengeance se passe seul. La souffrance est une torture constante. Il est quand même assez philosophe sur le fait qu'il puisse se consacrer à son travail sans que la famille ne le dérange.

Nathan : Je comprends. Vous n'êtes pas tiraillé entre vie professionnelle et vie privée. Je n'ai pas la même chance que vous. Mais en tout cas, je suivrais activement votre carrière à New-York. Certains journalistes ont acquis une certaine réputation ici. Je pense que vous pouvez être de ses personnes qui réussissent. J'en ai la certitude. Vous avez votre place dans cette ville. Je pense même que nous pourrons pas passer à côté de vous dans les médias. Vous me rappelez moi étant jeune et voulant montrer au monde de quoi j'étais capable.

C'est sûr qu'il sera influent. Le fait d'avoir dit ce genre de chose va le faire réagir. Mais j'ai l'impression qu'il a voulu que je parle des miens. C'est comme ça que je l'ai interprété. Je suis resté vague. Il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher)

Revenir en haut Aller en bas

Tout un symbole (PV avec Curtis Fletcher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MANHATTAN :: - MANHATTAN DOWNTOWN :: La Statue de la Liberté-