Heroes Stories est un forum RPG créer sur les bases de la série Heroes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Jeu 3 Juin - 20:25

J'étais pensif, bien sûr, ce qui était une réaction prévisible venant de la part d'un pyromane angélique tel que moi. Je pensais à toutes ces choses qui m'arrivaient depuis un moment, ces personnes que j'avais pu rencontrer par le fruit du hasard. Ces rencontres m'apportaient des épreuves certes, mais également une pincée de bonheur non négligeable, qui me faisait revivre. J'étais heureux en leur présence.

J'essayais de trouver le repos, en tentant tout d'abord de regarder le plafond délabré qui me servait de toiture. Cette espèce de vide m'aidait parfois à réfléchir ou bien à vider mes pensées. Cela pouvait très bien m'aider à trouver le repos qui sait ? Il suffisait d'essayer, de regarder le plafond, de ne penser à rien, surtout pas à cet homme, non je n'allais pas pouvoir y arriver, c'était impossible. Tout s'échelonnait dans ma tête, de la plus petite parcelle d'horreur à la pire. J'étais submergé par chaque horreur de mon passé et de mon présent. Le plafond ne servait à rien du tout aujourd'hui.

Ma seconde tentative fut de me retourner vers l'intérieur du canapé, le vide total que j'espérais. En voyant le vide, le réflexe serait certainement de fermer les yeux. Il suffisait d'attendre le moment où cela allait arriver, le moment où je pourrais enfin dire que j'étais en état parfait de paix intérieur, un état que je n'avais jamais pu vivre totalement sans être interrompu par une parcelle de malheur. J'étais maudit la plupart du temps, c'était une sensation horrible à supporter, même si je le faisais tant bien que mal.

Si j'avais besoin d'aide, Caitlin était là, tous les objets importants étaient là. Tout était à sa place afin que je puisse trouver le repos, pourvu que ça marche et que ça dure bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Ven 4 Juin - 14:54

Cet homme est pensif ce que je trouve compréhensible vu ce qui s'est passé pour lui. Il était heureux. Je suis ravi de lui avoir apporté de la joie. Il le mérite. C'est un homme bon. Il essayait de trouver le repos en regardant le plafond. Mais je le sentais torturé. Penser n'est pas une chose à faire surtout quand on veut se reposer. Finalement, il se tourne vers l'intérieur du canapé. C'est une idée. Je préfère rester pas loin afin de voir si tout va bien. J'espère qu'il trouvera le repos. En tout cas, il le mérite. Je restais attentive. S'il y avait le moindre bruit, je le saurais. Je devais le laisser faire pour qu'il puisse trouver le repos. S'il a besoin d'aide, je serais là. S'il le trouve, je serais là en train d'attendre. Je ne bouge pas de mon emplacement. C'était ce qu'il fallait faire. J'en profitais alors pour penser alors à ma vie, à ce qui m'est arrivée.

J'aimerais tellement pouvoir changer certains évènements. J'ai comme l'impression que ma vie a été un enfer. Depuis que mon pouvoir est apparu, cela n'a été qu'une succession de malheurs. Ma mère est morte tuée par un monstre, mon père fait partie des personnes qui sont devenues complètement desespérées et avides de vengeance. Je suis la seule de la famille à être encore debout, à tenir face à ce monde cruel. Mais il n'est pas si cruel que ça vu les personnes que j'ai rencontrées. Je ne pourrais jamais les remercier à leur juste valeur que ce soit Peter ou même Tyler que j'ai en face de moi. Je vais vers le téléphone et je vois sur le calepin le numéro de la personne que Tyler avait contactée pour m'aider. Je le note afin de l'avoir. Pour commencer mon enquête, je devais l'avoir. Maintenant, je vais voir un peu partout dans l'appartement afin de savoir s'il n'y a rien de suspect. Je ne fais pas de bruit au cas où Tyler s'était endormi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Ven 4 Juin - 22:01

Mon regard était toujours tourné vers l'intérieur du canapé, ce vide qui était censé m'aider à oublier ce qui me tracassait. Je cherchais à vider mes pensées tout en sachant pertinemment que cela allait être compliqué, très compliqué et surtout très long. Cailtin était attentive, elle s'inquiétait pour moi et souhaitait que je puisse enfin trouver la paix. Je l'entendais bouger. Elle devait certainement vérifier s'il n'y avait rien de suspect. Même si je savais que ce bruit existait, je devais l'ignorer, pour tenter de dormir, sinon je n'y arriverais pas du tout. Je voulais vraiment éviter de penser à tous ces problèmes qui me frappaient sans arrêt depuis un moment. Je détestais cette partie de ma vie, que je cotoyais malheureusement depuis le premier meurtre de mon existence.

Comment faire pour dormir ? Comment s'arrêter de penser ? J'ignorais la réponse à cette question mais je devais pourtant le faire pour elle mais également pour moi. Si seulement je pouvais, ne serait-ce qu'une seule fois, être capable de vivre un moment normal dans ma vie, cela ranimerait une bonne pincée de joie dans mon âme. Je voulais réaliser le souhait de ma volonté mais en étais-je au moins encore capable ? Pouvais-je encore être digne de la prestigieuse exigeance de Morphée ?

Dans le but de réaliser ce que je venais de dire, j'essayais de fermer les yeux, processus important pour un départ de sommeil, de penser à la tranquilité que je pourrais avoir en dormant, à toutes ces choses sereines que je voulais à tout prix prolonger. Je devais dormir. Il le fallait afin que je puisse guérir complètement de cette fatigue qui m'animait. J'avais besoin de sommeil, de beaucoup de sommeil.

Je m'évadais, j'avais enfin réussi à trouver le repos. Cela allait-il durer un moment ou bien allait-il être interrompu comme d'habitude pour me jeter une malédiction ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 5 Juin - 14:56

Je suis allée voir si tout allait bien au niveau de l'appartement, s'il n'y avait pas quelque chose de suspect. C'est normal après tout. Il ne fallait pas déranger Tyler. Je regardais partout. Il n'y avait rien de suspect. C'était finalement simple. Je devais le faire. Tyler a besoin de repos et je suis là pour veiller à ce qu'il puisse se reposer pendant un certain temps. J'écoutais le moindre bruit. Il n'y avait rien. Mais je sentais une émotion, une émotion forte. Je me tourne et je suis en face de mon père. Il était revenu. Je pensais qu'il ne reviendrait pas mais ce n'est pas le cas. Il m'empêche d'appeler qui que ce soit. Tyler ne devait pas être dérangé. Je devais règler ce problème moi-même. Je faisais signe à mon père de retirer sa main de ma bouche. Je devais parler doucement. Je ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à Tyler.

Caitlin : Qu'est-ce que tu viens faire ici ?

Richard : Quitte cette ville, Caitlin.

Caitlin : Je suis venue ici pour t'échapper et finalement, je te retrouve dans cette ville.

Richard : Quitte cette ville, cela vaut mieux pour toi.

Caitlin : Si c'est pour changer le monde, hors de question. Je veux retrouver mon père, celui qui aidait les autres, celui qui m'a tout appris. Je ne veux plus de celui que j'ai en face de moi.

Richard : Dis-le à Sylar par exemple.

Caitlin : La vengeance ne te mènera nulle part.

Richard : Tu n'as jamais pensé à te venger ? Soit tu quittes cette ville, soit tu me rejoins.

Caitlin : Je ne veux pas rentrer dans ce jeu. Pars avant que Tyler ne se réveille. Je ne souhaite pas arriver aux extrémités de la veille.

Richard : Très bien, je m'en vais mais sache que chaque personne devra choisir son camp. Je ne souhaite pas te sacrifier pour la cause.

Il part par la fenêtre. J'espère que Tyler n'avait pas entendu. Je devais retourner le voir, c'était la meilleure des solutions. Je devais vérifier s'il se reposait ou bien s'il avait entendu ce qui s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 5 Juin - 17:16

Mon sommeil était bien présent. Je pouvais, pour une fois, jouïr d'un repos auquel je n'avais pas eu droit depuis un grand nombre d'années. Cela me soulageait. Mais, un autre point m'inquiétait. J'entendais Caitlin s'éloigner et ne plus revenir pendant un certain temps. J'ignorais bien sûr la raison qui l'avait conduite à faire ceci, mais il devait certainement se passer quelque chose et quelque chose d'important en plus. Je ne pouvais pas le savoir. Morphée avait pour une fois une priorité absolue sur mon âme, ce qui était une première.

Je pouvais entendre que Cailtin était revenue vers moi. Elle devait certainement se demander si ce qui s'était produit, peu importe quoi, m'avait dérangé dans mon sommeil. Je voudrais me réveiller afin de comprendre ce qui s'était passé. Je n'étais pas là pour elle alors que j'aurais du être réveillé pour la protéger. Si ce qui s'était passé était grave, je devais le savoir.

Il fallait donner une impulsion forte à Morphée, tant pis pour le sommeil. Je voulais me réveiller afin de comprendre et je n'abandonnerai pas. J'incisterai même jusqu'à que les bras de Morphée cède pour me laisser partir et agir à ma guise. C'était mon intime conviction. C'est ma volonté primaire.

*tu vas encore négliger ta santé Tyler, c'est dangereux et tu veux le faire ?*

Ben oui, je voulais le faire peu importe les conséquences de mon acte. Même si ma conscience voualit m'inciter à abandonner, je continuerai quand même. Je surpasserai une volonté qui était contre la mienne. Je bluferai le silence dans mon acte, j'écraserai Morphée par ma détermination.

Je commençais à bouger ma tête afin de la regarder, de confirmer sa présence auprès de moi. Bien sûr, la fatigue se voyait encore. Mon sommeil officiel n'avait duré que dix petites minutes, pas plus de ces dix petites minutes. Je devais attendre le retour de ma voix avant de parler. Elle allait certainement parler la première.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 5 Juin - 19:03

J'étais revenue vers Tyler. Mon père était passé me voir. Il voulait que je le suive dans sa guerre, que je devienne un de ses pions. Si je ne le faisais pas, je devais quitter cette ville. Mais surtout, ce qui me faisait froid dans le dos. Pourquoi parler de sacrifice ? Non, il ne compte pas que je meure ! Non, pas ça ! Il dormait. Je ne l'avais peut-être finalement pas déranger. Je ne bougeais pas. Certes, je venais de vivre une nouvelle épreuve mais Tyler a réussi à s'endormir et ça, c'était ce qu'il lui fallait pour qu'il récupère, pour qu'il soit en forme. Il était en train de se réveiller. Il bouge sa tête et me regarde. Il était encore fatigué. Finalement, il a peut-être entendu ce qui s'est passé. J'espère ne pas avoir dérangé son sommeil. Je devais quand même m'excuser.

Caitlin : Excuse-moi si je t'ai dérangé. J'aurais voulu que tu puisses récupérer et voilà que c'est moi la fautive de ton réveil. Je ne voulais pas.

J'étais encore choquée, abasourdie par ce que mon père m'avait révélé. Je paniquais. Il allait voir que quelque chose n'allait pas. Les quelques minutes où il a pu se reposer ont été pour moi au contraire, une longue descente vers l'enfer des émotions. Je pourrais être sacrifié pour sa cause. Il est en train de devenir le pire monstre jamais connu. Je connais le ou plutôt les fautifs de tout ça : Sylar et Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 5 Juin - 19:34

Elle était choquée, cela se voyait. Je ne pouvais pas ignorer qu'il avait du se passer quelque chose pendant ma courte période de repos. Peu importe ce que c'était, cela l'avait traumatisée. Avait-elle vu son père ? Quelque chose de pire que j'ignorais ? Il fallait que je fasse deux choses, d'une part la rassurer, et également découvrir le fin mot de l'histoire. Je devais comprendre ce qui avait bien pu lui faire peur à ce point.
Elle disait qu'elle était la fautive de mon réveil, mais c'était faux bien sûr. Elle n'y était pour rien du tout. Je voulais me réveiller, ma volonté profonde le souhaitait réellement.


- Non ne dis pas ça. Tu n'y es pour rien. Mon réveil est uniquement de ma propre faute.

Son état émotionnel m'inquiétait beaucoup. Je devais lui demander ce qui s'était passé mais d'une manière qui ne risquerait pas de la blesser, une manière qui était dans la douceur. Je m'approchais d'elle et la pris dans mes bras. Elle devait vraiment être rassuré et j'étais là pour ça.

- Je suis là, c'est fini maintenant.

Elle pleurait, complètement perturbée. Même si on ne se connaissait que depuis peu de temps, la voir comme ça me faisait également souffrir, ne comprenant pas la source de cette tristesse intense qui l'animait. Il fallait à tout prix que je lui demande, sinon je ne pourrais pas la rassurer complètement. Ignorer l'évènement en question était un grand handicap.

- J'ai entendu, même si je dormais, que tu t'étais éloignée de moi pendant un moment. Que s'est-il passé exactement ?

Si elle ne me répondait pas à cette question, je comprendrai qu'elle avait vraiment besoin de temps pour s'en remettre. Mais, au fond de moi-même, j'espérais qu'elle allait me raconter ce qui s'était passé. Pour la rassurer et être là pour elle, j'avais besoin de cette information vitale. C'était important pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 5 Juin - 20:10

Il me dit que ce n'est pas de ma faute, que je ne suis pour rien. Il voulait simplement se réveiller. Je me sens quand même coupable, c'est le moins que l'on puisse dire. J'étais choquée. Je devais me reprendre afin de ne pas l'inquiéter. Il ne méritait pas de souffrir. C'était mon fardeau.

Caitlin : Non, je m'en veux quelque part. Tu devais te reposer. Tu t'es inquiété pour moi.

Il s'approcha de moi et me prend dans ses bras. J'étais angoissée, stressée mais il était là pour me rassurer. Il me dit que tout est fini maintenant. Je sais que ce n'est pas le cas. Ce qu'a dit mon père a été choquant, traumatisant. Est-ce qu'il existe encore une part d'humanité en lui ? Il me disait qu'il avait entendu que je m'étais éloignée de lui pendant un moment. Il se demande ce qui s'est passé. Je devais lui répondre. Cela a été un choc pour moi. Tyler voulait m'aider. Je pouvais compter sur lui. Il faut que je me reprenne.

Caitlin : Afin que tu puisses te reposer, j'ai préféré vérifier dans l'appartement si tout allait bien. J'ai senti une émotion. Quand je me suis tournée, j'ai vu mon père. Il était revenu. Il ne voulait pas que je t'appelle. Ensuite, nous avons discuté. Il m'a demandé de quitter la ville pour ma sécurité. Je ne voulais pas quitter cette ville magnifique. Je lui ai demandé de renoncer à son projet. Il a accusé Sylar d'être responsable de ses agissements. Il m'a demandé si je n'ai jamais souhaité me venger. Je lui ai répondu que je ne voulais pas. Il m'a demandé de choisir mon camp. Il m'a demandé de choisir entre quitter la ville ou le rejoindre. Je lui ai demandé de partir. J'ai été dure avec lui. Mais ce qu'il m'a dit ensuite m'a choqué. Je suis encore retournée par cette dernière phrase. Il m'a dit que chaque personne devra choisir son camp et qu'il ne souhaite pas me sacrifier pour sa cause. Voilà ce qui s'est passé.

Cette phrase résonne en moi. Elle tourne sans arrêt dans mon esprit. Je ne veux pas que Tyler se sente coupable. Ce n'est en aucun cas de sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 5 Juin - 21:30

Le pire aurait pu arriver pendant que je dormais et ce fut le cas. Le père de Cailtin était revenu, et je dormais, je ne faisais qu'être inactif. J'aurais du être réveillé et me rendre utile au lieu de dormir. C'était de ma faute, entièrement de ma faute.

- Oh non mais pourquoi ai-je choisi de me reposer à ce moment-là ? J'aurais du être là avec toi pour faire face à ton père. Excuse-moi.

La culpabilité, qui berçait facilement mon âme, avait choisi de refaire surface devant Cailtin. Il était vrai que je pensais réellement que c'était de ma faute, mais, comment cela se serait-il terminé si j'étais réveillé ? J'avais bien peur, évidemment, que cela ne soit qu'un bain de sang et rien d'autre. Cela aurait pu très bien être pire que ce que Caitilin m'avait raconté.

- Excuse-moi. Ce n'est pas en me sentant coupable que je vais réussir à t'aider. Tu as besoin de soutien et je reste fixer sur ma culpabilité.

*parle-lui de ce qu'il a dit ! c'est quand même surprenant cette notion de sacrifice, non ?*

- Il n'aurait pas du dire ça, surtout devant toi qui est sa fille. C'est quand même ton père même s'il a changé. Mais, que pouvait-il dire par "sa cause" ? A-t-il un plan de prévu ou autre chose d'autre ?

Je me rongeais l'esprit. Je me sentais vraiment coupable de ce qui s'était passé tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Dim 6 Juin - 11:04

Ce que je craignais le plus est arrivé. Il se sentait coupable de ce qui est arrivé. Mais il ne fallait pas ce n'est pas de sa faute. Les circonstances ont fait que mon père a choisi ce moment-là pour me voir seul à seul. Il se demande pourquoi il a choisi de se reposer à ce moment-là. Il précise qu'il aurait du être là afin que j'ai du soutien. Il s'excuse mais il ne devrait pas. Il est vraiment très gentil et souhaite m'aider. Je ne sais plus où j'en suis depuis cette conversation.

Caitlin : Tu ne devrais pas t'excuser, ce n'est pas de ta faute. Ce sont les circonstances qui ont fait que je me suis retrouvée seule face à lui. Tu ne dois pas t'en vouloir. Je sais que tu seras là pour moi afin de me soutenir face à mon père. Merci d'être là auprès de moi.

Il s'excuse. Il me dit que ce n'est pas en se sentant coupable qu'il réussira à m'aider. Il me dit que j'ai besoin de soutien mais qu'il reste fixer sur sa culpabilité. Il ajoute que mon père n'aurait jamais du me dire ça alors que je suis sa fille. C'est vrai. Il est mon père même s'il n'est plus le même. Il se demande ce qu'il pouvait entendre par sa cause. Quel est le plan de mon père ?

Caitlin : Merci d'être là pour me soutenir Tyler. C'est vraiment très gentil. Je suis choquée par ce qu'il m'a dit. C'est mon père mais je ne le reconnais plus. C'est dur pour moi alors que c'était un homme que j'admirais, que je respectais car il m'a appris à aider les autres. Arthur Petrelli l'a changé. Quand il parle de sa cause, il doit sûrement évoquer le plan d'Arthur. Quand il a parlé de sacrifice, j'ai eu l'impression que c'était en rapport avec ma mort. Tu ne dois en aucun cas te sentir coupable pour ce qu'il a fait à l'instant Tyler. Je ferais tout pour retrouver mon père.

C'était mon objectif. Mon but n'est pas que je devienne une énième victime. J'arrêterais mon père.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Dim 6 Juin - 11:44

Le père de Caitlin avait vraiment changé alors. S'il osait parler de sa fille, en évoquant sa mort, il était donc devenu la représentation parfaite d'un monstre. Le père de Nathan était responsable de son changement radical. Caitlin a perdu un père par sa faute. Elle ne méritait pas ce genre de chose. Tout ce qu'elle devait avoir était le bonheur, la joie de vivre sa vie, mais tout ceci lui a été volé, pour une cause complètement indéterminée : le plan d'Arthur. J'entrais vraiment dans ce que j'appelle un cas très compliqué. Je savais, malgré tout, que cela allait être mon train de vie désormais, un train de vie haletant que je devrais supporter pour être avec Nathan et Caitlin, pour ne plus jamais être seul.
Même si elle me disait que ce n'était pas de ma faute, que seules les circonstances l'avaient amenée face à son père, je me sentais tout de même coupable de ce qui s'était passé. Même si les circonstances avaient tourné d'une façon négative, mon absence y avait quand même contribué. J'étais quand même responsable de quelque chose dans cette histoire, voire même de tout.


- Honnêtement, j'ai du mal à croire que ce n'est pas de faute, je suis comme ça. Merci à toi quand même de me dire que je ne suis pas responsable de ce qui s'est passé.

Je disais cela, même si je savais, que si j'étais là bien présent auprès d'elle face à son père, que le bain de sang aurait pu rythmer cette conversation. Il aurait très bien pu se mettre en colère si j'étais là.
Cailtin était encore choquée par ce que son père avait osé lui dire. En même temps, je la comprend. Il avait changé et osait même désormais parler de la mort de sa fille devant elle. C'était ignoble de faire ceci.


- Tu ne seras pas une énième victime dans cette histoire. Je refuse cela et c'est pour cette raison que je souhaite t'aider. Tu veux tout faire pour retrouver ton père et je comprend. L'emprise qu'Arthur a eu sur lui doit s'arrêter.

*même si honnêtement j'ignore si cela est encore possible*

- Je te soutiendrai encore et encore. Je serais là pour toi. Si tu as un quelconque problème, peu importe qui cela concerne, ma porte sera toujours ouverte pour toi.

Je buvais ma première gorgée d'eau après mon réveil. Ce n'était pas pour calmer une douleur mais juste pour m'hydrater un peu. Il ne s'agissait pas d'une cause obsessionnelle pour une fois, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Dim 6 Juin - 13:37

Il se sentait coupable de ce qui est arrivé. Il ne devait pas. Malheureusement, ma vie se résume à du malheur qui ne cesse d'augmenter avec le temps. Il a du mal à croire qu'il n'y est pour rien mais je suis sûr d'une chose : je pense le contraire. Il me remercie pour lui avoir précisé qu'il n'était pas responsable.

Caitlin : Tu n'es en aucun cas responsable, crois-moi. Merci d'être là pour moi.

Il était triste pour moi. Il s'inquiétait. Il me dit que je ne serais pas une énième victime dans cette histoire. Il refuse ça et c'est pour cela qu'il souhaite m'aider. Il comprend que je souhaite retrouver mon père. L'emprise d'Arthur doit cesser, je suis d'accord. Il me soutiendrait, sera là pour moi. Si jamais, j'avais besoin d'aide, sa porte sera toujours ouverte. Il buvait de l'eau. Cette fois-ci, je sais que ce n'est pas à cause d'une douleur.

Caitlin : Merci. J'aurais tellement voulu que ce malheur n'ait jamais frappé ma famille. Perdre ma mère a été le signe de notre destruction. J'ignore comment a procédé Arthur pour faire en sorte que mon père change de camp. Sylar en est un moteur, c'est sûr mais il a frappé sur autre chose. J'aimerais savoir ce que c'est. Je ne sais pas comment savoir à part si je remontais le temps. C'est peut-être impossible. J'ignore si mon père peut revenir vers moi par contre. Merci du soutien que tu m'apportes. Je me souviendrais que tu serais toujours là pour moi et ce sera pareil pour moi. Si tu as besoin, je serais là. J'ai bien fait de venir dans cette ville car j'ai trouvé un ami sur qui compter et c'est toi. Le monde est beaucoup moins cruel.

C'est sûr grâce à lui, je peux croire en un monde meilleur. Mais est-ce qu'il existe un espoir pour que mon père redevienne l'homme dont j'ai toujours admiré, l'homme qui me guidait dans ce monde de ténèbres ? J'ai comme l'impression maintenant que c'est lui le chef de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Dim 6 Juin - 20:50

Son père n'avait pas pu changer uniquement grâce à Arthur et un de ses plans sournois. Il avait du frapper sur quelque chose d'autre, un point sensible qui a tout fait basculer. Richard Evans vivait désormais dans un monde rempli de ténèbres contrairement à Caitlin qui vivait dans une lumière angélique. Ils étaient devenus différents à mesure que le temps passait. Il était vrai, évidemment, que remonter le temps serait une solution. Malheureusement, nous ne connaissions personne capable d'une telle chose, même si ce serait vraiment fantastique.

Je me devais d'être là pour elle, au moins pour pouvoir la soutenir dans cette épreuve dont son père était le moteur principal. C'était mon rôle dans cette amitié qui était née entre nous. Elle me disait qu'elle ferait la même chose pour moi. J'avais vraiment bien fait de la rencontrer. Le destin avait fait un beau travail en nous réunissant tous les deux dans ce hasard complet.


- Merci beaucoup de me dire ceci. Cela me fait plaisir de savoir que je peux compter sur une personne en plus. Je serais là pour toi dès que tu auras besoin de moi. Je te le promets.

Mais quel était ce fameux point sensible qui avait pu faire basculer Richard Evans vers le côté obscur ? Comment Arthur avait-il pu réussir à le transformer en monstre, à un point que sa fille ne le reconnaisse plus ? Je m'interrogeais sur tout ceci. J'aimerais bien comprendre ce qui avait bien pu se passer.

- J'aimerais vraiment savoir remonter le temps, ne serait-ce que pour t'aider à comprendre ce qui avait bien pu se passer. Il faut vraiment connaître cette information si on veut savoir sur quel point sensible Arthur Petrelli avait bien pu frapper pour changer ton père à ce point-là. L'espoir de le voir revenir ne peut naître que si on possède cette information. Mais comment l'obtenir ?

Quelle bonne question que celle que je venais de poser ! Comment obtenir une information dont nous ignorons tout à savoir la provenance, l'ampleur et les conséquences qu'elle avait eues ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Lun 7 Juin - 12:16

Il me remercie beaucoup de lui avoir dit tout ça. Cela lui fait plaisir de savoir qu'il peut compter sur une personne comme moi. Il me promet d'être là pour moi si j'ai besoin d'aide. C'est vraiment très gentil à lui. Il est vraiment un ami pour moi.

Caitlin : Merci beaucoup d'être là pour moi. C'est vraiment très gentil à toi. Tu es un très grand ami pour moi.

Il aimerait savoir remonter le temps pour m'aider. Il aimerait aussi comprendre ce qui a bien pu arriver dans le passé pour que mon père devienne ce monstre. Il voudrait tellement savoir remonter le temps ne serait-ce que pour m'aider à comprendre ce qui s'est passé. Il faut vraiment connaître cette information en effet si on veut savoir sur quel point sensible Arthur a frappé pour changer mon père. Je suis d'accord sur le fait qu'on peut le voir revenir que si on possède cette information.

Caitlin : Je voudrais obtenir cette réponse moi-aussi. Je voudrais également savoir remonter le temps mais je ne sais pas le faire. Seul mon père a cette information à moins de trouver quelqu'un sachant remonter dans le temps. Il faudrait que je trouve quelqu'un qui a ce pouvoir afin de m'aider. C'est une possibilité. Mais je suis en train de penser que je connais quelqu'un qui peut m'aider. Il peut avoir ce pouvoir. C'est Peter.

J'ai peut-être un espoir d'obtenir les réponses que je cherche et surtout nous pourrons nous aider mutuellement. Il connaîtrait le passé de son père ainsi que son plan. Et moi, je saurais ce qui est arrivé au père que j'aimais par dessus tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Lun 7 Juin - 19:00

Elle me remerciait d'être là pour elle et me disait que j'étais un grand ami. C'était vraiment heureux d'être avec elle, qu'elle soit une amie pour moi.

- Je serais là pour toi. Dans cette quête de réponses, je t'aiderai. Je commence à en avoir l'habitude à force. Je tiens à t'aider comme je le peux.

Elle me disait également que Peter était susceptible de posséder le pouvoir de remonter dans le temps. Peter pourrait remonter le temps ? Ce serait donc lui l'espoir d'obtenir les réponses qu'il fallait afin de comprendre exactement la nature du point sensible, qui avait fait basculer le père de Caitlin vers le côté obscur ? Cette idée était vraiment une très bonne solution, qu'il faudrait certainement exploiter dans les jours à venir. Cela nous permettrait de comprendre une facette supplémentaire du plan machiavélique d'Arthur Petrelli, et donc de lever le voile sur un mystère vieux de si longtemps. L'espoir d'avoir un quelconque avantage existait donc toujours.

- Peter serait susceptible de posséder ce pouvoir ? Ce serait vraiment une bonne nouvelle si c'était le cas. Cela pourrait te permettre de comprendre ce qui a bien pu changer ton père à ce point-là et donc de savoir éventuellement comment le ramener vers le droit chemin : le tien. Il faudrait peut-être que tu retournes voir Peter afin de lui demander. Peut-être pas tout de suite mais lorsque tu auras le temps, non ?

Le bel espoir qui était en train de naître en cet instant, me rendait plus heureux que jamais. Il y avait peut-être une possibilité fiable de comprendre exactement la nature des mystères liés au passé. Peter pouvait très bien être celui qui pouvait nous aider dans notre quête de réponses. J'étais vraiment heureux pour elle. Ce projet pouvait réellement l'aider à comprendre plusieurs éléments de son passé et cela pourrait peut-être également éclairer le mien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Lun 7 Juin - 21:20

Il me promet d'être là pour moi. Il m'aiderait dans ma quête de réponses. Il commence à en avoir l'habitude. Je ne comprends pas. Serait-il en train d'enquêter sur quelque chose d'autre ? Il souhaite réellement m'aider comme il le peut bien sûr.

Caitlin : Merci de vouloir m'aider. C'est vraiment très gentil à toi. Par contre, tu dis que tu en as l'habitude. Tu enquêtes sur quelque chose de particulier ?

C'était une bonne question. Je m'interroge bien sûr et je comprendrais s'il ne souhaite pas me répondre. Ce serait une bonne nouvelle si Peter possédait ce pouvoir en effet. Enfin, je pourrais comprendre ce qui a bien pu arriver à mon père et ensuite le ramener dans le droit chemin. Il me conseille d'aller voir Peter et de lui demander quand j'en aurais le temps bien sûr. C'est vrai d'ailleurs, je n'ai pas encore emménagé dans un appartement. Il faut que je m'installe dans cette ville.

Caitlin : Je suis d'accord en effet. Je devrais lui demander. Peut-être qu'il m'aidera à comprendre certaines choses concernant mon passé mais par la même occasion, je pourrais l'aider à comprendre le sien. On pourra mieux affronter les évènements et arranger les choses.

J'aimerais tellement pouvoir ramener mon père dans le droit chemin. Tous mes problèmes seraient résolus. L'enfer que je vis au quotidien en étant sans famille proche serait fini. Je pourrais de nouveau vivre sans cette peur d'un éventuel sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Lun 7 Juin - 21:44

Après avoir bu une gorgée d'eau, je devais répondre à sa question. Qu'allais-je bien pouvoir lui dire ?

- Quand je disais que j'en avais l'habitude, j'évoquais surtout mon histoire avec Nathan et non une enquête particulière. La dernière fois que j'ai essayé d'enquêter sur un mystère de mon passé, cela avait eu beaucoup trop de conséquences, que ce soit pour moi comme pour d'autres personnes. Depuis ce jour les mystères de mon passé restent des mystères.

Elle était d'accord sur ce que je venais de dire au sujet de Peter. S'il s'avérait qu'il possède ce pouvoir, cela pourrait franchement nous aider à découvrir certaines choses sur notre passé. Je savais bien sûr, que je pourrais découvrir la véritable raison des malheurs de ma vie, mais je pense que je vais les laisser de côté. Cela me ramènerait des cauchemars pires que ce que je vivais déjà et qui me rendait insomniaque sans arrêt.

- Peu importe quand tu désireras le voir, je pourrais très bien t'accompagner, enfin si tu le veux bien entendu. Oh, excuse-moi.

Mon téléphone portable sonnait. J'avais reçu un message de mon ami. Le contenu était assez particulier. Cela disait "La couronne d'Hamlet sera sur toi très bientôt". Mais qu'est-ce que cela signifiait exactment ?

- C'est un message de mon ami qui me dit que je vais recevoir la couronne d'Hamlet. Que veut-il dire exactement ? Oh non, il n'a pas osé quand même. Il l'a fait !

J'avais compris. A tous les coups, mon ami m'avait fait une surprise pour me faire plaisir. Il savait pertinemment que je rêvais de jouer Hamlet depuis très longtemps. Il avait voulu réaliser mon rêve. Comment pourrais-je le remercier comme il le mérite ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Mar 8 Juin - 21:30

Il ne savait pas quoi vraiment répondre. Je le sens. Il me disait qu'il en avait l'habitude à cause surtout de son histoire avec Nathan et non par rapport à une enquête particulière. Ils se connaissent vraiment bien. Cet homme doit être vraiment exceptionnel. Il m'explique que la dernière fois qu'il avait essayé d'enquêter sur un mystère de son passé, cela avait eu beaucoup trop de conséquences pour lui comme pour d'autres personnes. Depuis, il ne continue pas d'enquêter.

Caitlin : Je peux comprendre tout ça. C'est vraiment très compliqué d'enquêter sur son passé car on ne sait pas vraiment quelles seront les conséquences. Ce Nathan doit être vraiment exceptionnel.

Il me dit que peu importe quand j'irais le voir, il pourrait bien m'accompagner si je le souhaite. Bien sûr que oui. Il s'excuse, son téléphone sonne. C'était un sms. Mais qu'est-ce que cela pouvait-il bien être ? Il m'explique finalement que c'était un message de son ami qui lui a dit qu'il allait recevoir la couronne d'Hamlet. Oh ? Il se demande ce que cela veut dire. Finalement, il a compris. Il allait pouvoir réaliser le rêve de sa vie. J'étais présente pour assister à ce bonheur.

Caitlin : Tu pourras m'accompagner bien sûr. Tu es un grand ami pour moi mais aussi un soutien. Tu vas donc jouer Hamlet ! Je suis ravie pour toi ! Ton rêve se réalise !!!

J'étais vraiment heureuse pour lui. Il méritait d'être heureux. Enfin, le bonheur était accessible pour cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Mar 8 Juin - 22:04

Le personnage d'Hamlet, ma seule passion dans le théâtre de Shakespeare, le vrai rêve fantaisiste de ma vie, me tendait les bras plus que jamais. Mon ami venait de réaliser un souhait vieux de si longtemps. J'allais enfin pouvoir faire ce que disait Cailtin : vivre de ma passion profonde. Mais là, quand même, je commençais très haut, beaucoup trop haut. La nouvelle me réjouissait, mais je pensais malheureusement au trac qui naîtra plus tard, au fur et à mesure que les étapes se succèderont. Le sourire berçait mon visage, je n'avais jamais été aussi heureux. Je partageais cet accès au bonheur avec Cailtin, qui était réellement ravie pour moi.

- Je n'arrive pas y croire. C'est tellement irréel mais c'était pourtant vrai. Je vais vraiment le faire, c'est incroyable.

Encore bercé par cet air surpris, mon discours prenait un air confus mais tellement joyeux. Je n'arrivais pas encore à réaliser l'ampleur du travail qui allait être sur mes épaules. Préparer un personnage pareil ne prenait pas une simple journée, mais des semaines et des semaines. Il allait falloir du boulot, beaucoup de boulot, mais aussi des renseignements. Comment mon ami avait-il pu trouver un moyen de réaliser mon rêve ? Qui pouvait bien mettre en scène cette pièce ? Qui avait accepté de me prendre ? Sur quoi s'était-t-elle basée ? Toutes ces questions berçaient mon esprit à cet instant, et cela allait durer un long moment, jusqu'à l'instant où l'excitation partira.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Mer 9 Juin - 14:33

J'étais heureuse pour lui. Il n'arrive pas à y croire. Il pense que c'est tellement iréel. Mais pourtant, son ami vient de lui dire qu'il va être engagé pour jouer Hamlet. Il trouve cela inimaginable mais c'est vrai. Il était fou de joie à l'idée de réaliser le rêve de sa vie.

Caitlin : Tu es vraiment engagé Tyler. La chance te sourit. C'est une occasion en or. Je sais que tu vas être exceptionnel dans ce rôle. Je viendrais te voir pour te soutenir.

J'assistais à tout ça, j'assistais à ce bonheur. C'est cet aspect qui me manquait depuis tellement d'années. Mon enfance avait été plus que normale avant que je n'obtienne ce pouvoir et que ne commence la destruction de ma famille jusqu'à arriver à la mort de ma mère synonyme du changement de mon père. Cela me faisait du bien de retrouver cet aspect en apprenant que Tyler va réaliser le rêve de sa vie. Le fait d'être chanteuse m'a permis de m'évader de tout ce que j'avais vécu. C'est pour ça d'ailleurs qu'il existe deux versions de moi. La première est une femme solitaire, qu'on ne me remarque pas alors que l'autre est une jeune femme accomplie, que tout le monde remarque. En étant à New-York, cette vision de moi est en train de changer. J'évolue et ça grâce aux rencontres très agréables d'ailleurs. Mon but est de sauver mon père du mal et par la même occasion le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Mer 9 Juin - 18:39

Je redescendais sur Terre peu à peu pour faire face à la réalité qui était ce moment. Cette nouvelle était vraie. J'étais engagé pour jouer Hamlet prochainement sur scène. J'avais toujours rêvé de ça, depuis si longtemps. Cailtin serait même prête à venir me voir pour me soutenir. La chance que j'espérais sans cesse me souriait enfin. Je pouvais enfin dire que j'étais dans un état de joie véritable. C'était une étape de plus vers la fin de ma solitude. Pouvais-je vraiment m'en débarasser ? Pouvais-je devenir autre chose que ce fantôme qui me définissait ? Cette peinture de l'enfer occasionnelle avait enfin l'espoir de s'arrêter. La joie pourrait enfin s'installer. Mon dieu, le miracle de ma vie venait de se jeter sur mon âme. La joie humaine était là.

- La chance me sourit. Le moment est arrivé. L'espoir, que j'attendais depuis si longtemps, est enfin là. Je peux enfin dire que je suis heureux. C'est incroyable et à peine pensable mais c'était le cas. Je suis tellement heureux.

Sous l'effet de l'excitation liée à cette nouvelle, je pris Cailtin dans mes bras avant de la relâcher.

- Je peux enfin mettre ce fantasme d'enfant dans la vraie vie. Oh mon dieu !

Je courrais à toute vitesse dans ma chambre et sortit mon coffre à trésor qui se trouvait sous le lit. Il y avait à l'intérieur une couronne. Cette couronne, j'avais pu l'acquérir il y a longtemps, dans une vente aux enchères qui avait lieu pas loin de Los Angeles, une des rares où j'étais sorti. Elle avait été portée par plusieurs pères d'Hamlet et Hamlet lui-même lors de réprésentations théâtrales ou bien fixées dans un film, avant une longue pause dans les réeditions multiples de la pièce de Shakespeare. Je pouvais me sentir enfin libre, dans la peau de ce personnage qui fondait mon fantasme depuis si longtemps. Je ferais parti de ceux qui avaient été le portrait d'Hamlet. Je voulais crirer de joie mais j'avais un peu peur d'effrayer les voisins par mon excitation.
Je mis la couronne sur ma tête. La couronne d'Hamlet était là, sur mes épaules. Je sortis de ma chambre et fis une entrée grand spectacle surjouée, destinée à la faire rire mais également par pure volonté de faire le pitre pendant quelques secondes. Elle riait. J'étais heureux tout en riant à mon tour. La vie me sourit !


- Tu es un porte-bonheur, un véritable porte-bonheur. A peine tu entres dans ma vie, que tu m'apportes déjà la joie de réaliser mon rêve. C'est quand même en grande partie grâce à toi que ce bonheur est là. Merci Caitlin, merci pour tout.

La joie qui berçait ce moment était tellement intense. Elle illuminait mon visage. J'étais enfin heureux. Le bonheur de la vie avait pu atteindre mon âme, et j'espérais qu'elle n'allait pas la lâcher. Grâce à Caitlin, un véritable porte-bonheur descendu du ciel, je pouvais voir la vie autrement, comme un renouvellement heureux de l'existence. Cette philosophie m'habitait enfin. J'étais heureux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Ven 11 Juin - 11:59

Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi heureux à moins quand j'y pense au moment où mon père était auprès de moi. Je le voyais heureux. C'est une sensation très agréable que de ressentir de la joie dans ce monde. Il me dit que la chance lui sourit. Le moment qu'il attendait tellement était arrivé. L'espoir était présent. Sa vie allait changer, c'est sûr. Il peut enfin dire qu'il est réellement heureux. Il n'arrive pas à en croire ses yeux. Mais pourtant sa vie allait être différente. Il avait réalisé son rêve. Je sais que cela va durer, j'en suis sûr. Finalement, quand il m'a dit que j'étais un ange, je pourrais le croire au vu de ce qui lui est arrivé.

Caitlin : Ta vie va changer. Elle sera meilleure, crois-moi.

Il me prend dans ses bras avant de me relâcher. Il était vraiment heureux. C'était une joie immense. Pour lui, c'était un fantasme d'enfant qui se concrétisait enfin dans la vraie vie.

Caitlin : Je suis ravie que tu puisses enfin réaliser ton rêve. Cela me fait vraiment plaisir !

Il court à toute vitesse. Je me demande où va-t-il à cette allure. Finalement, il sortait. Il fait une entrée fracassante. Je souriais. C'était réellement fantastique ! J'adorais. Il me dit que je suis un porte-bonheur, un vrai. Il dit que c'est en grande partie grâce à moi qu'il a pu réaliser son rêve. Je pense juste que c'est le destin qui lui a donné cette chance énorme. Il me remercie pour tout ce que j'ai fait.

Caitlin : Le destin t'a donné l'opportunité d'être heureux. C'est vraiment très gentil à toi tout ce que tu viens de me dire. Je ne sais pas si je suis un véritable porte-bonheur mais je suis ravie d'assister à ton bonheur.

Voir une personne aussi heureuse est un énorme cadeau pour moi car je sais que l'humanité toute entière a quelque chose à offrir. C'est ce que je vois grâce à Tyler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Ven 11 Juin - 20:15

La joie qui traversait mon âme toute entière animait une excitation tellement forte. Jouer un rôle pareil en tant qu'acteur était un fantasme, de l'ordre même du songe et non du réel. Comment le destin avait-il pu être si gentil avec moi ? Avauit-il changé d'avis ? Voulait-il désormais me procurer du bonheur et non de la souffrance, comme cela avait été le cas depuis de si nombreuses années ? Peu importe la réponse à ces questions, peu importe si ce bonheur n'était que temporaire, j'aimais être dans la lumière, être bercé par l'humanité que je devrais définir en tant qu'enfant de la Terre un peu hors norme, car j'étais un pyromane angélique, l'ange solitaire de mon destin qui pouvait espérer autre chose que sa vie. Ce bonheur était arrivé après que Cailtin soit entrée dans ma vie. Elle était un porte-bonheur infaillible. Je pouvais voir la vie autrement que par une succession interminable de mélancolie. J'étais heureux dans cette simplicité enfantine, avec la couronne d'Hamlet sur ma tête. Je voyais enfin la vie comme je devais la voir, comme une succesion de joie et de chance extraordinaire de vivre son rêve, ma passion même qui était celle que j'avais pour le théâtre de Shakespeare. Je pourrais enfin dire, lorsque je serais monté sur scène pour la première fois, que j'avais enfin accompli un grand pas pour ma vie, celui de concrétiser mon rêve dans cette réalité de notre existence, celui de faire enfin une chose qui me plaisait. La mélancolie serait enfin moins puissante. Elle aurait beaucoup moins de pouvoir sur moi. La chance me souriait. Je pourrais enfin vivre ma vie comme je l'entendais. C'était une chose que j'attendais depuis si longtemps. Cette peinture de l'enfer occasionnel allait enfin s'estomper pour laisser place à une représentation quasi parfaite du bonheur.

- Vivre une chose pareille est tellement impensable. Le destin m'a certes donné une chance mais tu étais également là. Il m'a apporté deux choses tellement belles : la présence d'un ange et la concrétisation de mon rêve. Je ne pourrais jamais assez remercier le ciel de ces cadeaux uniques. Je vis ma vie en connaissant le bonheur et rien que ceci est tout nouveau pour moi. Je ne connaissais pas vraiment le bonheur avant de rencontrer Nathan et puis toi ensuite. Je vivais dans la mélancolie des meurtres qui m'avaient tout enlevé dans mon existence : mes parents, mes parents adoptifs et puis Jillian, une vraie mère pour moi. Ce dernier meurtre m'a réellement marqué. Cela a été le seul véritable jour où j'aurais été capable de mourir. En partant, Jillian me laissait seul, je n'avais plus rien. Mon ami m'a sauvé et je pense que rien que cette action a été l'amorce du reste : ma défintion de fantôme, ma mélancolie, la rencontre avec Nathan, le début du changement, ensuite toi, mon rêve, vraiment tout. Tu es un véritable ange qui m'est tombé du ciel. Te connaître a changé ma vie dans un niveau extraordinaire.

Mon discours avait été encore très long. Je ne pouvais pas m'empêcher de parler lorsque j'étais inspiré pour cela. Je risquais de m'en rendre malade encore une fois mais je m'en fichais. J'étais heureux et c'était simplement ce que je souhaitais. J'avais raison. Mon discours et ma volonté de faire le pitre avaient eu un peu raison de ma forme et me ramenaient ma fatigue. J'allais vers le canapé et m'installais dessus, sans sortir la couronne d'Hamlet de ma tête. Je voulais la garder pour conserver le bonheur qui en découlait. C'était de la fatigue et non une douleur. J'espérais que Caitlin n'allait rien ressentir. Je m'en voudrais si c'était le cas. Elle me suivit et resta devant moi. Son regard montrait qu'elle s'inquiétait pour moi et qu'elle souhaitait comprendre ce qui se passait. En même temps, c'était également mon cas. Je ne comprenais rien et cela allait certainement durer. Ma bouteille d'eau était bien sûr restée plus loin. Je me relevais et marcha lentement vers elle. Je la saisissais enfin mais je perdais également autre chose, ma lucidité même. Je ne voyais plus rien, j'étais pris de vertige.Au final, je chutais au sol, ne pouvant me rattraper avec rien du tout. En percutant le sol de mon appartement, je m'étais blessé serieusement à la tête. La couronne, tel un symbole maudit, tomba à côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Ven 11 Juin - 22:30

Il me dit que vivre une chose pareille était tellement impensable mais pourtant, c'est vrai. Il venait de réaliser le plus grand de ses rêves. Peut-être que je peux y arriver aussi. Peut-être que je pourrais ramener mon père à la raison. Il me dit que le destin lui a donné certes une chance mais j'étais également présente dans sa vie.
Selon lui, le destin lui a apporté deux choses magnifiques : la présence d'un ange c'est à dire moi mais aussi la concrétisation de son rêve. Ce qu'il dit est vraiment très gentil. Il ne pourrait jamais assez remercier le ciel de ces cadeaux uniques. Cela me touche réellement. Le bonheur est tout nouveau pour lui. Sa vie ne sera que meilleure désormais. Il ne connaissait pas le bonheur avant de rencontrer Nathan et moi juste après. Oh, j'aimerais tellement rencontrer celui qui a illuminé la vie de Tyler. Il vivait dans la mélancolie des meurtres qui lui avaient enlevé toute idée de bonheur dans son existence et je peux le comprendre : ses parents, ses parents adoptifs et puis Jillian, qui était une véritable mère pour lui. Mon père était peut-être responsable de ce qui lui est arrivé. C'est bien possible. Ce qu'il disait était également la même chose pour moi. Perdre ma mère a été vraiment une grande perte pour moi. J'aurais pu très mal finir et ne plus être de ce monde. En tout cas, le meurtre de Jilian l'a réellement marqué. Il aurait voulu mourir ce jour-là. Je l'en aurais empêché. S'il l'avait fait, je n'aurais jamais eu cette aide si précieuse de sa part et qui sait ce que je serais devenu. Il était seul. Son ami l'a sauvé et son action a amorcé beaucoup de choses sa définition de fantôme selon lui, sa mélancolie, sa rencontre avec Nathan, le début du changement, ensuite sa rencontre avec moi. son rêve. Il me dit que je suis un véritable ange qui est tombé du ciel. Me connaître a changé sa vie de manière extraordinaire. Cela me touche à un tel point.


Caitlin : Je comprends mieux que n'importe qui ce que tu veux dire en parlant de ce qui s'est passé durant ta vie. Perdre quelqu'un qu'on aimait est quelque chose d'épouvantable. Mais tout ceci est à présent terminer. Ta vie va changer. ne seras plus jamais seul désormais. Je suis là. Nathan sera là. Je reverrais tellement de le rencontrer afin de le remercier pour tout ce qu'il a fait pour toi. Merci également pour tout ce que tu fais pour moi. Nous nous aidons mutuellement. C'est vraiment très gentil tout ce que tu viens de dire me concernant. Je suis tellement ravie de pouvoir partager ce bonheur. Tu es un ami pour moi désormais. Je ne sais pas si je suis vraiment un ange tombé du ciel mais je suis contente d'avoir pu t'aider, d'être là pour te soutenir.

Je le sentais fatigué. Quelque chose n'allait pas. Il allait vers le canapé et s'installait dessus sans sortir la couronne d'Hamlet de sa tête. Il voulait me montrer qu'il allait bien. Je l'avais suivi et je restais devant lui. J'étais inquiète. J'espère que ce n'est pas autre chose. Je souhaitais tellement comprendre ce qui pouvait bien arriver. Je le voyais en train de se relever et marcher lentement vers la bouteille d'eau que je viens de voir. Il la prend mais je ressentais une sensation bizarre comme s'il était absent. Je ne me sentais pas bien. Je compris finalement que c'était lui qui n'allait pas bien du tout. Il s'évanouit en percutant le sol. Je me précipite vers lui. Sa couronne était tombé à côté de lui. Je suis auprès de lui. Je voyais qu'il était en train de saigner. Je pleurais. Je ne voulais pas perdre quelqu'un d'autre. Ce serait au-dessus de mes forces. Ma mère, mon père, je ne voulais pas qu'il y ait une troisième victime. Il fallait que je fasse quelque chose. Oh, je sais. Il fallait que j'appelle quelqu'un. L'hôpital peut-être, l'ami de Tyler ou peut-être Nathan, il fallait que je choisisse mais qui exactement ? Je devais faire un choix déterminant. J'essayais de le relever mais je n'y arrivais pas. Je devais trouver quelqu'un pour m'aider, il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 25

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans) Sam 12 Juin - 11:42

Le noir complet s'était ouvert sur ma tête, je n'étais plus là avec elle. L'enfer n'était plus occasionnel mais bien réel. Comment faire pour m'en sortir ? Là était la vraie question, celle dont j'ignorais la réponse adéquate.

J'étais absent, inconscient dans la pire chose qui existait : l'inconnu total. Je souffrais et je ne comprenais pas pourquoi. J'inquiétais Cailtlin alors que je ne le souhaitais pas du tout. Comment faire pour qu'il en soit autrement ? Comment faire pour tourner la situation vers une issue qui serait largement meilleure que celle qui me tendait les bras ? J'étais maudit et contraint à suivre un avenir inconnu. J'aimerais tellement me réveiller et lui dire que j'allais bien, que je n'étais pas en danger mais je n'y arrivais pas. Les forces me manquaient lorsque je souhaitais le faire. Comment faire pour rassurer celle que je considérais comme un porte-bonheur angélique ? Ce que je vivais, était un obstacle plus que probable au bonheur que je venais d'obtenir, le bonheur de pouvoir réaliser mon rêve de jouer Hamlet sur scène.

J'avais besoin d'aide, je l'avais vraiment compris depuis quelques minutes. En percutant le sol, j'avais peut-être reçu des conséquences graves dues à ma blessure à la tête. Des dégats cérébraux étaient bien la pire des blessures, je le savais par expérience. J'avais connu ce genre de tragédie il y a un an tout juste. Une des rares amies que j'avais eue était morte à cause justement de cela. Pendant un accident, elle avait violement percuté un rocher, après être passée à travers le pare-brise de sa voiture. S'il n'y avait que les blessures, elle aurait pu être sauvée, mais il n'y avait pas que cela. Les conséquences de son contact violent avec le rocher avaient eu raison de sa vie. J'aurais tellement voulu faire quelque chose mais aujourd'hui, j'étais peut-être dans la même situation qu'elle, découlant d'une conséquence assez idiote. Si j'avais écouté les recommandations de Caitlin, je serais probablement debout et en forme et non sur le sol, en danger de mort. J'étais tellement désolé mais je ne pouvais rien dire du tout. J'étais sourd et muet, démuni des seuls pouvoirs que chaque humain possédait en lui. J'étais une sorte de légume en temps d'inconscience.

Il fallait que je me réveille pour la rassurer, mais toutes ces portes que je voyais devant moi m'en empêchaient. Comment faire pour les briser ? Comment sortir ? Je pouvais crier dans mon esprit, briser toutes les portes qui m'empêchaient de sortir de mon inconscience, dire que je voulais être avec elle, mais j'ignorais si cela pouvait fonctionner. J'essayais alors cette solution, ignorant si cela allait réellement fonctionner. Je criais de toutes mes forces. Je voulais vraiment me réveiller. Il fallait que cela fonctionne. Je devais rassurer un peu Caitlin sur mon état, même si je ne savais pas à proprement parler ce que j'avais. Quelques minutes de cris plus tard, je brisais enfin quelques portes. Dans quelques instants, je pourrais enfin sortir. Je devais continuer.

Cela marchait enfin, j'ouvrais mes yeux titillés par les larmes devant Cailtin qui pleurait. Je lui rendis le sourire mais est-ce que ma période de conscience allait durer très longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans)

Revenir en haut Aller en bas

La peinture de l'enfer occasionnel (PV avec Caitlin Evans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MANHATTAN :: - MANHATTAN UPTOWN :: Appartements et Lofts :: Appartement de Tyler Laughlin-