Heroes Stories est un forum RPG créer sur les bases de la série Heroes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Dim 4 Juil - 12:00

Caitlin était un peu plus rassurée. Je pouvais être ravie. Elle me donnait raison concernant Tyler. Je me rendais compte par contre, qu'elle m'avait adressé un message implicite en me disant que nous ne sommes pas différents, que l'humanité est très riche et que c'est cela qui fait notre diversité. Cela me touche surtout quand elle dit que nous sommes des êtres humains à part entière. Tyler mérite d'être heureux, de réaliser tous ses rêves. La base de tout est d'être bien entourée. Il peut compter sur nous. Tyler et Caitlin étaient avant des âmes solitaires. Ils m'ont rencontré alors que j'étais tout le contraire d'eux. J'avais une famille, des personnes sur qui compter mais quand j'ai appris la vérité, je me suis refermé sur moi-même. J'ai perdu les personnes que j'aimais le plus au monde. J'ai perdu leur respect. Seul un monstre peut faire ça. Et si Sylar avait raison à mon sujet ? Oh, non là je déraille complètement. Il est un monstre. Je ne suis pas comme lui. Je voyais que Tyler hésite. J'aimerais beaucoup savoir ce qui lui arrive. Il nous explique finalement qu'avec toute cette histoire, il avait changé. Il pétait réellement les plombs. Il passait à l'hôpital très souvent à cause de ses bêtises. Cependant, il y avait une chose selon lui qui avait pesé dans toute cette folie. L'enfer qu'il subissait n'était pas occasionnel mais constant. Est-ce qu'il est possible que quelqu'un soit responsable de tout ça ? Il nous raconte finalement qu'à un moment donné, ces migraines inexpliquées ont provoqué une sorte de crise. Je suis un peu perdu mais je continue d'écouter. Il dit qu'il a été en présence de son ami mais qu'il n'avait jamais eu aussi mal de toute sa vie. Il a du aller à l'hôpital. Il ignore ce que son ami a fait mais ces migraines sont enfin parties. C'est une bonne chose. Mais autre chose a été découvert. Tout ce qu'il a pu subir comme par exemple des chutes, des multiples coups sur la tête, la fatigue, les émotions fortes a provoqué une accumulation de séquelles importantes. Je serais donc en partie responsable de ce qui lui est arrivé. Je ne provoque que malheur et souffrance autour de moi. Il ajoute que le fait qu'il ne maîtrise plus son pouvoir était du à tout ça. Ils l'auraient soulagé et non soigné. Il nous explique qu'il est en convalescence depuis. Cela fait déjà un certain temps. Demain, il irait faire contrôler sa tête afin de savoir s'il va mieux ou non car sa convalescence prenait fin aujourd'hui. Il a vraiment peur d'y aller. Je le comprends. Je pourrais l'accompagner. Ce serait une idée en effet. Il nous explique que l'hôpital ressemblerait à une prison sans la présence de son ami qu'à une structure équilibrée pour lui. Ce sera c'est sûr une étape importante et pénible pour lui. Il faudrait qu'il soit accompagné. Il sait qu'il doit le faire mais il n'ose pas. Pourtant il doit suivre tous ces conseils qu'ils viennent de Jillian, de son ami ou de quelqu'un d'autre. Il doit le faire pour être heureux, je suis d'accord. Il buvait un peu.

Nathan : Je suis tellement désolé pour ce qui t'es arrivé. J'espère que ce n'est pas ce qui est arrivé pendant nos péripéties qui ont fait que tu es en convalescence aujourd'hui. Tout ce que je souhaite c'est que tu ailles mieux sincèrement. Je suis au moins ravi que tu n'ais plus toutes ces migraines. Je remercie ton ami d'avoir su te soigner tout ça. Si tu veux, je peux t'accompagner à ce contrôle. Cela me ferait plaisir d'être avec toi. Tu auras moins peur. Je pourrais t'aider et te soutenir. Sinon, Caitlin, j'ai compris ce que tu voulais dire, crois-moi.

Il continuait finalement après avoir bu. Il disait que le fait de jouer dans Hamlet était vraiment un rêve, quelque chose de vraiment important, d'essentiel pour lui. Mais au moment où il atteint son but, le pire est arrivé. La mort s'est emparée de la seule personne qui avait permis à Tyler de réaliser son plus grand rêve. Il avait trouvé la voie de la chance grâce à son conseil. Il est mort et selon lui, ce serait un gage de remerciement funèbre. Il y va un peu fort quand même. Il pense que la justice n'existe plus dans ce monde. C'est ce que j'ai pensé également au moment où j'ai appris la vérité. Je me suis posé les mêmes questions. Non, il ne faut pas que Tyler devienne comme moi. Il en a assez et je le comprends. Il a vraiment peur de n'être qu'un porte-malheur, alors que c'est quelqu'un de gentil. Il ne l'est pas. Il m'a redonné de l'espoir. Il ne souhaite qu'être heureux. C'est ce que tout le monde souhaite dans la vie. Il ne comprend pas pourquoi cela lui arrive. Je peux lui promettre que sa vie va changer. Il n'a pas envie qu'ils nous arrivent le même sort à tous les deux. Ils nous aiment trop. Cependant, il ne sait pas ce qu'il m'est arrivé lorsque j'ai combattu contre Sylar. Il ignore ce qui s'est passé. Il ignore que cela a changé littéralement ma vie. Il ne pourrait jamais nous laisser partir. Il ne pourrait pas le supporter. Je le comprends quelque part. Il n'aurait personne qui pourrait le sauver. Il a peur de cet avenir. Je dois le rassurer et essayer surtout de cacher ce qui m'est arrivé. Caitlin et Tyler ne sont pas au courant. Seul mon frère l'est et depuis, je n'ai plus de nouvelles.

Nathan : Il y a encore une justice dans ce monde, crois-moi. Je fais en sorte que cette justice existe. On comprendra ce qui est arrivé à ton ami. Tu n'es pas un porte-malheur. Tu as réussi à me redonner de l'espoir et ça, c'est le plus beau des cadeaux. Caitlin, elle m'a redonné également de l'espoir et encore mieux, elle m'a permis de croire que le bonheur existe. Je t'aime. Tu seras heureux Tyler. On t'aidera à l'être. Je resterais dans ce monde. Il ne m'arrivera rien. Ce sera pareil pour Caitlin également. On te soutiendra aussi longtemps que tu en as besoin.

J'espère l'avoir rassuré, c'est ce que je souhaite. Il ne souhaite pas qu'il nous arrive quelque chose. Cependant, c'est le cas pour moi. Depuis, j'erre de nouveau dans ce monde en étant encore plus à l'écart du reste de la société.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mar 6 Juil - 11:13

J'étais plus rassurée. Ce pouvoir est réellement une malédiction. Est-ce que je saurais un jour tout concilier ? C'est réellement une bonne question. Je me rendais compte par contre que Nathan avait remarqué mon discours. J'espère en tout cas que cela sera utile. Je le souhaite tout simplement. Je me concentrais sur les deux personnes les plus importantes de ma vie. J'ai perdu de mon côté tout ce que j'avais. Toute ma vie s'est écroulé comme un château de cartes. Ma mère est morte. Mon père est devenu un monstre. Je ne souhaite pas continuer sur cette voie. Je réussirais à sauver les personnes que j'aime quitte à me sacrifier. Il faut évitee que je pense à ça. Je sentais que Tyler hésite. Je voudrais l'aider, le réconforter. Pour lui, je suis un ange venu le sauver. Je voudrais encore être cet ange pour lui. Il nous explique que cette histoire l'avait changé. Il pétait réellement les plombs. Je sentais sa frustation. Il en avait marre. Il continue en nous disant qu'il passait à l'hôpital très souvent à cause de ses bêtises. Cependant, il y avait une chose selon lui qui avait son importance dans toute cette folie. Selon Tyler, l'enfer qu'il subissait serait devenu constant. Il ne doit pas subir tout ça. Il nous raconte qu'à un moment donné, ces migraines inexpliquées ont provoqué une sorte de crise. J'écoutais attentivement. Il a été ainsi en présence de son ami mais qu'il n'avait jamais eu aussi mal de toute sa vie. Il a du aller à l'hôpital. Il a du avoir peur. Heureusement qu'il avait du soutien avec lui. Il ignore par contre ce que son ami a fait mais ces migraines sont enfin parties. Je suis ravie de l'apprendre. Mais ce n'était pas fini. Il a subi tellement de choses comme des chutes, des multiples coups sur la tête, la fatigue, les émotions fortes. Il avait des séquelles importantes. Ce serait en partie de ma faute et de celle de mon père s'il est ainsi. Il ne maîtrisait plus son pouvoir à cause de ça. On l'aurait soulagé mais par contre, il ne serait pas soigné. Il ajoute qu'il est en convalescence depuis un certain temps. Ainsi demain, il irait faire contrôler sa tête afin de savoir s'il va mieux ou non car sa convalescence prenait fin aujourd'hui. Il a vraiment peur d'y aller. Je le comprends, je ressentais cette émotion. Je pourrais venir avec lui. Il aurait une personne sur qui il pourra compter. Je l'aiderais à traverser cette épreuve. Il nous explique ensuite que l'hôpital ressemblerait à une prison sans la présence de son ami qu'à une structure équilibrée pour lui. Il faudrait qu'il soit accompagné. Tyler sait qu'il doit le faire mais il n'ose pas. Pourtant il doit suivre tous ces conseils qu'ils viennent de Jillian, de son ami ou de quelqu'un d'autre. Il doit le faire pour être heureux. Je suis totalement d'accord avec tout ce qu'il vient de dire. Il buvait un peu. Je sentais qu'il était triste mais il buvait au moins normalement. La douleur n'était pas en cause. Nathan était désolé pour tout ce qui lui était arrivé. Je l'étais également. Il espère tellement que ce n'est pas à cause de leurs péripéties qui ont été la cause de ce qu'il avait aujourd'hui. J'ai vécu beaucoup de péripéties avec Tyler également. Non, ce ne serait quand même pas une accumulation de tout ! Nathan souhaite que Tyler aille mieux. Je le souhaite également. Nathan est ravi par contre qu'il n'ait plus ces migraines. J'étais également heureuse pour lui. Nathan remercie son ami d'avoir pu soigner tout ça. Je le ferais également. A priori, il avait eu la même idée que moi. Il lui propose de venir avec lui pour le contrôle. Cela lui ferait plaisir d'être avec lui. C'est sûr que Tyler sera rassuré. Il aura du soutien. Je vais faire la même proposition. Par rapport à ce que j'ai dit tout à l'heure, Nathan a compris mon message. Je suis ravie.

Caitlin : Merci Nathan d'avoir compris ce que je voulais dire. Sinon Tyler, je suis tellement désolé de ce qui t'es arrivé. J'aurais tellement voulu être auprès de toi afin de t'aider, de te soutenir. J'espère que ce n'est pas à cause de mon père et de mes histoires si tu en es là aujourd'hui. Je ne voudrais en aucun cas qu'il t'arrive quelque chose. Je souhaite tellement que tu ailles mieux. Au moins, tu n'as plus tes migraines. Je ne remercierai jamais assez ton ami pour ça. Nathan a fait sa proposition avant moi. Je pourrais être présente également à tes côtés. On ne se quittera pas tous les trois. Tu auras tout le soutien nécessaire Tyler. Tu seras plus tranquille.

Il se reposait la voix pendant quelques instants. Il buvait un peu. Je pense par contre que c'est juste le fait qu'il ait beaucoup parlé qui a causé sa désydratation. Il nous disait que le fait de jouer dans Hamlet était vraiment un rêve, quelque chose de vraiment important, d'essentiel pour lui. Je sentais la joie dans tout ça. Je savais qu'il était heureux de jouer dans cette pièce. C'était l'aboutissement d'un rêve. Il ne doit en aucun cas se briser. Mais au moment où il atteint son but, le pire est arrivé. La mort s'est emparée de la seule personne qui avait permis à Tyler de réaliser son plus grand rêve. Ce n'est vraiment pas juste. Il ajoute qu'il avait trouvé la voie de la chance grâce à son conseil. Son ami est mort et selon lui, ce serait un gage de remerciement funèbre. Ce n'est en aucun cas de sa faute. Tyler pense que la justice n'existe plus dans ce monde. Je pensais également qu'il n'y avait plus de justice, que l'humanité avait disparu. Mais ce n'est pas le cas car je ressens la douleur, la souffrance, la joie bref toutes les émotions qu'un être humain peut ressentir. Je comprends que Tyler en a assez. Je sens sa colère. Il a vraiment peur de n'être qu'un porte-malheur, alors que c'est quelqu'un de gentil. Il m'a apporté beaucoup alors que j'étais perdue dans une grande ville et que je voulais fuir la seule personne qui me faisait peur à savoir mon propre père. Grâce à lui, je garde espoir. Il ne souhaite qu'être heureux. Je lui souhaite également d'être heureux. Il ne comprend pas pourquoi cela lui arrive. Il n'a pas envie qu'ils nous arrivent le même sort à tous les deux. Ils nous aiment trop. On l'aime aussi. De mon côté, il est possible qu'avec tout ce que j'entreprends, je puisse y laisser la vie. En voulant sauver le monde, je risque d'être sacrifiée. Je ne veux pas le faire souffrir. Il ne pourrait jamais nous laisser partir. Il ne pourrait pas le supporter. Je le comprends quelque part. Il n'aurait personne qui pourrait le sauver. Il a peur de cet avenir. Il faut que je le rassure. Nathan dit qu'il y a encore une justice dans ce monde. Il fait en sorte que cette justice existe. Il ajoute même qu'on comprendra ce qui est arrivé à son ami. Il précise que Tyler n'est pas un porte-malheur. Tyler lui a redonné de l'espoir ce qui est le plus beau des cadeaux. Il ajoute que je lui ai redonné également de l'espoir et encore mieux, je lui aurais permis de croire que le bonheur existe. Il m'aime. Je l'aime tellement également. C'est vraiment dingue. Nathan dit que Tyler sera heureux et que nous l'aiderons dans cette démarche. Il ajoute qu'il restera dans ce monde et qu'il ne lui arrivera rien. Je l'espère. Il dit également qu'il ne m'arrivera rien. Sur ce point, je n'en sais rien. Sur le dernier point, j'étais entièrement d'accord avec Nathan.

Caitlin : Il y a une justice dans ce monde même si au moment où j'ai perdu celle que j'aimais le plus au monde, je pensais exactement comme toi. Aujourd'hui, je suis heureuse et c'est en grande partie grâce à vous deux. Tu ne peux être un porte-malheur. Tu m'as beaucoup aidé alors que d'autres auraient pu me laisser tomber. Tu seras heureux, on t'aidera tous les deux. Tu es un ami pour moi Tyler. Je ne veux pas te perdre. Nathan, tu es l'homme que j'aime. Je découvre ce que c'est que le bonheur grâce à toi. Je ne peux vivre sans toi, c'est impossible. Je t'aime. On t'aime aussi Tyler. Je ne peux me séparer de vous deux. Il ne m'arrivera rien.

J'espère qu'il est rassuré maintenant. En tout cas, je le saurais très vite. J'avais fait une déclaration aux deux hommes les plus importants de ma vie. Je ne veux pas les perdre. Mais il est possible que je les laisse tous les deux si jamais, je devais mourir. Le monde ne serait plus le même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mar 6 Juil - 14:26

L'enfer de mon existence actuelle se résumait assez facilement dans mes paroles. C'était un vide, un vide de bonheur inaccessible. Comment accéder au bonheur de nouveau ? J'avais perdu la clé du bonheur depuis ma rencontre avec Claire, car j'avais replongé dans l'obscurité de la folie. C'était puissant et tellement dangereux. Je me trouvais entre les deux personnes les plus importantes de ma vie, qui s'étaient découverts dans un lien si magnifique qui était l'amour, chose que je n'avais pas encore la chance de vivre. Pourquoi ne pouvais-je pas tout simplement trouver le chemin de l'amour ? Pourquoi ne pouvais-je pas être heureux pour une fois ? Etait-ce un fruit défendu, un fruit que je ne pouvais pas atteindre ? Je l'ignorais mais cette ignorance me faisait terriblement souffrir. J'en pleurais même, à chaudes larmes si puissantes. Me trouver entre eux, vivant un bonheur sans faille, me procurait un sentiment étrange, comme si je me sentais un peu de trop. Ils vivaient une chose que je ne pouvais pas vivre, une chose tellement belle et inaccessible. Cela me rendait heureux pour eux, mais davantage triste pour moi. J'étais un marthyr dans cette joie, mais pourquoi moi ? Pourquoi devais-je encore souffrir ? Pourquoi vivais-je encore dans cette torture ? Tout ceci était si insupportable, j'en pouvais plus. C'était une torture incroyablement grande et douloureuse, quelque chose que je ne pouvais pas arrêter par sa grandeur. Je ne savais pas quoi faire. Je faisais face à une situation inhabituellement puissante. Je n'arrivais pas à combattre. Je me sentais si impuissant par ma faiblesse, et si triste dans mon obscur désespoir. Que faire ? Que dire ? Que devenir ? Toutes ces questions demeuraient encore dans mon âme, et elles allaient rester encore un long moment, d'une durée si éternellement indéterminée. Je devais faire quelque chose pour revivrre mais quoi ? Que pouvais-je faire dans cette torture, ce châtiment si puissant ? Je ne le saurais probablement jamais. Je devais pourtant me servir du soutien de Nathan et Caitlin pour être heureux, que ce bonheur puisse enfin m'atteindre et me rendre le sourire que j'avais perdu. J'avais si peur de ne pas y arriver, mais je devais le faire pourtant. Leur part de culpabilité, ce que je ne voulais pas, était quand même apparue. Je commençais à m'en vouloir. Mais quand leur proposition vint, je retrouvais un semblant de normalité dans mes sentiments. Ils me proposaient tous les deux de m'accompagner au contrôle demain. Bien sûr, je savais que j'avais besoin d'un grand soutien, d'un accompagnement au cas où une énième tempête puisse encore secouer mon âme si peu lucide dans son malheur. Je tombais en ruines, mais Nathan et Caitlin étaient peut-être les seuls pouvant me rattraper. Je devais accepter leur aide, sinon je serais perdu, complètement perdu.

- Oh non, je ne souhaitais pas ce genre de réaction. Je ne voulais pas que vous vous sentiez coupables de ce qui m'est arrivé. Ce n'est en rien de votre faute. Je ne veux pas ça.

Je retournais tout contre Nathan avant de reprendre la seconde partie de mon discours.

- J'ai peur d'aller à ce contrôle. J'ai peur d'apprendre une autre mauvaise nouvelle. Je n'ai pas envie de pleurer encore une fois. J'ai déjà assez souffert comme ça. J'aimerais vraiment que vous veniez avec moi demain. J'ai peur de me sentir seul face à l'inévitable. Sans mon ami, l'hôpital ressemble à une prison. Me diriger là-bas me fait très peur et me ramène ma tristesse. Aidez-moi, je vous en supplie.

Cette notion de porte-malheur, que je m'attribuais dans ma tristesse, partait en fumée avec leurs paroles. Ils ne me considéraient pas ainsi, l'un comme l'autre. Moi, je me considérais ainsi, en voyant la brume de tristesse qui s'abattait sur nos ciels. Je détestais ce genre de situation, mais je ne pouvais pas me contrôler. C'était comme si c'était uen malédiction bien trop forte pour moi. C'était inévitable. Nathan me disait qu'il existait encore une justice et qu'il se battait pour qu'elle puisse exister. il disait que nous allions comprendre ce qui était arrivé à mon ami. Honnêtement, j'avais très peu d'espoir. Je n'y croyais pas vraiment. Il disait que je lui avais redonné de l'espoir, le plus beau des cadeaux selon lui. Mais il contrastait ses paroles en parlant de l'amour que lui donnait Caitlin. J'étais en fait en quelque sorte un peu jaloux de tant de joie entre eux. Je ne pouvais pas vivre un bonheur aussi énorme. Il disait qu'ils allaient m'aider à être heureux. Il m'assurait qu'ils allaient rester, qu'il ne leur arrivera rien du tout mais cela n'effaçait pas ma peur, ma peur de les perdre aussi brutalement que mes autres proches, ma famille, ma seconde famille, Jillian et maintenant mon cher médecin. Caitlin rejoignit ce discours. Elle disait être heureuse, en grande partie grâce à Nathan et moi. Je l'aurais aidé alors que d'autres auraient pu la laisser tomber. Je ne pouvais pas croire à cela, ce n'était pas possible. Elle ne voulait pas me perdre, car elle disait que j'étais un ami pour elle. Mais elle contrastait également son discours en parlant de Nathan, une similitude chez ce couple naissant, que je ne pouvais malheureusement pas ignorer. Je me perdais un peu dans tout ceci. Je ne savais plus vraiment quoi écouter.

- Je ne sais pas vraiment si je peux encore croire à la justice. Elle existe mais pas pour tous malheureusement. J'aimerais tellement que le pire des malheurs puisse être puni.

Dans ma voix, cela s'entendait encore que je pleurais. J'avais la voix légèrement cassée, mais je savais que cela allait être bientôt pire.

- Je vous remercie pour ce soutien que vous m'apportez. Votre présence est très importante pour moi. Sans vous, je n'ai plus rien désormais. Je me retrouve seul, sans défense. Vous voir heureux me fait plaisir, je vous assure. Je m'excuse de ne pas pouvoir exprimer mon bonheur de vous voir ainsi. Je ne sais pas vraiment si je pourrais vivre une chose pareille un jour. J'ai l'impression que cette notion de justice, de destin, de divinité qui nous surveille, est un peu contre moi. J'ignore pourquoi. J'aimerais simplement être heureux, connaître une pincée de joie dans ma vie. Est-ce trop demandé ?

J'étais gêné par tant de contrastes entre le bonheur de vivre et le malheur de souffrir. Nathan et Caitlin étaient heureux tous les deux. Ils avaient su bien se trouver et se connaître afin de s'aimer, de vivre le véritable coup de foudre. Moi, j'étais limité à ma notion habituelle de marthyr, alors qu'une belle chose se passait sous mes yeux. Je ne pouvais pas me rejouïr pour eux, car je n'étais pas remis de ce malheur, qui frappait ma vie à nouveau, et l'hypothèse d'un autre, qui pouvait l'achever. J'étais coincé dans tous ces dilemmes. J'étais coincé dans un rempart contradictoire, laissant passer le malheur mais retenant le bonheur à l'extérieur de moi-même. Je ne pouvais qu'être malheureux. Le vrai bonheur était parti le jour où Jillian avait quitté ce monde, en me laissant en proie à une solitude profonde, celle de ce fantôme que j'étais. Ma vie avait basculée à ce moment-là. J'aimerais tellement que le sens inverse se produise enfin, mais pouvais-je encore y croire ? Pouvais-je encore changer de cap et prendre la voie du bonheur, de la joie, de la pure humanité sans contradiction ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mar 6 Juil - 21:03

Elle me dit qu'elle m'aime. C'était vraiment important pour moi de le savoir. Je la rendrais heureuse. Elle ne peut vivre sans moi. J'étais tout simplement heureux de l'avoir trouvé sur mon chemin. Le destin a voulu que je la rencontre. C'était merveilleux. Tyler pleurait de nouveau. Je ne savais pas pourquoi. Il ne souhaitait en aucun cas que nous réagissions ainsi. Il ne voulait pas que nous nous sentions coupables de ce qui lui était arrivé. C'était normal finalement que l'on se pose la question. Je savais que j'avais vécu des choses avec lui. Il avait été blessé. Il avait souffert. Je ne savais pas par contre que Caitlin et lui avaient vécu également des mésaventures. Il dit que ce n'était en rien de notre faute. Il retournait tout contre moi.

Nathan : Merci de nous avoir dit que ce n'était pas de notre faute. On avait peur que ce soit à cause de ce qui s'est passé que tu avais eu tous tes problèmes. Il ne faut pas pleurer Tyler. Nous sommes là. Merci Caitlin, je ressens également la même chose.

Il continue en expliquant qu'il avait peur d'aller à ce contrôle, d'apprendre en fait une autre mauvaise nouvelle. Il n'avait pas envie de pleurer encore une fois. Il a déjà assez souffert selon lui comme ça. Je le comprends. Sa vie devait changer. Il ne mérite pas de souffrir ainsi. D'ailleurs, il aimerait tellement que Caitlin et moi venions avec lui demain. On sera avec lui. Il a peur de se sentir seul face à l'inévitable. Il ne lui arriverait rien d'autre. Je prierais Dieu pour qu'il ne lui arrive rien. Il répète que sans son ami, l'hôpital ressemble à une prison. On sera là pour l'épauler. Pour lui se diriger là-bas est quelque chose d'effrayant mais aussi de triste. Il demande notre aide. Je ne le laisserais pas tomber.

Nathan : On sera là pour te soutenir et t'aider. Tu peux compter sur nous. Tu ne ressentiras pas cette sensation à l'hôpital. On fera en sorte que tu te sentes bien. Tu es notre ami.

Je sentais qu'il était perdu, désorienté mais triste. Je n'avais pas le pouvoir de Caitlin mais pour elle, je savais que ce serait pire. Je devais le rassurer, l'aider. Tyler ne sait pas vraiment s'il peut croire en la justice. Il sait qu'elle existe mais pas pour tous malheureusement. Je le sais par expérience. S'il y avait eu une justice, je n'aurais jamais subi autant de trahisons ni même toutes les expériences. Il aimerait tellement que le pire des malheurs puisse être puni. A vrai dire, je le souhaite moi aussi. On sentait qu'il avait pleuré. Je ne supportais pas qu'il souffre.

Nathan : On aimerait tous que le pire des malheurs soit puni. Personne ne mérite de vivre un enfer. On peut essayer de croire qu'il existe cette justice. Tu es quelqu'un d'exceptionnel Tyler.

Il nous remercie pour le soutien qu'on lui apporte. Notre présence serait importante pour lui. Il dit qu'il ne serait rien. Il serait de nouveau seul et sans défense. Il nous assure que de nous voir heureux lui fait plaisir. Il s'excuse de ne pas pouvoir exprimer son bonheur de nous voir ainsi. Ce n'est pas grave. Tyler est au courant maintenant que j'aime Caitlin plus que tout. Il ne sait pas s'il pourrait vivre une chose pareille un jour. Je pense qu'il peut être heureux au contraire. Il a l'impression que cette notion de justice, de destin, de divinité qui nous surveille serait contre lui. Il ignore pourquoi mais moi, je ne peux le concevoir. Il aimerait juste être heureux. Je le comprends.

Nathan : Merci à toi Tyler. Ce n'est pas grave. Tu es le premier à le savoir. Personne d'autre n'est au courant même pas ma propre famille que ce soit mon frère ou mes enfants. Tu pourras vivre aussi le bonheur que nous vivons également. Crois-moi, Caitlin et moi, ce n'est pas de tout repos. J'ai fait des erreurs. J'espère qu'elle m'a pardonné. Cette notion de destin existe pour toi également Tyler. Regarde, il t'a mis sur notre route. Tu as pu nous aider Caitlin et moi. Ce n'est pas rien.

J'espère l'avoir rassuré. J'avais trouvé le bonheur d'être avec quelqu'un. Elle est quelqu'un d'exceptionnel. Jamais, je n'aurais pensé trouver quelqu'un comme elle. Il pourra vivre un bonheur comme moi. Il le mérite. Il trouvera la bonne personne. Je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Jeu 8 Juil - 15:04

Je sentais de nouveau qu'il était en train de se poser des questions. Je n'aimais pas le voir ainsi. Je m'inquiète pour mon ami. Il pleurait. Je ressentais toutes les émotions. Je pouvais contrôler tout ça. Il avait l'impression d'être de trop. Mais non, il ne faut pas qu'il ressente ça. Il se sentait coupable, torturé. Il ne devait pas ressentir tout ça. Il fallait le rassurer. Tyler disait qu'il ne souhaitait en aucun cas que nous réagissions ainsi. Il ne voulait pas que nous nous sentions coupables de ce qui lui était arrivé. J'avais des raisons de me poser cette question. Avec ce que mon père fait, c'est dur de ne pas se dire que je ne suis pas la responsable dans tout ça que ce soit pour Tyler comme pour Nathan. J'ai vécu tellement de choses avec lui. Il avait même été blessé. Il avait souffert. Il dit que ce n'est pas de notre faute. Il retournait tout contre Nathan. Celui-ci remerciait Tyler de nous avoir dit que ce n'était en aucun cas de notre faute. Il ajoute qu'on avait peur que ce soit à cause de ce qui s'est passé s'il avait eu tous les problèmes. Il précise à Tyler qu'il ne faut pas pleurer et que nous étions présents auprès de lui. Il me remercie ensuite en me disant qu'il ressentait la même chose. J'étais heureuse. Mais le but était de faire en sorte que Tyler aille mieux.

Caitlin : Tu es notre ami Tyler. C'est normal que l'on se pose des questions. Ce que l'on souhaite c'est que tu ailles bien. Tu es important à mes yeux si tu savais. Tu as permis déjà de voir qui était réellement Nathan. La manière dont tu m'en avais parlé était quelque chose d'essentiel. Quand je l'ai rencontré, cela a été le coup de foudre. Ce qui nous arrive, on le doit à toi. Il ne faut surtout pas pleurer.

Tyler nous explique qu'il avait peur d'aller à ce contrôle, d'apprendre en fait une autre mauvaise nouvelle. Il ne faut surtout pas partir avec une idée négative. Tyler n'avait pas envie de pleurer encore une fois. Il a déjà assez souffert selon lui comme ça. Je ressens cette douleur. C'est compréhensible quelque part. Je déteste également les hôpitaux. Il mérite d'être heureux au lieu de vivre cet enfer. Tyler aimerait tellement que Nathan et moi venions avec lui demain. On sera à ses côtés. Il a peur de se sentir seul face à l'inévitable. Il ne doit rien arriver à cet homme exceptionnel. Faîtes en sorte Dieu qu'il vive enfin heureux comme il le mérite. Tyler répète que sans son ami, l'hôpital ressemble à une prison. Pour lui se diriger là-bas est quelque chose d'effrayant mais aussi de triste. Il demande notre aide. Je ne le laisserais pas tomber et Nathan non plus. Nathan précise qu'il sera là avec moi pour l'épauler. Tyler peut compter sur nous en effet. Il ajoute qu'il ne ressentira pas cette sensation car on ferait en sorte qu'il se sente bien. Tyler est quand même notre ami en effet.

Caitlin : Tu auras tout notre soutien. On sera à tes côtés pour t'épauler. On pense à ton bien-être. Tu es notre ami.

Je sentais grâce à mon pouvoir qu'il était perdu, désorienté, triste voir même un peu jaloux de notre bonheur. Je sais qu'un jour Tyler rencontrera la personne idéale. Il ne sait pas s'il peut réellement croire en la justice. Il sait qu'elle existe mais pas pour tous malheureusement. Je le sais malheureusement par expérience. Ma mère serait encore en vie. Mon père serait à mes côtés. Tyler aimerait tellement que le pire des malheurs puisse être puni. A vrai dire, je le souhaite moi aussi. Sylar mérite de payer pour tout ce qu'il a fait subir à notre famille. Je devais le rassurer, être présent pour lui. Nathan précise que tout le monde aimerait que le pire des malheurs soit puni et que personne ne mérite de connaître l'enfer. J'ai l'impression qu'il parle par expérience. Je suis d'accord avec lui. Il ajoute qu'on peut essayer de croire qu'il existe une justice. Il dit à la fin que Tyler est un homme exceptionnel.

Caitlin : Je suis d'accord avec toi Nathan. Tout le monde aimerait que le pire des malheurs soit puni. Il faut croire en la justice même si c'est par contre difficile. Tyler, crois-moi, tu es quelqu'un d'exceptionnel.

Il nous remercie pour le soutien qu'on lui apporte. C'est normal après tout. Il est notre ami. Pour lui d'ailleurs, notre présence serait importante pour. Il dit qu'il ne serait rien s'il n'avait rencontré aucun d'entre nous. Il ajoute qu'il serait de nouveau seul et sans défense. Je ne peux le croire. Il nous assure que de nous voir heureux lui fait plaisir. Il s'excuse ensuite de ne pas pouvoir exprimer son bonheur de nous voir ainsi. Ce n'est pas l'important. Tyler sait que l'homme le plus important de ma vie n'est autre que Nathan Petrelli. Il ne sait pas s'il pourrait vivre une chose pareille un jour. Il ne doit pas dire ça. Il rencontrera la personne idéale, je le sens. Il a l'impression que cette notion de justice, de destin, de divinité qui nous surveille serait contre lui. Il ignore pourquoi. J'aurais pu penser la même chose mais j'ai réussi à tenir le choc. Le destin n'est pas contre lui. Il aimerait juste être heureux. Je peux le comprendre. Nathan remercie Tyler. Il précise que personne d'autre n'est au courant même pas sa propre famille que ce soit son frère ou ses enfants. Ses fils doivent quand même avoir deviné. Ils ne m'ont vu qu'au concert. Il essaye de rassurer Tyler en lui disant qu'il pourra vivre également le bonheur qu'il vit avec moi. Il ajoute qu'entre nous, ce n'est pas de tout repos. C'est vrai d'ailleurs. Il dit qu'il a fait des erreurs et il espère avoir obtenu mon pardon. Enfin, il dit que cette notion de destin existe pour Tyler. En effet, on a pu le rencontrer. Tyler nous a aidés. C'est réellement essentiel.

Caitlin : Merci énormément. Tu es en effet le premier à le savoir. Mon père n'est pas au courant de ce qui se passe entre Nathan et moi. Peut-être que tes fils ont peut-être senti qu'il se passait quelque chose. Tu connaîtras également le même bonheur Tyler. Tu le mérites. C'est vrai qu'avec Nathan, ce n'est pas de tout repos. Sache Nathan que je t'ai pardonné et que je suis désolée de ce que j'ai fait aussi. Le destin t'a permis de nous rencontrer Tyler. C'est quelque chose de positif. Tu ne seras jamais seul.

Je sentais Tyler pris au piège entre plusieurs émotions. C'est très dur à décrire. Je dirais que c'est entre la joie et de la tristesse. Tyler est une personne qui mérite de connaître le bonheur avec une autre personne. C'est ce que je vis avec Nathan même si ce n'est pas de tout repos. Je sens que si d'autres personnes sont au courant, cela risque d'être encore plus compliqué pour nous. Ce sera un défi. Est-ce que notre couple pourrait être solide ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Jeu 8 Juil - 19:38

Tambour, tambour, tambour, ce bruit ne cessait jamais. Il me détruisait l'esprit et forgeait la souffrance massive de mon âme. Je voyais le bonheur devant moi, mais je ne pouvais pas le saisir et en profiter. Y accéder était donc pour moi complètement impossible, une chose contre nature, contraire à ce que j'étais. Rien que la dernière partie était impensable. Je ne pouvais pas dire que je n'avais rien à voir avec chaque pincée de bonheur. Je ne pouvais pas dire que je n'étais pas humain. Ce serait comme dire que l'humanité en elle-même n'était qu'une grave erreur, que je n'étais rien d'autre qu'un paradoxe même dans la création de chacun, dans le processus que Dieu aurait emprunté. Rien n'aurait de sens alors, non, c'était impossible, réellement impossible. Ils vivaient dans le bonheur, et j'étais là, tel un étranger dans tout ceci. Pourtant, ils essayaient de me réconforter, de me faire retrouver le sourire, mais j'avais beaucoup de mal encore. J'ignorais si je pourrais y arriver un jour, c'était tellement dur. Finalement, ils me remercièrent tous les deux des mes paroles. Ils m'offraient même leur soutien pour mon contrôle de demain. Je leur avais dit que ce n'était pas de leur faute, car je ne souhaitais pas les rendre coupables de mon maheur, alors qu'ils faisaient tout le contraire pour moi. Ils faisaient tout pour me rendre heureux et je ne leur offrais que des larmes, rien d'autre que des larmes. Ils disaient que ce qui était arrivé entre eux n'aurait pas pu exister sans moi. Je ne pouvais pas vraiment le croire. Pourquoi ? Car je ne pensais pas que c'était possible. Je n'aurais pas pu distribuer du bonheur, alors que je ne le vivais pas moi-même. Comment serait-ce possible alors ?

- Merci encore pour votre soutien, de me dire que je suis important pour vous, mais également pour proposer de m'accompagner demain. J'ai vraiment besoin d'une présence auprès de moi en ce moment. J'ai vraiment peur d'affronter le spectre d'un passé achevé désormais en y retournant. Par contre, je n'arrive pas vraiment à croire, que vous dites que le bonheur, que vous viviez en ce moment dans votre couple, est du à mon action. Je n'arrive pas vraiment à penser que ces bonnes choses viennent de moi.

Croire en la justice était quelque chose de difficile pour moi. J'aimerais tellement que le meurtrier de mon ami soit puni pour son acte. Je n'aimerais pas vivre en sachant que ce monstre était encore dans la nature. Il risquait peut-être de tuer quelqu'un d'autre un de ces jours. Cette notion-là m'effrayait au plus haut point. Je ne voulais pas que cette personne s'attaque à Nathan ou à Caitlin, car cela me tuerait littéralement.

- Savoir que le monstre, qui a osé tuer mon ami, se balade encore dehors, me révolte. J'ai vraiment peur croyez-moi. Le savoir encore en vie me fait m'inquiéter également pour vos vies. Je n'ai pas envie que l'ion m'enlève encore autre chose. Cela me tuerait littéralement si vous partiez. J'aimerais vraiment que ce tambour de la souffrance puisse s'arrêter. Je déteste subir tout ceci. Ces mauvaises nouvelles me détruisent au sens littéral. J'ai vraiment peur.

Nathan me ramenait vers lui et me serrait. Il n'aimait pas me voir pleurer mais je le faisais pourtant, et à puissance phénoménale. Ils continuaient finalement à me parler de leur bonheur entre eux. A priori, j'étais le premeir et donc le seul à le savoir. C'était un honneur assez mal ressenti. Pourquoi ? Car je ne pouvais exprimer une quelconque joie dans toute cette ondée de malheur. C'était horrible mais pourtant vrai. J'étais malheureux alors qu'ils étaient heureux. Je devais exprimer ma joie de les voir heureux, mais je ne pouvais pas. J'étais piégé dans toutes ces mauvaises émotions.

- Je ne sais pas si je pourrais vivre un bonheur aussi grand que le vôtre, ne serait-ce qu'un jour. J'aimerais vraiment, ça c'est certain, mais je ne sais pas ce que la vie me réserve. Croyez-moi, je suis heureux pour vous, même si mes larmes camouflent ce sentiment. Vous vous êtes bien trouvés tous les deux. Vous avez eu raison de ne rien dire pour le moment. Il ne faut pas que quelqu'un essaye de détruire ce que vous vivez en ce moment. Ce serait horrible de vous voir vous déchirer, alors que vous avez vraiment l'air d'être heureux. Je tiens à votre présence et non à vore souffrance.

J'étais toujours contre Nathan. Les cendres de mes larmes étaient encore là, et resteraient certainement encore pendant un long moment, enfin jusqu'au moment, où la joie décidera de revenir enfin. Je vivrais certainement encore dans ma foudre mélancolique, mais je voulais retrouver au moins le sourire, et non vivre dans l'humidité de mes larmes. L'enfer ne gagnerait pas encore sur moi, tant que je serais assez bûté pour continuer de vivre et non de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Sam 10 Juil - 15:13

Il se posait des questions. Il était triste. Cela se voyait sur son visage. Je ne voulais pas qu'il souffre. C'était difficile pour moi de le voir ainsi. Il nous remercie encore pour le soutien qu'on lui apporte, de lui dire qu'il est important pour nous mais également pour lui avoir proposé de l'accompagner demain. C'est normal après tout. C'est notre ami. Il précise qu'il a réellement besoin d'une présence auprès de lui en ce moment. Je comprends. Il a peur d'affronter ses propres démons ou plutôt un passé traumatisant en y retournant. Le fait que nous soyons là Caitlin et moi pourra lui permettre d'affronter cette peur. Il n'arrive pas à croire que ce que l'on vit Caitlin et moi serait du à son action. Il a fait beaucoup de choses en effet. J'ai rencontré Tyler avant Caitlin donc je ne peux me prononcer concrètement. Mais elle a rencontré notre ami avant moi. Tyler a du lui parler de moi. Elle avait déjà une opinion sur moi. Il n'arrive pas vraiment à croire que ses bonnes actions viennent de lui mais pourtant, c'est le cas. Elle m'avait pardonné. Elle s'excuse également pour ce qui s'est passé à l'appartement. J'accepte de lui pardonner. Je ne peux être faché avec elle. Elle a raison par contre sur le destin. Il a été généreux avec nous car on s'est rencontrés. Elle a aussi raison pour mes fils. Ils savent quand il se passe quelque chose.

Nathan : C'est normal, nous sommes tes amis. On sera là pour te soutenir, crois-moi dans tout ce que tu fais. On t'aidera à surmonter toutes tes peurs et tes angoisses. Si Caitlin te dit que tu as contribué à notre bonheur, il faut la croire. Je te remercie de m'avoir pardonné et je te pardonne également. On ne doit pas se faire du mal toi et moi. Le destin a été généreux avec nous. Nous nous sommes rencontrés. Je lui en serais éternellement reconnaissant.

Cela le révolte que le monstre qui a tué son ami se balade encore dans la nature. Et si ce monstre était Sylar ? Je me souvenais que Sylar avait prononcé son nom dans l'appartement. Il doit le chercher pour tuer mon ami. Si ça se trouve ce qui est arrivé à l'ami de Tyler est de ma faute. Il a vraiment peur et je le comprends. Il s'inquiète pour nos vies sachant que ce monstre est toujours en libérté. Il explique qu'il n'a pas envie qu'on lui enlève autre chose. Je repensais encore à ce qui m'est arrivé avec Sylar. S'il le savait, il serait tout simplement inconsolable. La preuve, il ne fait que confirmer mon hypothèse en disant que cela pourrait le tuer si jamais on partait. Il aimerait arrêter de souffrir, de subir tout ce qu'il endure. Il a peur. Pour lui, ces mauvaises nouvelles le détruisent au sens littéral. Je peux comprendre. Il faut vraiment le rassurer.

Nathan : Ce monstre sera arrêté, je te le promets. Ne t'inquiète pas pour nous, on est là et on restera en vie. Tu seras heureux, je t'assure. On t'aidera à traverser cette période difficile.

Je le ramène vers moi et je le serre dans mes bras. Je n'aimais pas le voir souffrir. Il était en train de pleurer. Il ne sait pas s'il pourrait vivre un bonheur aussi grand que le nôtre. Il sera heureux. Il trouvera la bonne personne, je le sais. Il aimerait réellement vivre ce bonheur mais il ne sait pas ce que la vie lui réserve. Il est heureux pour nous même si ses larmes camouflent ce qu'il ressent. Ce n'est pas grave. Il explique que nous nous étions bien trouvés. Il ajoute que nous avons eu raison de ne rien dire pour le moment. J'ai peur quelque part de ce qui pourrait se passer si tout le monde était au courant pour Caitlin. Elle serait la cible de nombreuses personnes à cause de moi. Il nous dit qu'il ne faut pas que quelqu'un essaye de détruire ce que nous vivons en ce moment. Il pense que ce serait horrible de nous voir nous déchirer alors que pour lui, on a l'air d'être tellement heureux. C'est tellement gentil de sa part. Il tient à notre bonheur et non à notre souffrance.

Nathan : C'est vraiment très gentil de nous dire tout ça. Tu seras heureux. Tu trouveras la bonne personne, je le sais. Tu mérites d'être heureux. Tu as raison sur le fait que nous avons eu raison de ne rien dire pour le moment. On a peur quelque part de la réaction des autres. J'ai peur de la réaction de ma famille ou de mon entourage en fait. Je suis d'accord, il ne faut pas détruire ce que nous avons elle et moi. C'est quelque chose de tellement rare. Caitlin représente beaucoup pour moi.

Il était toujours contre moi. Il pleurait. J'espère que ce que l'on dit l'aidera. Je souhaite tellement le voir heureux. Ce serait tellement merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Dim 11 Juil - 19:48

Il était réellement triste, il se posait des questions. Il était à cheval entre le bonheur et la tristess. Je ressentais toutes les émotions de Tyler. Il ne méritait pas de vivre un tel enfer. Il nous remercie finalement pour le soutien qu'on lui apporte, de lui dire qu'il est important pour nous mais également pour lui avoir proposé de l'accompagner demain. Il est tout simplement notre ami. Il est important à nos yeux. Il précise qu'il a réellement besoin d'une présence auprès de lui en ce moment. Je ressens ce besoin et c'est normal. Il nous explique qu'il a peur d'affronter ses propres démons ou plutôt un passé traumatisant en y retournant. Le fait que nous soyons là auprès de Tyler pourra lui permettre d'être plus rassuré. Il n'arrive pas à croire que ce que l'on vit Nathan et moi serait du à son action. Il a fait beaucoup de choses en effet. Tyler m'avait parlé de Nathan lorsque nous nous sommes rencontrés. Je savais déjà que Nathan était quelqu'un de bien mais quand je l'ai vu, cela a été le coup de foudre. Il n'arrive pas vraiment à croire que ses bonnes actions viennent de lui. Cependant, c'est bien qui a réalisé toutes ces bonnes actions. Pour Nathan, ce que l'on fait est normal sachant que nous sommes ses amis. C'est vrai que nous serons là pour le soutenir dans tout ce qu'il fera. On l'aidera même à surmonter toutes les peurs et les angoisses. Il ajoute même qu'il faudrait me croire dans le fait que c'est grâce à Tyler si nous sommes ensemble Nathan et moi. C'est vraiment très gentil. Il me remercie de lui avoir pardonné. Il me pardonne également. Il ajoute même que l'on ne devrait pas se faire de mal lui et moi. Il a raison. Le destin a en effet été généreux avec nous. On s'est rencontrés en effet. Il lui en sera éternellement reconnaissant. C'est vraiment très gentil qu'il dise tout ça.

Caitlin : On est là pour t'aider, te soutenir dans les épreuves que tu traverses. Tu es notre ami tout simplement. Tu es quelqu'un de réellement important pour nous. On t'aime. Tu pourras compter sur nous. On te rassurera. Merci Nathan pour ce que tu as dit, c'est réellement très gentil. Tu as raison. On ne doit pas se déchirer tous les deux.

Tyler est révolté que le monstre qui a tué son ami se balade encore dans la nature. Je ne voudrais pas que ce soit Sylar celui qui a tué son ami. Cela ne serait pas juste. Ce monstre m'a déjà arraché ma mère. Je ne voulais pas qu'il ait enlevé également l'ami de Tyler. Il a vraiment peur et je le comprends. Je ressens cette émotion. Il s'inquiète pour nos vies sachant que ce monstre est toujours en libérté. Cela peut très bien être quelqu'un d'autre que Sylar. Je ne voulais pas que ce soit mon père, non surtout pas. Il explique qu'il n'a pas envie qu'on lui enlève autre chose. S'il savait que je pouvais mourir n'importe quand, il serait tout simplement inconsolable. Il ajoute que cela pourrait le tuer si jamais on partait. Il ne doit pas souffrir. Je ressentais sa tristesse et sa peur. Il aimerait arrêter de souffrir, de subir tout ce qu'il endure. ce que je comprends. Il a tout simplement peur. Pour lui, ces mauvaises nouvelles le détruisent au sens littéral. Je devais le rassurer.

Caitlin: On fera en sorte que ce monstre ne tue plus personne. Il ne faut pas t'inquiéter, on est en vie et on le restera. Tu seras heureux et on t'aidera à traverser cette phase difficile.

Nathan ramenait Tyler dans ses bras. Je ressentais de plus en plus la tristesse de notre ami. Il était d'ailleurs en train de pleurer. Il ne mérite pas de souffrir. Il ne sait pas s'il pourrait vivre un bonheur aussi grand que le nôtre. Il sera heureux, j'en suis sûr. C'est une personne exceptionnelle. Il trouvera la bonne personne. Il aimerait réellement vivre ce bonheur mais il ne sait pas ce que la vie lui réserve. On se demande ce qui va nous arriver à chaque fois d'ailleurs. Il est heureux pour nous même si ses larmes camouflent ce qu'il ressent. Ce n'est pas grave. Il explique que nous nous étions bien trouvés. Il ajoute que nous avons eu raison de ne rien dire pour le moment. Je ne sais pas du tout comment mon père pourrait réagir. Là, c'était réellement la grande question. Il nous dit qu'il ne faut pas que quelqu'un essaye de détruire ce que nous vivons en ce moment. Il pense que ce serait horrible de nous voir nous déchirer alors que pour lui, on a l'air d'être tellement heureux. C'est tellement gentil de sa part. Il tient à notre bonheur et non à notre souffrance. C'est vraiment un ami.

Caitlin : On te remercie énormément pour tout ce que tu viens de dire. C'est réellement très gentil. Tu seras heureux toi aussi. Tu trouveras également la bonne personne. Tu le mérites vraiment. Tu as raison sur le fait que nous avons eu raison de ne rien dire pour le moment. Je ne sais pas du tout comment mon père pourrait réagir. Il est tellement imprévisible. Je suis d'accord tout comme Nathan, il ne faut pas détruire ce que nous avons lui et moi. C'est quelque chose de réellement magique. Nathan est tellement important pour moi. Je serais perdue sans lui.

Il était toujours contre Nathan. J'aimerais que le destin puisse faire un énorme cadeau à Tyler. Il faudrait enfin que notre ami soit heureux tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Dim 11 Juil - 20:18

Ils étaient là, à côté de moi. Ils essayaient de me soutenir face à la tristesse, qui me consumait littéralement de l'intérieur. J'étais piégé entre la tristesse et la peur. Je me voyais mort parfois parmi chaque contradiction de mon âme. Ils m'assuraient qu'ils me donneraient leur soutien, dès l'instant où j'en aurais besoin. C'était vraiment très gentil à eux de me proposer cela. Je ne serais probablement rien sans eux, sans leur présence, sans ne serait-ce qu'une personne pour contredire ma solitude. J'en avais assez d'entendre ce tambour en moi. J'aimerais avoir la force de le briser, de dire que j'étais enfin libre, mais pas encore. J'étais encore trop faible pour surpasser sa force si grande. Je devais rester sous la contrainte de la possession de ce bruit, de cette souffrance si forte. J'étais vulnérable et soumis à quelque chose de beaucoup plus fort que mon esprit.

- Merci pour votre soutien. J'ai réellement besoin d'aide en ce moment. Tout ce que je vis, me détruit à petit feu. J'ai besoin de quelqu'un pour me sauver de cette destruction.

J'espérais vraiment que Caitlin et Nathan pourraient me sauver. J'avais l'impression de vivre peu à peu ma perte, jour après jour. J'étais réellement en danger de mort dans cette vie si difficile, si harassante. J'étais donc considéré comme un être vulnérable, un être si faible et si jeune, qu'il pouvait décéder à chaque instant. J'avais besoin de personnes auprès de moi, donc de Caitlin et de Nathan. Ils essayaient de calmer mon inquiétude par rapport à ce monstre, qui assassinait l'un après l'autre mes proches. Ils disaient qu'ils allaient restés en vie, auprès de moi, pour pouvoir m'aider à ne plus être seul, à ne plus être triste. J'aimerais tellement que ces issues se passent très vite. J'en pouvais plus. Vivre ainsi était trop difficile à supporter pour moi. Je ne pourrais plus vraiment résister longtemps. J'avais l'impression d'avoir épuisé l'intégralité de ma résistance face aux difficultés de la vie.

- J'espère vraiment que ce monstre sera puni. J'aurais trop peur si je le voyais encore à l'oeuvre. Je n'ai pas envie de vous voir mourir vous aussi. J'ai déjà trop perdu de choses dans ma vie. Cela suffit maintenant.

Leur bonheur faisait plaisir à voir, même si je ne pouvais pas encore le montrer, à proprement parler. Personne ne devait détruire cela. Ils étaient en couple. Ils s'aimaient. Ils étaient heureux tous les deux. Le coup de foudre à proprement parler s'étendait juste sous mes yeux, sans que je puisse le vivre moi-même. J'étais encore exclu de ce bonheur si intense alors, qu'en le voyant, cela semblait si accesible à tous. Je voudrais être ainsi, mais je ne le pouvais pas encore. Cette patience meurtrière devait encore exister malheureusement. Je devais encore attendre un moment, une durée si indéfinie. Cette beauté était très belle à voir. Ce bonheur était vraiment parfait. C'était très puissant, si infaillible. Les voir se déchirer serait horrible pour moi. Cela fixerait ma fin définitive.

- Faites tout votre possible pour que votre relation perdure. Ce serait dommage de voir un tel conte de fée s'arrêter aussi vite. Ce serait un tel gâchis.

*et également ma mort*

- Je ne sais pas si je pourrais vivre un bonheur aussi intense que le votre. Je peux au moins assister au fruit de votre amour. J'aimerais vivre ceci moi aussi, mais cela ne m'est pas encore arrivé malheureusement. J'aimerais tellement pourtant.

Trouver la perle rare en amour pourrait sceller la fin de ma solitude. Ce serait une si bonne chose pour moi, mais qui n'était pas encore arrivé. Il s'agissait du seul signe du destin, qui ne m'avait pas encore donné la force d'être heureux. Je priais tellement pour le vivre. J'ignorais si cela marcherait un jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Lun 12 Juil - 14:36

Je n'aimais pas le voir ainsi. J'aimerais tellement qu'il soit heureux. Il faut qu'il y ait au moins l'un de nous qui le soit en fait. Il nous remercie pour le soutien qu'on lui apporte. Il avait réellement besoin d'aide selon lui en ce moment. Il ajoute que tout ce qu'il vit le détruit à petit feu et qu'il aurait besoin de quelqu'un pour le sauver de cette destruction. On sera là pour l'aider. Il faut le rassurer.

Nathan : Non, au contraire, tout ce que tu vis ne te détruit pas. Nous sommes là pour toi. Le fait que nous soyons amis est quelque chose de positif. On ne te laissera pas te détruire.

Je l'aiderais, je ferais tout pour qu'il soit heureux. Il le mérite. Moi qui normalement ne devrait pas mériter ce bonheur vu ce que je fais, l'a au contraire. Il mérite de trouver par contre lui le bonheur car c'est quelqu'un d'exceptionnel. Il espère vraiment que ce monstre sera puni. Il aurait réellement peur s'il le voyait encore à l'oeuvre. Je le comprends. Je ferais tout pour le retrouver et le neutraliser. Il n'a pas envie de nous voir mourir. Cependant, il m'est arrivé ce qu'il y a de pire. Il vaut mieux qu'il ne le sache pas. Il ajoute qu'il a déjà trop perdu de choses dans sa vie et que cela suffisait maintenant. Je le comprends. Il fallait réellement le rassurer.

Nathan : Ce monstre sera retrouvé et neutraliser, je te le promets. Tu ne le verras plus jamais à l'oeuvre, crois-moi. Je comprends que tu n'ais pas envie qu'il nous arrive quelque chose. Nous allons bien que ce soit Caitlin ou moi d'ailleurs. Tu ne nous perdras pas.

J'espère l'avoir rassuré, c'est ce que je souhaite le plus au monde. Il nous conseille de faire en sorte que notre relation perdure le plus longtemps possible. Il a entièrement raison. Il ajoute que ce serait dommage de voir un tel conte de fée s'arrêter aussi vite. Ce serait un tel gâchis. Je suis entièrement d'accord. Caitlin représente la lumière, une grande lumière pour moi. Si je la perds, cette lumière s'éteindra à jamais. Je serais le mal absolu. Il dit qu'il ne sait pas s'il pourra vivre un moment de bonheur mais il peut au moins assister au fruit de notre amour. C'est tellement gentil ce qu'il vient de dire. Il aimerait vivre également ce bonheur mais pour l'instant, cela ne lui est pas arrivé. Cela lui arrivera un jour.

Nathan : Tu as entièrement raison Tyler. On fera en sorte que cette relation dure le plus longtemps possible tu peux nous faire confiance. Je ne la laisserais pas tomber. Je l'aime trop pour ça. Tu vivras ce bonheur toi aussi. La perle rare te trouvera, j'en suis sûr. Moi, c'est un ange que j'ai trouvé sur ma route.

J'avais de la chance d'avoir rencontré Caitlin à San Francisco. Dans mes ténèbres, j'avais trouvé l'espoir, la lumière au sens pure du terme. Elle comprend ce que c'est réellement l'humanité. De mon côté, je m'en écarte jour après jour. J'espère qu'elle saura me retenir dans ce monde. Pour Tyler, je sais qu'un jour, il trouvera le bonheur. Il mérite d'être heureux tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mer 14 Juil - 13:48

Je ressentais beaucoup d'émotions chez Tyler. Il est tiraillé entre le bonheur de nous voir et la souffrance. Je voudrais tellement qu'il puisse vivre en étant tout simplement heureux. Il nous remercie pour le soutien qu'on lui apporte. Il avait réellement besoin d'aide selon lui en ce moment. On sera là pour lui. Il ajoute que tout ce qu'il vit le détruit à petit feu et qu'il aurait besoin de quelqu'un pour le sauver de cette destruction. Je refuse qu'il dise ça. Il faut vraiment le rassurer. C'est ce que Nathan fait finalement en lui disant que tout ce qu'il vit ne le détruit pas. C'est vrai que nous sommes là pour lui et surtout le fait que nous soyons amis est quelque chose de positif. Je suis d'accord avec Nathan. On ne le laissera pas se détruire. Tyler ne mérite pas ce sort. J'en ai marre de voir l'enfer partout où je me trouve. On a le droit quand même au bonheur.

Caitlin : Je suis entièrement d'accord avec Nathan. Le fait que nous soyons amis est quelque chose de vraiment positif. Le fait que tu m'ais parlé de Nathan a été quelque chose de réellement positif pour moi. Tu apportes le bonheur crois-moi. On ne te laissera pas tomber. On te soutiendra jusqu'au bout, crois-moi.

Je sentais de plus en plus sa détresse. Il était vraiment perdu mais en même temps, il appréciait notre présence, notre aide surtout. Je le sentais réellement inquiet. Tyler a le droit au bonheur comme tout le monde. C'est un être humain. Il espère vraiment que ce monstre sera puni. Il aurait réellement peur s'il le voyait encore à l'oeuvre. Je sentais cette peur et c'est normal. Ce monstre ne mérite plus de vivre. Il n'a pas envie de nous voir mourir. Je pensais encore à ce qu'avait dit mon père à propos de mon avenir. Je sentais de plus en plus que j'allais dans cette direction. Mais je ne souhaite en aucun cas qu'il arrive quelque chose à Tyler et à Nathan. Il ajoute qu'il a déjà trop perdu de choses dans sa vie et que cela suffisait maintenant. Je ressentais toutes les émotions de Tyler. On devait absolument le soutenir. Nathan promet à Tyler que ce monstre sera retrouvé et neutraliser. J'avais un peu peur que Nathan replonge mais il voulait le dire car il souhaite que Tyler n'ait plus peur. C'est mon avis. J'espère que ce monstre ne fera plus de mal. En tout cas, Nathan lui a promis qu'il ne fera plus jamais de mal. Il comprend que Tyler n'ait pas envie qu'il nous arrive quelque chose. Il lui assure que nous allons bien lui et moi et surtout que Tyler ne nous perdra pas.

Caitlin : Ce monstre ne fera plus jamais de mal. Il sera neutraliser et arrêter. Nous allons bien Nathan et moi. Tu ne nous perdras pas comme ça.

Il devait être rassuré. Il mérite d'être heureux. C'est quand même mon meilleur ami en fait. Il nous conseille de faire en sorte que notre relation perdure le plus longtemps possible. Je souhaite également que notre relation dure le plus longtemps. J'aime énormément Nathan. Il ajoute que ce serait dommage de voir un tel conte de fée s'arrêter aussi vite. Je ne veux pas que cela s'arrête. Si jamais je perdais Nathan, je sens tout simplement que je ne pourrais plus vivre normalement. Je serais anéantie et surtout le fait que l'on me caractérise comme un ange ne serait plus véridique car je serais tout simplement briser. Tyler dit qu'il ne sait pas s'il pourra vivre un moment de bonheur mais il peut au moins assister au fruit de notre amour. Je suis émue. Tyler est réellement un ami. Il aimerait vivre également ce bonheur mais pour l'instant, cela ne lui est pas arrivé. Un jour, le destin lui fera un beau cadeau, je le sais. Nathan précisait que Tyler avait raison. Il ferait en sorte que cette relation dure le plus longtemps possible. Tyler peut avoir confiance en nous, c'est sûr. Je ferais tout pour que notre relation fonctionne. Nathan dit qu'il ne me laissera pas tomber car il m'aime trop pour ça. Il ajoute même qu'il même énormément. J'avais la larme à l'oeil. C'était vraiment très gentil. Nathan ajoute que Tyler vivra ce bonheur, que la perle rare le trouvera. Pour Nathan, c'est un ange qu'il a trouvé sur sa route. Je ne pouvais plus résister. Je l'embrasse passionnément.

Caitlin : C'est vraiment très gentil tout ce que tu viens de dire. J'ai trouvé mon protecteur, mon sauveur. Tu es très important à mes yeux Nathan. Je t'aime énormément. Je ne te laisserais pas tomber non plus. On fera en sorte Tyler que notre relation dure le plus longtemps possible. Je le souhaite en tout cas de tout mon coeur et de toute mon âme. Tyler, tu vivras également le bonheur que nous avons Nathan et moi. Tu trouveras la bonne personne.

Le bonheur c'est ce qu'il me manquait dans la vie finalement. L'enfer pouvait s'éloigner au profit tout simplement d'une vie normale auprès de mes amis et de l'homme que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mer 14 Juil - 19:20

Je pensais vraiment que ma destruction était proche sur le fond de l'âme, de la conscience et peut-être même de quelque chose de réelle, ma propre personne. Je ne savais pas comment m'en sortir, d'où ma volonté de retrouver Nathan et Caitlin. J'avais besoin de leur présence pour remonter la pente. Tous les deux pensaient que ce que je vivais ne me détruisait pas. Le fait que nous soyons amis était effectivement quelque chose de positif mais pour le moment la seule. Je pourrais compter également sur Hamlet le jour où ils auront trouvé une Ophélie pour être avec moi..

- Vous êtes une des seules choses de positif que j'ai dans ma vie avec la chance de vivre mon rêve sur une véritable scène. J'ai vraiment énormément de chance de vous avoir auprès de moi en tant qu'amis. Vous m'aidez énormément rien qu'en étant ici.

Ils essayaient de me rassurer par rapport au monstre, en disant qu'il ne ferait plus de mal, qu'ils allaient tous les deux rester en vie. Ils m'assuraient que je n'allais pas les perdre. Malgré ces paroles, une pincée de peur demeurait quand même dans mon esprit, mais je pensais que cette réaction était logique, très attendue dans ce genre de contexte. Ce tambour devait cesser de retentir. Je devais remonter la pente. J'avais réellement besoin de leur aide.

- J'espère également que ce monstre sera arrêté. Je n'ai plus envie de le voir à l'oeuvre pour enlever chaque parcelle intéressante de ma vie. Je tiens à votre présence. Je n'ai pas envie qu'ils vous arrivent un malheur par ma faute. Je vous aime tellement tous les deux.

Je séchais mes larmes. Finalement, je n'avais plus envie de pleurer pour le moment. Nathan disait des paroles si belles à propos de Caitlin, qui attrapait son émotivité et sa passion pour lui. Elle l'embrassait. Ils disaient que je pourrais un jour vivre un bonheur similaire, que je pourrais donc trouver la bonne personne. Je ne savais pas vraiment si j'en étais capable. Je ne savais pas vraiment si le destin était encore capable de me sourire, surtout pour ça.

- Voir un bonheur tel que le votre est quelque chose de magnifique. J'espère réellement que vous pourrez préserver quelque chose d'aussi beau. Ce serait vraiment dommage si le temps érodait votre amour. Vous avez eu la chance de vous trouvez. Il ne faut surtout pas gacher une occasion aussi magnifique. Vous pouvez être heureux. Je ne sais pas vraiment si je pourrais vivre quelque chose d'aussi intense. Je n'ai pas encore trouvé la bonne personne mais bon, je ne peux pas encore faire des suppositions, seul l'avenir pourra dire si je mérite d'être heureux.

Ce tambour ne pouvait cesser sa dure torture qu'en leur présence, je le savais. Je devais profiter de cet instant et gravir chaque échelon vers le bonheur. J'avais déjà arrêté de pleurer, ce qui était déjà un grand pas vers quelque chose de beaucoup mieux. Je priais pour que rien ne puisse interrompre ce moment. Je commençais enfin à montrer autre chose que des larmes, alors laissez-moi une chance de montrer ma joie de les voir ensemble, même si la vision de ce bonheur me rappelait l'absence du mien. Je n'aimais pas vraiment cela mais je devais réussir à oublier cette pensée. Pour le moment, j'y arrivais. Je devais continuer sur cette lancée. Je devais le faire pour arrêter ce tambour constant. C'était nécessaire et important que j'y parvienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Ven 16 Juil - 13:07

Le but pour moi était de voir quelqu'un de mon entourage heureux. En ayant rencontré des personnes comme lui et Caitlin, cela a permis de faire renaître en moi une partie de l'humanité que j'avais perdu lorsque la vérité me concernant a éclaté au grand jour. C'est quelque chose de bénéfique pour moi. Cependant, je suis toujours aussi en colère contre les personnes qui m'ont trahi. Je souhaite m'améliorer. Tyler nous dit que nous sommes une des seules choses de positif qu'il a dans sa vie avec la chance de vivre son rêve sur une véritable scène. On l'aide, c'est vrai. Ce qu'il dit ensuite, est vraiment très gentil. Il explique qu'il a vraiment énormément de chance de nous avoir auprès de lui en tant qu'amis. Ce qui est le plus réconfortant c'est que pour lui, on l'aide rien qu'en étant auprès de lui.

Nathan : On sera toujours là pour toi. Tu peux compter sur nous. Tu réaliseras tes rêves, j'en suis convaincu. On est ravi de pouvoir t'aider.

Savoir qu'il pouvait compter sur nous était bénéfique pour lui. Je ne pouvais qu'être heureux de le voir petit à petit en train de remonter la pente. Est-ce que cependant, j'en étais capable tout comme lui ? Contrairement, à Tyler, j'ai sombré dans les ténèbres. C'est plus compliqué pour moi. Le fait d'avoir du soutien est vraiment bénéfique pour moi. Cependant, je suis trop fier pour l'avouer à qui que ce soit. Tyler espère également que ce monstre sera arrêté. Je lui ai promis que ce sera le cas. Je comprends qu'il ne veuille plus le voir à l'oeuvre. Il a peur de perdre de nouveau quelque chose et c'était nous deux car il tient à notre présence. Il n'a pas envie qu'ils nous arrivent un malheur par sa faute. Il nous aime tous les deux sincèrement. Je dois le rassurer.

Nathan : Il ne nous arrivera rien. Je t'ai promis que ce monstre sera arrêté, ce sera le cas. Il ne te fera plus jamais de mal. On t'aime tous les deux.

Il séchait ses larmes. C'était un grand pas en avant. C'est vrai que Caitlin est quelqu'un d'exceptionnel. Je ne pouvais parler d'elle qu'avec des mots tellement magnifiques. Elle était émue et elle m'a embrassé. J'étais littéralement aux anges. Caitlin était une personne tellement importante pour moi. C'est un ange au sens pur du terme. Son père, c'est autre chose par contre. Je la regardais tendrement. Je pouvais me dire à ce moment-là que le bonheur m'était finalement accessible. Tyler disait que pour lui, voir un bonheur tel que le notre était quelque chose de magnifique. C'est vrai. Il espère réellement que nous pourrons préserver quelque chose d'aussi beau. Je l'espère aussi sincèrement. Pour lui, ce serait dommage si le temps érodait cet amour. Je ne veux pas non plus que le temps puisse détruire ce que nous avons construit elle et moi. Je suis d'accord avec lui. On a eu la chance de se trouver. Il a encore raison. C'est vrai qu'il ne faut pas gâcher cette occasion si magnifique. On peut être heureux elle et moi, j'en suis convaincu. J'avais cru perdre la foi en ce monde et elle est apparue. Je ne pourrais pas supporter de la perdre. Il ne sait pas vraiment s'il pourrait vivre quelque chose d'aussi intense. Il n'a pas encore trouvé la bonne personne mais c'est vrai qu'on ne peut faire que des suppositions. Le destin pourra dire s'il mérite d'être heureux. Je sais que c'est oui pour lui.

Nathan : Tu as raison. C'est tellement magnifique ce que je vis en ce moment avec elle. Elle est tellement importante à mes yeux. Je ferais tout pour préserver cette chose magnifique qu'est l'amour que nous ressentons l'un pour l'autre. Je ne veux pas que le temps détruise ce que nous avons construit tous les deux. On ne gâchera rien. On fera en sorte d'être heureux et de se soutenir l'un et l'autre mutuellement. Je l'aime tout simplement. Tu mérites quelque chose de similaire. Tu trouveras la bonne personne, je le sais. Tu seras heureux.

Un jour, Tyler trouvera également le bonheur comme je l'ai trouvé auprès de Caitlin. J'étais convaincu que le destin ne pouvait pas laisser tomber quelqu'un comme lui. Le destin m'a fait le plus beau des cadeaux alors que je ne suis plus le héros que j'ai été autrefois. J'aime tout simplement un ange. Je ferais en sorte d'être heureux avec elle dans un monde où je n'ai plus vraiment ma place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Lun 19 Juil - 18:39

J'ai rencontré deux hommes exceptionnels qui m'aident à m'intégrer dans cette société. L'un est réellement incroyable. Il est fantastique tout simplement et l'autre ne sait pas encore ce dont il est capable, ne sait pas quelle est la bonne voie. Il mérite d'être sauvé. Tyler nous dit que nous sommes une des seules choses de positif qu'il a dans sa vie avec la chance de vivre son rêve sur une véritable scène. C'est déjà un bon début. Le fait de reconnaître les choses positives dans une vie permet d'être plus heureux par la suite. Cela me touche énormément tout ce que Tyler a pu nous dire à Nathan et à moi. Il explique qu'il a vraiment énormément de chance de nous avoir auprès de lui en tant qu'amis. On a de la chance de le connaître aussi. Ce qui est le plus réconfortant c'est que pour lui, on l'aide rien qu'en étant auprès de lui. Nathan précise qu'on sera toujours là pour lui et que Tyler pourra compter sur nous. Je suis d'accord. Tyler mérite de réaliser tous ses rêves également.

Caitlin : On a de la chance de te connaître également Tyler. Tu mérites de réaliser tous tes rêves, d'être heureux tout simplement. Tout ce que tu as dit me touche énormément. On est tellement ravi de pouvoir t'aider. Sache que nous serons toujours présent à tes côtés.

Je ressentais que Tyler remontait petit à petit la pente. Le fait que nous soyons là Nathan et moi permet à Tyler d'aller mieux et c'est ce qui compte le plus au monde. Il me reste maintenant à sauver Nathan et mon père des ténèbres. C'était mon objectif. Tyler espère tellement que ce monstre qui a tué son ami soit arrêté. Il existe une justice, j'en suis sûr. Tyler doit éviter de penser à la vengeance, c'est tout. Je veux éviter de le perdre. Tyler a peur de nous perdre Nathan et moi car il tient à notre présence. Je ressens cette émotion, c'est sûr. Je ressens sa peur. Il n'a pas envie qu'ils nous arrivent un malheur par sa faute. Il nous aime tous les deux que ce soit Nathan ou bien moi. Il ne devait pas s'inquiéter pour nous. Nathan le rassure en lui disant qu'il ne nous arrivera rien. Il ajoute qu'il lui avait promis que ce monstre sera arrêté et qu'il ne fera plus jamais de mal. C'est vraiment que nous aimons tous les deux Tyler.

Caitlin : Tu ne nous perdras pas Tyler. On sera toujours à tes côtés, on fera attention à nous. Nous t'aimons tous les deux. Ne t'inquiète pas pour ce monstre. Il ne te fera plus jamais souffrir.

Tyler séchait ses larmes. On a réussi une première étape. Il est en voie de redevenir une personne heureuse. Cela me comble de bonheur. Après avoir embrassé Nathan, il me regardait. Je pouvais ressentir qu'il m'aimait simplement. J'étais heureuse. J'avais trouvé quelqu'un qui souhaitait mon bonheur, être à mes côtés. Nathan est mon protecteur. Tyler disait que pour lui, voir un bonheur tel que le notre était quelque chose de magnifique. Il a tellement raison. Il espère sincèrement que nous pourrons préserver quelque chose d'aussi beau. Ce que je vis est tellement magnifique. Je ne pensais pas que cette ville pouvait m'offrir ce qu'il y a de plus beau à savoir l'amour. Pour lui, ce serait dommage si le temps érodait cet amour. On fera en sorte que le temps n'ait aucun effet sur nous. On a eu la chance de se trouver et il ne faut pas gâcher une occasion aussi magnifique en effet. Tyler a entièrement raison. Je souhaite tellement être heureuse avec lui. Avant, je ne pensais pas que l'amour était quelque chose accessible pour moi. Ressentir les émotions de l'autre est assez destabilisant. Mais Nathan a enlevé tous mes doutes. Le perdre signifierait pour moi que le monde n'aurait plus vraiment de sens pour moi. Tyler ne sait pas vraiment s'il pourrait vivre quelque chose d'aussi intense. Il n'a certes pas encore trouvé la bonne personne mais c'est vrai qu'on ne peut faire que des suppositions. Cependant, le destin ne peut laisser quelqu'un d'exceptionnel dans cet état. Il mérite plus que n'importe qui d'avoir droit au bonheur. Nathan disait que Tyler avait raison ce qui est vrai. Ce qu'ajoute Nathan ensuite est tellement merveilleux. Il dit que c'est magnifique ce qu'il vit avec moi, que je suis tellement importante à ses yeux. Il dit même qu'il ferait tout pour préserver cette chose magnifique qu'est l'amour que nous ressentons l'un pour l'autre. Je suis tellement émue par toutes ces paroles. Il ne veut pas que le temps détruise ce que nous avons pu construire tous les deux. C'est vrai qu'on ne gâchera rien. Nathan a raison, on se soutiendra l'un et l'autre. Il m'aime. Comment ne pas être heureuse dans ces conditions ? Ce n'est tout simplement pas possible. Il ajoute que Tyler mérite quelque chose de similaire, qu'il trouvera la bonne personne et qu'il sera heureux tout simplement.

Caitlin : Merci Nathan pour tout ce que tu viens de dire. C'est tellement magnifique en effet ce que nous vivons tous les deux, c'est même magique. Il est également important à mes yeux. Je t'aime tellement. Rien ne pourra nous séparer. Je ne veux en aucun cas perdre ce que nous avons. Je crois en nous tous simplement. On fera tout crois-moi pour préserver ce que nous avons, ce que nous contruisons. Rien ne se mettra en travers de notre route. Tu as enlevé mes craintes et mes doutes quand à ma vie dans la société. Tu as fait de moi quelqu'un de meilleur. Toi aussi, Tyler, tu trouveras le bonheur, quelque chose de similaire. Tu seras heureux tout comme moi avec Nathan.

J'avais vraiment de la chance d'avoir avec moi mon meilleur ami et l'homme que j'aime. Je pense maintenant que notre vie sera meilleure, c'est certain. Le destin ne nous abandonnera pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Lun 19 Juil - 19:59

L'évolution de mon état était plutôt prometteuse. Déjà, d'une part, je ne pleurais plus. Plus aucune larme ne coulait de mes yeux. Je n'étais plus vulnérable face à tout ceci. J'étais désormais plus puissant que mes larmes. Je pouvais enfin songer à être heureux. Tout ceci forgeait un espoir parfait de trouver enfin le véritable bonheur. Je pouvais voir tout ceci uniquement grâce à Nathan et Caitlin. Les voir auprès de ma personne, tous les deux, ne faisait que m'aider à voir davantage le bonheur, comme une chose encore plus accessible qu'avant. C'était une bonne chose d'être ainsi. Ils m'avaient réellement rassuré dans leurs paroles. Tout ce qu'ils m'avaient dit tous les deux, même si je me sentais surtout coincé entre deux amoureux, avait été quelque chose de magique, de si bon à entendre. Cela m'avait réellement aidé. Je pouvais vraiment être heureux, meilleur, voyant simplement la vie comme elle était et non comme une succession constante de souffrance, de déception, de meurtre et d'obstacles. Cette image était violente, si dure, mais c'était ce que je définissais comme la vie avant de rencontrer Nathan tout d'abord et ensuite Caitlin.

Ils m'avaient tous les deux ouverts les yeux sur un meilleur avenir. Je ne pourrais jamais les remercier comme ils le méritaient vraiment, à leur juste valeur. Je ne pourrais jamais rendre un si magnifique cadeau, même s'ils disaient que leur rencontre était en grande partie due à mon attraction personnelle, que je les avais aidés. J'avais du mal à y croire, mais c'était pourtant ce qu'ils disaient, réellement ce qu'ils disaient. J'appuyais ma tête contre Nathan et tenais la main de Caitlin. Je voulais simplement avoir la trace de leur présence. Je voulais les savoir auprès de moi et non loin de moi. Sans eux, je l'admettais, j'étais réellement perdu, sans domicile, sans raison d'être heureux, sans rien à vrai dire. Je voulais être rassuré par moi-même, en me repprochant d'eux. Savoir qu'ils étaient là me calmait. Je me sentais plus serein grâce à eux. Ce tambour résonnait beaucoup moins fort. C'était réellement agréable de vivre ainsi. Je regardais l'aspect de l'église, comme si je la découvrais à peine et contemplait notamment le Christ, comme si je ne l'avais pas vu avant de rentrer dans cet édifice. Je le remerciais en silence, sans rien dire, avant de me retourner vers eux.

- Merci pour tout ce que vous m'avez dit. Vous m'avez réellement aidé en seulement quelques instants. C'est un très beau cadeau pour moi, d'une valeur inestimable. Merci beaucoup pour tout ça. Vous êtes de réels amis pour moi.

Je m'appuyais davantage contre Nathan tout en ne lâchant pas la main de Caitlin. Je voulais savourer ce moment le plus longtemps possible, être heureux le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mar 20 Juil - 18:28

Tyler appuyait sa tête contre moi et tenait la main de Caitlin. Nous étions tous les deux auprès de lui. Il regardait l'aspect de l'église. Il contemplait l'aspect du Christ. Nous contemplons également cette église magnifique d'ailleurs. Je me souviens encore de ce qu'avait dit Caitlin. C'était tout simplement magnifique et je ne pensais pas autant compter pour quelqu'un. Tyler se retourne ensuite vers nous. Il nous remercie pour tout ce que nous avions dit. On l'aurait aidé en seulement quelques instants. Il ajoute que c'est un très beau cadeau pour lui, d'une valeur même inestimable. Il nous remercie beaucoup. Pour lui, nous sommes de réels amis. Il y a toujours cette part de culpabilité en moi, celle qui est liée directement à mon activité. Mais je sais, une chose, c'est que j'ai le soutien de personnes qui me sont essentielles dans ma vie désormais. C'est un grand pas en avant. Un monstre comme moi a finalement des personnes sur qui se reposer. Ils seront là quand j'en aurais besoin et je serais également là pour les protéger.

Nathan : Merci beaucoup pour tout ce que tu viens de dire, c'est vraiment très gentil. J'ai été ravi de pouvoir t'aider de même que Caitlin. Tu es un grand ami pour nous deux. Je suis tellement heureux d'avoir pu rencontrer une personne comme toi. Merci également Caitlin pour tout ce que tu as dit. Je suis sincèrement touché. Vous êtes des personnes importantes, essentielles à mes yeux désormais. Tu es mon meilleur ami Tyler. Je te considère comme un membre à part entière de ma famille. Caitlin, tu es celle que j'aime, je ne peux vivre sans t'avoir à mes côtés. Je ne peux me passer de vous désormais. On restera en contact. On viendra tous les deux Tyler pour t'aider demain également.

Tyler s'appuie un peu plus contre moi tout en ne lâchant pas la main de Caitlin bien entendu. On était tous les trois heureux. C'est sûr qu'il fallait savourer ce moment le plus longtemps possible en effet. Je voulais savourer ce moment de bonheur et de simplicité avec eux pendant un moment. Cela me faisait du bien, c'est sûr. Je me dis finalement que je n'ai pas perdu ma place dans ce monde. Je pensais être complètement à part de cette société mais les deux personnes qui sont là auprès de moi me retiennent dans ce monde. Cela me fait énormément plaisir.


Dernière édition par Nathan Petrelli le Mar 20 Juil - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mar 20 Juil - 23:18

Tyler appuyait sa tête contre Nathan et me tenait la main. Nous étions ensemble et c'était ce qu'il y avait de plus important finalement. Tyler regardait l'intérieur de l'église. Il contemplait même l'aspect du Christ. Nathan et moi contemplons cette église qui est tout simplement sublime. Je ne sais pas comment va réagir Nathan par rapport à ce que j'ai dit mais je sentais qu'il était heureux. C'était l'essentiel. Je sentais également que Tyler allait mieux. J'étais heureuse. D'ailleurs, il se retourne ensuite vers nous. Il nous remercie pour tout ce que nous avions dit ce qui est normal. Il est notre ami. On l'aurait aidé en seulement quelques instants. Il ajoute que c'est un très beau cadeau pour lui, d'une valeur même inestimable. Il nous remercie beaucoup. Pour lui, nous sommes de réels amis. Tyler m'a aidé alors que je venais de fuir l'enfer d'Odessa. J'étais perdue mais Tyler a su m'aider. Ensuite, Nathan a été là pour moi. Ces deux personnes sont essentielles à mes yeux. Nathan remerciait Tyler pour tout ce qu'il venait de dire. Il ajoute même qu'il a été ravi de pouvoir l'aider. Il m'inclut également ce qui est vrai. Tyler est un grand ami pour Nathan comme pour moi. Nathan dit qu'il est tellement heureux d'avoir pu rencontrer une personne comme Tyler. Il a été sincèrement touché par tout ce que j'ai dit. Je suis émue. Il nous parlait maintenant à tous les deux. Pour Nathan, nous sommes des personnes importantes, essentielles même à ses yeux maintenant. Nathan ajoute que Tyler est son meilleur ami et qu'il considère qu'il fait partie de sa famille. Il m'aime, il ne peut vivre sans moi. Il ne peut se passer ni de moi ni de Tyler. C'est sûr que nous resterons en contact. J'irais avec Nathan pour aider Tyler demain, c'est sûr.

Caitlin : C'est vraiment très gentil tout ce que tu as dit Tyler. Je t'en remercie sincèrement. J'ai été heureuse de pouvoir t'aider car tu es un grand ami, mon meilleur ami d'ailleurs pour moi comme pour Nathan. Je suis tellement heureuse que tu sois arrivée sur mon chemin. Sans ça, je ne sais pas ce que je serais devenue. On t'aidera moi et Nathan demain. Tu peux compter sur nous. On restera tous les trois en contact. Merci Nathan pour tout ce que tu as dit. Je t'aime et je ne peux vivre sans toi à mes côtés non plus. Vous êtes également tous les deux essentielles dans ma vie. Grâce à vous deux, j'apprécie réellement New-York.

Tyler s'appuie un peu plus sur Nathan et ne lâche pas ma main. On était tous les trois heureux. Ressentir cette émotion me faisait réellement du bien. C'est rare de nos jours de ressentir une telle émotion et grâce à mon pouvoir, je le peux au travers des personnes que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Mer 21 Juil - 13:32

Ce tambour de la souffrance avait enfin pu cesser au profit du bonheur retrouvé, du bonheur d'être avec ses amis. Je ne pouvais qu'aimer ce moment. J'étais avec les seules personnes qui me rendaient heureux, réellement heureux. J'aimais leur présence et l'aide qu'ils m'apportaient, chacun à leur manière. Ils étaient tous les deux essentiels pour moi, si important dans ma vie. Je ne pouvais pas vivre sans eux, sans chacun d'entre eux. Je ne saurais jamais ce que je pourrais devenir s'ils n'étaient pas arrivés auprès de moi pour me soutenir. Je n'aurais probablement pas trouver le bonheur, compris que la vie vallait en fait la peine d'être vécue. Je pouvais voir une journée sous un angle complètement différent. C'était tellement bien d'être ainsi. C'était surtout très reposant d'être serein et non constamment effrayé. Je préférais vivre ainsi et non dans une frayeur constante. J'adorais ça et je voulais ressentir ça toute ma vie. Nathan et Caitlin se remerciaient de leurs paroles mutuelles et me remerciaient également, en disant qu'ils m'accompagneraient à mon contrôle de demain. Je pouvais compter sur leur présence et donc être plus tranquille et non stressé de manière si injustifiée.

- C'est plutôt à moi de vous remercier. Vous avez réussi à changer ma vie, chacun à votre manière. Vous m'avez tous les deux ouverts les yeux sur une vie meilleure. Ce cadeau inestimable a ramené le bonheur. Je prend davantage de plaisir à vivre, même si certains obstacles m'arrivent encore, comme les choses quis e sont produites dernièrement. Merci pour votre soutien. Vous êtes vraiment des personnes importantes à mes yeux, essentielles même. Sans vous, ma vie serait davantage sombre que remplie de lumière grâce à vous. Je préfère de loin cette appellation.

Je restais dans la même position que tout à l'heure. Je refusais de les quitter. Je n'avais pas envie de les voir s'en aller, alors que je savais que je pouvais compter sur eux. J'avais peur même de cette perspective alors qu'ils m'assuraient qu'ils étaient tous les deux là, bien présents auprès de moi. Mais pourquoi avais-je peur alors ? Etait-ce une peur simple d'une énième séparation ou une peur face à quelque chose de pire, de bien pire qu'un simple "au revoir" ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
55000/65000  (55000/65000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Ven 23 Juil - 14:22

Il était de nouveau heureux. C'était ce que je voulais pour lui. Il mérite de connaître une vie tranquille loin des monstres. Je suis considéré par lui comme une bonne personne. Il ne se préoccupe pas de ce que je fais en réalité. Cet homme est réellement exceptionnel. Finalement, il nous dit que c'est à lui de nous remercier. Il explique que nous avons réussi à changer sa vie chacun à notre manière que ce soit avec moi ou avec Caitlin. On lui aurait ouvert tous les deux les yeux sur une vie meilleure. Je suis ravi de l'avoir pu aider même si je ne pensais plus pouvoir faire cela pour quelqu'un. C'était un cadeau inestimable pour lui. On lui aurait ramené le bonheur. Je suis tellement ravi pour lui. Il nous explique qu'il prend davantage de plaisir à vivre, même si certains obstacles viennent le perturber comme ce qui venait d'arriver. C'est normal de le soutenir. Il ajoute même que nous sommes réellement des personnes importantes, essentielles même à ses yeux. Il est essentiel pour moi aussi. Il termine en disant que sans nous sa vie serait davantage sombre que maintenant. Le fait qu'il évoque qu'il y a de la lumière dans sa vie grâce à nous est quelque chose de tellement gentil.

Nathan : Tout ce que tu as dit est tellement gentil. J'apprécie énormément et je pense que Caitlin également. Tu es également essentiel pour moi et je suis ravi de t'avoir pu te rendre heureux. C'est important pour moi.

Il restait dans la même position que tout à l'heure. Il était toujours contre moi et avait également la main de Caitlin. Il avait peut-être peur que l'on se sépare pendant trop longtemps. Il fallait le rassurer mais je voyais en même temps au loin qu'il y avait de plus en plus de monde. A un moment donné, on va sûrement me reconnaître et me poser des questions sur ma venue. Je sais ce qui pourrait se passer ensuite. Il va falloir partir.

Nathan : On se reverra, j'en suis sûr Tyler. Déjà on viendra Caitlin et moi demain pour te soutenir. Seulement, je pense qu'il va falloir y aller. Il y a du monde dans l'église. Il va sûrement y avoir une messe tardive.

J'avais indiqué qu'il fallait partir. Je ne sais pas ce que Tyler et Caitlin vont dire. C'est dur de se séparer, je le sais. Ils sont tellement importants pour moi. Mais cette fois-ci, on ne se quittera plus. On restera en contact.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Ven 23 Juil - 21:49

Je sentais de nouveau que Tyler était heureux tout simplement. Cela me faisait réellement du bien. Je ne supportais pas de voir mon ami dans cet état, c'est sûr. Finalement, il nous dit que c'est à lui de nous remercier. Nous avons juste été présent. Je ne pensais pas que nous avions fait tant de choses que ce soit Nathan ou moi. Il explique que nous avons réussi à changer sa vie chacun à notre manière que ce soit avec moi ou avec Nathan. On lui aurait ainsi ouvert tous les deux les yeux sur une vie meilleure. Je suis tellement ravie de l'avoir pu aider. C'est un homme exceptionnel qui mérite de vivre heureux tout simplement. Il faut qu'il y ait au moins une personne dans ce monde qui soit heureux. Il ajoute que c'est un cadeau pour lui inestimable. Il pouvait accéder à ce que je souhaitais le plus pour lui. J'étais heureuse tout simplement. Il nous explique ensuite qu'il prend davantage de plaisir à vivre, même si certains obstacles viennent le perturber comme ce qui venait d'arriver récemment. C'est normal de le soutenir, de l'aider dans cette épreuve douloureuse. Il continue en nous disant même que nous sommes réellement des personnes importantes, essentielles même à ses yeux. C'est mon meilleur ami, il tellement important pour moi. C'est grâce à lui que j'ai la chance de vivre dans cette ville et d'avoir pu rencontrer ensuite l'homme que j'aime. Il termine en expliquant que sans nous sa vie serait davantage sombre que maintenant. Le fait qu'il évoque qu'il y a de la lumière dans sa vie grâce à nous est quelque chose de tellement magnifique, sensationnelle. Nathan avait raison sur ce point-là. C'était réellement gentil de la part de Tyler de nous avoir dit ça. Il apprécie et il a raison, c'est le cas pour moi aussi. Pour Nathan, Tyler était essentiel. Il est ravi d'avoir pu rendre notre ami commun heureux. Je ressens les émotions de Nathan concernant Tyler et je pouvais me fier à ça. Il y avait une très grande amitié entre eux.

Caitlin : Nathan a raison en effet. J'apprécie énormément tout ce que tu as dit. C'était tellement magnifique. Le fait de t'avoir rendu est heureux est un très beau cadeau que ce soit pour moi comme pour Nathan d'ailleurs.

Tyler restait dans la même position que tout à l'heure. Il était toujours contre Nathan et avait gardé ma main. Je sentais de nouveau la peur. Il fallait le rassurer mais surtout essayer de tenir parole sur le fait qu'on allait se revoir. Je voyais Nathan en train de regarder autour de nous. Il y avait du monde, beaucoup de monde. C'était trop risqué de rester ici. Je déteste le monde. Je ressentais de plus en plus d'émotions. Il fallait que je me contrôle absolument afin de ne pas attirer l'attention. Nathan disait à Tyler que nous allons le revoir. Il en était même certain. C'est sûr que l'on viendra demain pour soutenir notre ami. Par contre, il indiquait qu'il fallait y aller. En effet, il y a du monde dans l'église donc peut-être qu'une messe va avoir lieu dans peu de temps. Nathan a raison.

Caitlin : On se reverra Tyler, c'est vrai. Déjà, on sera à tes côtés demain. On restera en contact promis et aussi, on se donnera rendez-vous pour se voir le plus souvent possible. Je suis d'accord avec Nathan, il faudrait mieux y aller. Il y a de plus en plus de monde ici. Qu'en penses-tu Tyler ?

J'étais d'accord avec Nathan car je ne supporte pas vraiment le monde autour de moi. Je n'ai pas encore la maîtrise totale de mon don. Le fait qu'il y ait du monde pouvait être un problème pour moi. J'espère que les deux garçons ne remarqueront pas mon problème mais ils sont capables de le deviner. Le fait de connaître les personnes est un bon moyen de savoir comment elles vont que ce soit au niveau physique ou pschychologique. Les deux garçons ont appris à me connaître. C'est ce qui pourrait me faire défaut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
40000/50000  (40000/50000)
Lieux de résidence:


MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Sam 24 Juil - 13:43

Encore une fois, ils me remerciaient tous les deux pour le fruit des mes paroles. Je décrivais le côté essentiel qu'ils avaient tous les deux pour moi. Je ne pouvais qu'apprécier cela, être heureux en leur présence. C'était si bon d'être ainsi et non en état de peur. Le problème était que la peur habituelle de mon esprit, pour les séparations, avait refait surface et recommençait à me tourmenter de nouveau. J'avais peur de me séparer de mes amis et Caitlin devait certainement le ressentir, mais Nathan certainement également. Ils assuraient tous les deux que l'on allait se revoir, notamment demain lors de mon contrôle mental. J'étais un petit peu rassuré. Cela me montrait le caractère court qu'adopterait notre séparation cette fois-ci. Caitlin disait que nous resterons en contact et qu'on pourrait se donner rendez-vous afin de se voir le plus souvent possible. J'observais un peu les alentours, ils me firent tous deux remarquer qu'il y avait de plus en plus de monde dans cet église. Il y avait une messe prévue dans quelques minutes. J'avais vu ça sur le programme inscrit à l'entrée. Ils avaient raison. Il vallait mieux s'en aller assez vite. Rester discret dans un monde pareil n'était pas quelque chose de très simple, loin de là.

- J'espère vraiment vous revoir le plus souvent possible. Je sais que je me répète mais vous êtes tellement importants pour moi. Je vous remercie encore de vouloir m'accompagner à mon contrôle de demain. J'aurais eu beaucoup trop peur si j'y étais allé seul et non avec vous.

Le monde évoqué commençait réellement à être immense. Il vallait mieux sortir d'ici.

- Vous avez raison au sujet du monde dans l'Eglise. Être discret dans ces conditions est quelque chose de très difficile. Il vaut mieux sortir d'ici.

En plus, la pluie s'était arrêtée pour laisser place à un grand soleil. C'était le moment idéal pour sortir d'ici. Nous nous dirigeons tous les trois vers la sortie et nous quittions donc l'Eglise. Le moment de notre séparation était venu, mais je croyais bien que j'allais moins souffrir pour une fois. Je savais que j'allais les revoir demain pour mon contrôle mental, alors leur présence ne pourrait pas me manquer assez pour me faire souffrir de marthyr. Pour une fois, cette séparation avait une issue heureuse. C'était très bien ainsi.

fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin)

Revenir en haut Aller en bas

Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New-York :: - Centre ville et lieux de détente :: Artéres principales et ruelles-