Heroes Stories est un forum RPG créer sur les bases de la série Heroes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeSam 19 Juin - 20:04

L'annonce de cette nouvelle avait fait l'effet d'une tempête sur mon âme, et l'avait laissée complètement surprise et vulnérable face à une réflexion, qui me dépassait largement. Je m'interrogeais sur tellement de choses, des choses bonnes comme macabres. Tous ces événements dans ma vie me changeaient littéralement. J'appréciais ces changements, même s'ils prenaient parfois un air bercé d'une inquiétude macabre. Les obstacles m'avaient presque oté la vie, mais la vie en elle-même devenait intéressante. Je commençais à comprendre ce que cela faisait d'avoir quelqu'un dans sa vie. La solitude se manifestait rarement à présent, seulement quand les circonstances le souhaitaient, comme aujourd'hui. Je marchais au hasard, sans but précis, dans les rues. J'étais perdu dans mes pensées, dans toutes ces histoires qui boulversaient mon existence, dans un bon sens comme dans un mauvais. J'étais heureux mais préoccupé à la fois, donc cela cachait ma joie aux yeux du monde. Mon visage était si commun. Je ne faisais pas la tête mais j'avais l'expression de chaque passant. Mon visage était neutre, sans aucune expression de sentiment. J'étais commun, sans aucune différence mais pourtant si discret. Le fantôme, qui définissait mon être, était bien revenu, mais cela ne me faisait rien du tout. Je ne me comprenais définitivement plus.

Ma promenade hasardeuse s'arrêta devant une église, symbole assez étrange lorsque l'on souhaitait réfléchir. Qu'allais-je faire ? M'y poser et réfléchir, ou bien passer mon chemin et rester fantomatique ? Un signe arriva pour me montrer la voie, enfin deux signes. Les portes s'étaient ouvertes juste à mon passage et en plus il allait se mettre à pleuvoir. Mon choix était donc tout fait, même si j'ignorais à quoi il allait me mener exactement. Je pénétrais dans le seuil de l'église. Celui qui avait ouvert les portes les refermèrent juste après mon entrée. Je n'avais pas eu le temps d'être trempé par l'humidité intense fournie par la pluie, tant mieux.

Certaines personnes étaient également présentes, dispercées un peu partout. Où pouvais-je donc bien me mettre afin de rester discret ? Finalement mon choix se porta dans un coin, bien avancé, assez près du Christ, là où très peu de personnes se mettaient. Être ici me procurait une sensation assez étrange. C'était indescriptible, tellement incompréhensible.

Je tripotais le pansement de ma tête, situé à l'endroit exact où j'avais chuté devant les yeux de Cailtin. Cela me faisait repenser à toute cette histoire, cette succession de faits qui avait conduit à cet état dans lequel j'étais. Les larmes commencèrent à tomber. Je comprenais ce qui m'arrivait mais je ne l'acceptais pas vraiment. Je devais réfléchir. Il fallait que j'enlève toutes ces noirceurs dans mon esprits. Je devais élucider ces questions au plus vite afin de laisser libre place à ces bons sentiments que je voulais vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeDim 20 Juin - 13:38

Il y a eu tellement de choses qui se sont produites depuis la tentative d'assassinat à mon encontre. La Compagnie, mon père, Nathan, toutes ses choses sont difficiles pour moi à supporter surtout quand elles me font souffrir terriblement. Je suis devenue l'ennemi à abattre numéro 1. Je sais où je pourrais me réfugier pour réfléchir. C'est ce qu'il y a de mieux. Ainsi, je saurais ce que je devrais faire. Lydia m'avait aidé à comprendre les enjeux, ma place dans ce monde. Mon père avait raison. Il est possible que je dois me sacrifier pour sauver le monde. Toute cette histoire est dur à supporter. J'avais laissé Nathan seul. Je décide finalement d'aller me réfugier à l'église. C'était un endroit idéal et surtout la Compagnie ne me traquera pas dans ce lieu sacré. Si j'étais vraiment un ange, les démons qu'ils sont me laisseraient en paix. Je prend ma voiture et je pars en direction de l'église. Il pleuvait des trombes d'eau. C'est impressionnant. J'arrive finalement devant ce lieu sacré. Je sors vite de la voiture et je rentre directement dans l'église. J'étais trempée. C'est vraiment impressionnant cette pluie. Je m'avance tranquillement. Il y avait certaines personnes au sein de ce lieu. Je devais rester calme. Tout le monde me regardait. Je devais être une bête curieuse. Je ne faisais pas attention mais les émotions me rappelent à l'ordre. Je continue d'avancer près du Christ en effet. J'avais vraiment besoin de ses conseils. Et finalement, il m'apporte de l'aide. Tyler était là. J'étais heureuse de le voir. Cela faisait un certain temps déjà que nous ne nous étions pas vus.

Caitlin : Bonjour, Tyler, je ne pensais pas trouver quelqu'un ici que je connaissais ?

Il était là, pensif. Je me demandais bien ce qui se passait. Qu'est-ce qui lui était arrivé pendant mon absence auprès de lui ? Pour moi, il m'est arrivé beaucoup de choses, des évènements plus compliqués les uns que les autres.

Caitlin : Je suis ravie de te revoir Tyler si tu savais. Je souhaitais trouver un peu de réconfort et finalement, tu es là. Je peux remercier tu sais qui pour le cadeau.

J'étais réellement trempée. Je m'asseois auprès de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeDim 20 Juin - 18:40

Cette échelle de souffrance, ce tambour, était intense. J'étais pensif dans ma position à l'intérieur de l'église, mais isolé par le fruit de ma seule volonté. Je préférais être seul pendant un moment. Mais était-ce au moins ce qu'il fallait réellement ? Me réfugier dans ma solitude était comme si je refaisais les mêmes erreurs du passé, ces erreurs que je souhaitais enfoncer dans la brume de l'oubli. J'aimerais tellement que mes prières soient enfin entendues. Il fallait que je puisse comprendre la véritable notion de l'espoir seul. Cela forgerait un grand pas vers la fin de la vie de ce fantôme solitaire définissant mon âme. Mais seul, je n'arrivais à rien. C'était comme si j'étais démuni en l'absence de Caitlin et de Nathan. Mon esprit reprenait sans cesse cette mélancolie macabre. Je souffrais en étant seul, c'était pire que tout ce que je pouvais imaginer.

Le bruit de l'ouverture des portes de l'église agressèrent mes oreilles. C'était plus douloureux à entendre que n'importe quoi. Je restais dans ma position, dans l'ombre, sans pour autant me retourner, priant même pour que cette personne inconnue ne vienne pas vers moi. Il y avait très peu de chances que ce soit Caitlin ou bien Nathan. Que feraient-ils ici à cette heure-ci ? Quelle motivation bercerait leur venue ? Je profitais de cette notion d'inconnu pour commencer à sécher mes larmes, qui naissaient de plus en plus en étant dans l'ombre imperceptible de l'église. Je pris un mouchoir et commença à essuyer cette humidité, tout en gardant l'attention sur le bruit de pas de la personne entrée dans ce lieu. Elle s'approchait de moi.

Quand j'entendis que c'était Caitlin, ma réticence s'envola pour laisser place à de la surprise. C'était très étonnant de la voir ici. Je ne pensais vraiment pas être rejoint par quelqu'un que je connaissais. Comme quoi, le destin pouvait très bien jouer des très mauvais tours.

- Bonjour Caitlin, quelle surprise de te voir.

Etait-ce un signe qui prouvait que la solitude n'était pas la solution adéquate à mon problème ? Devais-je profiter justement de la présence de Caitlin auprès de moi pour retrouver le calme qui me manquait tant ? Peu importe les réponses à ces questions de mon esprit, je devais remercier le ciel d'avoir, encore une fois, apporter quelqu'un juste à côte de ma personne. Avoir cet ange auprès de moi était un cadeau plus qu'inestimable.
Elle était ravie de me revoir. Elle cherchait un peu de réconfort. C'était donc la raison qui avait motivé sa venue ici. Elle considérait le fait de me voir comme un cadeau. Avait-elle eu également un problème ? Que lui était-il arrivé durant le temps où nous nous sommes pas vus ?


- Ca me fait plaisir de te voir. C'est une sacrée coïncidence de nous rencontrer dans cet endroit.

Je restais pensif tout en me réjouissant de sa présence auprès de moi. Je ne pouvais pas dire le contraire de toute façon. Qui pourrait oser détester la présence d'un ange auprès de son âme ? Qui serait assez idiot pour rejeter Caitlin, cette douceur qui cherchait à m'aider ?
Elle s'asseyait auprès de moi, complètement trempée par la pluie, qui sonnait comme une sorte d'apocalypse sur les terres séchées.


- Désolé que tu n'ais pas pu éviter la pluie.

Quelques instants plus tard, quelqu'un vint vers nous et tendit une serviette pour Caitlin. Elle la prit en le remerciant et commença à s'essuyer peu à peu.
Je n'osais toujours pas lui demander ce qui avait bien pu se passer. Elle avait l'air si perturbée et j'ignorais pourquoi. Je voulais lui laisser le temps de se remettre de ce déluge extérieur. J'en profitais pour remettre en place discrètement mon pansement, me réjouissant en silence du fait que j'avais pu essuyer mes larmes avant son arrivée. L'ombre d'une église pouvait se révéler utile en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeDim 20 Juin - 20:30

Elle m'avait laissé seul. C'est quelque chose de magique avec elle que je ne pouvais laisser passer. Je ne le voulais pas. Elle était tout ce qui pouvait ressembler à un ange tombé du ciel. C'était ma porte de sortie. Elle pouvait m'apporter le bonheur et moi comme un idiot, je gâche tout. J'ai écouté son père. Je suis tombé bien bas. Je me souviens encore de la période douloureuse que j'ai eu avec Sylar. Cela a changé beaucoup de choses. Ce combat a été la plus lourde épreuve que je n'ai jamais eu. Tout cela parce que j'ai écouté son père. J'ai fait des choses horribles. Je ne voulais pas la perdre. C'est pourtant ce qui se passe. Je décide finalement de quitter son appartement. Son père était dehors. Je ne le regardais même pas. Je lui repasse les clés. Il essayait de me dire quelque chose mais j'étais parti vite. Ma priorité était Caitlin. Je devais la retrouver. Elle devait être auprès de moi. C'est la seule personne qui m'importait le plus au monde. Même un homme comme moi avait le droit au bonheur. J'arrive au pied de l'immeuble et je pars en volant. Je n'avais pas vraiment de choix vu ce qui s'est passé avec ma voiture. J'atteris tranquillement dans un endroit où personne ne pouvait me voir. J'étais malheureusement trempé. Voler sous la pluie, ce n'est pas pratique. Je voyais l'église. Je pouvais me réfugier pendant quelques instants à l'intérieur avant de repartir pour trouver Caitlin. Je pouvais peut-être paraître un peu obsédé sur les bords mais quand on aime, on ne compte pas. Je rentre à l'intérieur. Il y avait du monde. Il me regardait bien sûr tout ça parce que je suis connu. Je suis, c'est vrai, le sénateur de New-York et on ne pouvait pas passer inaperçu. J'avance lentement près du Christ. Je m'agenouille quelques instants pour prier quand j'entendais deux voix. C'était celle de Caitlin, je l'avais reconnu. Elle était là. Merci Dieu. Mais l'autre voix était Tyler. Alors, là, c'est un beau cadeau. Je ne l'avais pas vu depuis tellement longtemps, depuis l'épisode avec Lewis d'ailleurs. J'avance vers eux. Caitlin me remarque. On s'était quittés, c'était vraiment triste. Je ne pouvais pas la voir pleurer. C'était horrible à supporter pour moi.

Nathan : Je suis tellement ravi de te revoir Tyler ! Cela faisait longtemps mon ami.

Je regardais Caitlin. Elle était magnifique mais trempée tout comme moi. Cependant, elle était gênée. Tyler allait bien en apparence. J'espère qu'il ne lui était rien arrivé pendant que je n'étais pas là.

Nathan : Bonjour à toi aussi Caitlin. Je suis ravie de te revoir.

J'étais idiot sur ce coup-là. L'amour me rend bête.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeLun 21 Juin - 11:00

Comment profiter pleinement de la présence d'un ange, quand la mélancolie était l'émotion dominante ? J'étais encore sous l'effet de l'annonce de cette nouvelle. Je ne savais pas trop comment réagir. J'étais sous le choc, sans pour autant l'être. Seules mes larmes s'étaient vues, avant d'être rangées par la venue de Caitlin. Je ne voulais pas qu'elle me voit en train de pleurer. Elle aurait su tout de suite, que quelque chose n'allait pas, et j'aurais du lui dire. Je devais donc espérer que mon sentiment invisible de choc ne se ressentait pas trop. Je n'avais pas vraiment envie de l'embêter avec mes soucis. Elle devait déjà se sécher avec la serviette, ce qu'elle faisait évidemment. La discussion pourrait reprendre juste après.
Mais, les portes s'ouvrirent de nouveau. Leur bruit agressait encore une fois mes oreilles. Quelqu'un d'autre était rentré dans l'église. Le bruit de ses chaussures, percutant le sol, prouvait que la pluie torrentielle n'était pas encore fini. Cette personne devait être encore plus trempée que Caitlin. J'aimerais bien qu'elle ne vienne pas vers nous. Je voulais rester seul avec Caitlin. Si le destin m'avait amené, encore une fois, vers cet ange, cela ne devait pas être un pur hasard. Il y avait forcément une raison fondant cette nouvelle rencontre et je devais la découvrir à tout prix. Ma réticence complète s'envola. C'était finalement Nathan. L'impensable était finalement arrivé. Les deux personnes importantes dans ma vie s'étaient réunies dans l'église, surpassant mes entières prévisions. Nous étions tous les trois réunis.


- Nathan ? Quelle surprise ! Je ne pensais pas te trouver également ici.

Il salua également Caitlin, d'une manière assez inattendue pour moi. C'était assez indescriptible. Je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit, car la même personne que tout à l'heure, vint pour donner une serviette à Nathan, qu'il prit en la remerciant.
J'étais désormais entouré des deux personnes, qui comptaient à mes yeux. Je ne savais pas vraiment à quoi ressemblerait la suite des événements, mais leur présence, ramenait la pincée de joie que je devais montrer. Cela camouflerait le choc, que je ne souhaitais pas qu'ils voient. J'aimerais tellement comprendre, pourquoi Nathan l'avait saluée de cette manière, mais j'allais lui laisser du temps, le temps d'enlever l'humidité superflue de son corps entier. Pendant qu'il s'essuyait, je mis ma tête contre le siège, pensant à ne pas tripoter le pansement, de telle sorte à ne pas éveiller trop de soupçons venant d'eux. Ils pourraient peut-être m'aider à tourner la page et à oublier ce sentiment qui dominait maintenant depuis deux jours, à savoir la tempête, que cette nouvelle avait su provoquer dans mon âme. Je devais oublier tout ça et le destin les avaient peut-être emmenés vers moi, de telle sorte que je puisse y arriver. Je devrais soit partager la nouvelle afin qu'ils me consolent, chose que je ne voulais pas bien sûr, ou bien la garder pour moi et ils se poseraient des questions, enfin si mon sentiment se voyait. J'étais partagé entre ces deux choix. Que faire ? Que décider ? Je l'ignorais mais je devais le savoir très vite, afin d'améliorer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeLun 21 Juin - 17:42

Tyler était surpris de me voir ici et je peux le comprendre. Je ne pensais pas non plus être ici mais il me fallait un endroit où personne ne pourrait savoir que je me trouve ici. La Compagnie n'aura pas l'idée de me trouver dans cet endroit, j'en suis convaincue y compris Nathan. J'avais besoin de retrouver une certaine stabilité. Finalement, j'ai trouvé Tyler et c'était cela qui me manquait le plus dans ma vie en fait. J'ai rencontré Sylar, le meurtrier de ma mère, j'ai rencontré un des hommes de la Compagnie qui veut me capturer pour mon don mais aussi pour savoir où se trouve mon père, j'ai rencontré Nathan un homme dont son destin est lié directement à celui du monde entier. J'étais quand même heureuse de le retrouver. C'est vrai que le destin a fait très fort. Jamais, je n'aurais pensé rencontrer quelqu'un ici. Je m'asseois auprès de lui. J'étais vraiment trempée. Il était désolé que je n'ai pas pu éviter la pluie. J'aurais bien voulu l'éviter mais on ne peut pas tout avoir, ce n'est pas possible. Quelqu'un m'a apporté une serviette pour me sécher un peu. Je lui faisais signe afin de la remercier. Je commençais à m'essuyer petit à petit. J'étais vraiment perturbée. Je pensais surtout à ma dernière rencontre avec Nathan. Avec lui, j'ai l'impression de perdre tous mes moyens. C'est ça que l'on peut appeler avoir des sentiments pour quelqu'un. C'est vraiment fort entre nous, c'est impressionnant. C'est à ce moment-là que j'entends la porte de l'église s'ouvrir. Qui pouvait bien venir ? La personne venait. Elle s'avançait petit à petit. Je remarquais que c'était Nathan. Comment a-t-il fait pour me retrouver ? J'étais gênée. Je savais que Tyler et lui étaient des amis. Je le comprends très bien. Il le salue. Ensuite, il me dit qu'il est ravi de me revoir. Je ne savais pas vraiment quoi faire. Tyler était surpris de le retrouver ici. C'est vrai que c'est une sacré coïncidence que de retrouver les deux hommes que j'apprécie le plus dans cet endroit. On apportait à Nathan une serviette afin qu'il puisse s'essuyer bien sûr. Il la prend et fait un signe afin de remercier la personne qui le lui a apporté. Je devais dire quelque chose, ce n'est pas possible autrement.

Caitlin : Bonjour à toi. Je suis ravie de te revoir aussi Nathan.

J'étais aussi bête que lui finalement. Je ne sais pas comment va le prendre Tyler. Il va deviner qu'il se passe quelque chose, c'est évident. On n'est vraiment pas discret surtout vu ce qui est arrivé avant.

Caitlin : Avec tout ça, je ne t'ai même pas dit Tyler que j'étais ravie de te voir. Le destin a fait en sorte que nous puissions nous retrouver ici, tous ensemble. Ce n'est pas grave si je n'ai pas pu éviter la pluie. Je vois que Nathan n'a pas pu l'éviter également.

Nathan commençait à s'essuyait avec la serviette. Je n'avais pas tout à fait fini de mon côté. Il me regardait bien sûr. Il n'était vraiment pas discret, c'est incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeLun 21 Juin - 19:24

Je buvais encore un peu d'eau et remis mon pansement sur la tête en place. Coïncidence sur coïncidence, mes sentiments actuels n'avaient pas vraiment changés. Je restais silencieux face à des retrouvailles que je comprenais à peine. Je pensais surtout à ce que j'avais appris récemment. Cette nouvelle était l'une des raisons indirectes à ma venue dans cet endroit. La pluie n'avait été que l'amorce de ma décision finale d'entrer dans l'église, une raison plus que superficielle d'ailleurs. Une raison climatique n'avait aucun lien particulier avec toutes ces choses relevant de la conscience même. Ce n'était qu'une vue extérieure, rien d'autre, mais c'était ce qui m'avait amené ici, et qui avait amené Caitlin et Nathan vers moi. Pendant qu'ils se disaient bonjour, je restais pensif dans mon coin, faisant mine de ne pas faire attention à leur absence de discrétion. Caitlin fut celle qui me fit sortir de mon absence. Elle disait que le destin nous avait réunis ici tous ensemble. J'avais la même opinion qu'elle, bien sûr. Mais, je pensais à cette mélancolie. J'espérais qu'elle ne se voyait pas en apparence extérieure. Ils allaient se poser des questions sur ce qui avait pu m'arriver pendant leur absence. Je n'avais pas vraiment envie de m'éterniser dans ce genre d'explication, surtout quand elles étaient douloureuses sur le point de vue émotionnel. J'avais peur de tout simplement exploser en larmes devant eux. Apparaître ainsi leur montrerait ma peine et à quel point leur présence m'avait manquée. J'aimerais tellement savoir comment m'y prendre afin de réussir mon plan. Je ne souhaitais surtout pas les inquiéter. Ce n'était en rien mon intention primaire. Je n'étais pas un briseur d'amitié. Je ne voulais pas les perdre en tant qu'amis. Ils m'aidaint réellement en restant avec moi.

J'étais tellement pensif. Je faisais à peine attention à leurs paroles. Ce tambour de la souffrance avait pris toute place disponible de mon ouïe. J'étais obnubilé par tous ces événements qui avaient bouleversé ma vie au plus haut point. Je pouvais à peine imaginer à quoi elle ressemblerait si je ne les avais pas rencontrés. Je serais probablement seul, encore, seul avec le fantôme profond de ma solitude. Nathan était celui qui m'avait fait comprendre en premier qu'il existait autre chose que la solitude. Caitlin, elle, avait réussi à me faire comprendre la signification de l'espoir. Ils fondaient tous les deux ma nouvelle personne, la défintion retouchée, que je voulais apporter à ma personnalité. Vivre sans eux serait une déchirure, si profonde et si fragile, que je ne serais plus personne. L'enfant de la terre serait mort seul si je n'avais rencontré personne dans ma vie. Je m'en rendais compte davantage chaque jour.

Le fait de penser à cette absence de solitude me remit cette nouvelle dans mon esprit. Cela n'avait aucun rapport, j'en avais conscient, mais cela pourrait le devenir dans l'avenir, enfin si les prédictions s'avéraient exactes à mon sujet. J'avais peur, évidemment, je ne pouvais pas échapper à ce sentiment basique de la vie. J'étais seul dans ma bulle, complètement isolé dans ma notion de lune. Tout autour de moi n'avait strictement aucune importance. Tout n'était que poussière, comparé à cette bulle gigantesque, qui entourait l'intégralité de mon âme d'une force inégalable. Tant qu'ils ne me parlaient pas, je resterais enfermé dans cette absence énorme. Je penserais toujours à tout ce qui ne fallait surtout pas entrer dans mon esprit. Je me ferais toujours une montagne d'événements appartenant au passé, tout en comprenant la nature exacte de la relation entre Nathan et Caitlin. Leurs regards, si pétillants, si heureux, si inhabituels, ne laissaient planer aucun doute sur la réponse à toutes mes questions. Il y avait quelque chose entre eux, un lien particulier, et je l'avais compris. Je n'avais aucun doute là-dessus.

J'appuyais ma tête sur le siège encore une fois et buvais encore d'eau. Je restais passif dans une discussion où je devrais normalement prendre part. C'était mon simple sort.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeLun 21 Juin - 22:11

Je regardais Caitlin. Je n'étais pas discret mais cela n'avait aucune importance. Finalement, elle me dit qu'elle est ravie de me revoir. Elle est également ravie de voir Tyler. Je savais qu'ils se connaissaient. Cela ne m'étonnait pas du tout bien au contraire. C'est vrai que le destin a fait fort en nous réunissant tous les trois. Elle disait que ce n'était pas grave si elle n'avait pas pu éviter la pluie. J'avais de la chance finalement de pouvoir trouver Caitlin ici mais surtout, j'avais encore plus de chance de trouver Tyler ici. Finalement mon enfer était peut-être fini. J'avais un espoir avec les deux personnes les plus importantes dans ma vie mis à part bien sûr ma famille. Sauf que j'ai eu un peu de mal avec mon frère depuis le combat contre Sylar et ce qui m'est arrivé ensuite. Je voyais Tyler en train de boire de l'eau. Je commençais à me poser des questions sur son état. Je le voyais en train de réfléchir. Je me demande ce qui se passe. Ce n'est pas normal. Il faudrait peut-être que je lui explique ce qui se passe entre Caitlin et moi. Il buvait de l'eau. Je me demande s'il va bien d'ailleurs.

Nathan : Je crois Caitlin qu'on devrait lui raconter ce qui s'est passé. On devrait lui dire comment on se connait tous les deux.

Je devais dire à Tyler ce qui s'est passé entre moi et Caitlin. Il pourrait peut-être comprendre. Je le voyais en train de s'appuyer la tête sur le siège. Il buvait encore de l'eau. Je devais lui parler.

Nathan : Je sais que j'ai fait des bêtises. Je m'excuse encore pour ce que j'ai fait. Je ne voulais pas te blesser. Je t'aime comme un fou. J'espère que tu m'as pardonné. Je sais que tu voulais réfléchir afin que je ne t'influence pas mais je voulais te le dire. Je ne peux pas vivre sans toi.

Il faut que j'arrête d'insister. Il faut que je parle à Tyler de notre histoire.

Nathan : Je connais Caitlin car je l'ai rencontré à San Francisco sur l'île d'Alcatraz en fait. J'étais avec mes enfants que tu as vu après l'épisode Lewis. On était coincés lui, mes enfants, elle et moi là-bas. Elle a parlé de sa vie, de sa famille et moi de ce qui m'est arrivé aussi. On s'est beaucoup rapprochés. Elle m'avait dit qu'elle t'avait rencontrée aussi. Je pouvais dire immédiatement qu'elle était une fille bien. On a passé une nuit ensemble, c'était exceptionnelle. On a senti qu'il y avait une connection entre nous. Elle m'avait proposé de venir à son concert afin de me remercier de lui avoir payer son amende. Je suis allé au concert. J'étais subjugué par son talent. Avec mes enfants, je suis allé dans sa loge. Mes petits champions attendaient tranquillement derrière. On a discuté plus tranquillement. Je ressentais des sentiments forts pour elle. On a discuté et ensuite je l'ai embrassé. Cela ne l'a pas gêné. Elle m'a avoué qu'elle avait les mêmes sentiments que moi. J'ai dit la vérité me concernant et ce que je faisais. Je lui ai parlé de la Compagnie. Elle voulait réfléchir et elle est partie. J'étais comme fou. J'ai écouté son père. J'ai fait la plus grosse bêtise que je n'ai jamais faite. J'ai affronté Sylar ce qui a changé une partie de ma vie. Je l'ai retrouvé ensuite. Je lui ai avoué que je ne pouvais vivre sans elle. Ensuite, elle est partie pour réfléchir. Je voulais me réfugier dans l'église et puis me voilà avec vous.

J'ai bien résumé la situation mais il fallait que je demande ce qu'il n'allait pas. Il allait avoir sûrement des questions à me poser. J'y répondrais bien sûr.

Nathan : Tyler, est-ce que tout va bien ?

Je lui ai posé la question. Caitlin le regardait aussi. Mais que se passait-il exactement ? Je voulais bien le savoir. Je pense que Caitlin aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMar 22 Juin - 11:12

Il me regardait toujours. Je voyais en lui qu'il avait des sentiments pour moi. Je ne pouvais ignorer ça car je ressentais également la même chose pour lui. On n'était vraiment pas discret. Heureusement que ceux qui sont dans l'église ne le remarque pas. Je voyais ensuite que Nathan avait détourné son regard du mien. Il a vu Tyler en train de boire de l'eau. Je me rappelle encore de ce que cela pouvait signifier. Il est possible que Tyler ait un problème. Qu'est-ce qui se passait exactement ? Tyler était en train de réfléchir. Je m'inquiétais pour lui. Il ne mérite pas de souffrir. Nathan me dit qu'il faudrait raconter ce qui s'est passé entre nous. C'est vrai qu'on devrait lui dire comment on se connaît. Tyler pourrait comprendre en effet. Je devrais peut-être rajouté ce qui m'est arrivé depuis que je n'ai plus vu Tyler.

Caitlin : D'accord, Nathan.

Tyler était en train de s'appuyer la tête sur le siège. Il buvait de l'eau. Je m'inquiétais de plus en plus pour lui. Mais Nathan souhaitait s'excuser. Il sait très bien qu'il a fait des bêtises. Je le sais. Il ne voulait pas me blesser. Malheureusement, c'est arrivé mais je ne lui en veux pas. Il m'aime. Mais j'aime aussi cet homme comme je n'ai jamais personne d'autre auparavant. Il se trouve que celui-ci est à un stade moins avancé que celui de mon père. Il aimerait tellement que je lui ai pardonné. Je le pardonne bien sûr même si cette notion m'a permis de commettre la plus grande de toutes mes erreurs en ayant rencontré le meurtrier de ma mère. J'aurais pu le tuer à cette occasion mais je ne suis qu'une personne gentille. Je voulais réfléchir, c'est vrai mais il voulait me dire tout ça. Je ne peux pas vivre sans lui comme il ne peut vivre sans moi.

Caitlin : Je t'ai pardonné Nathan. Je t'aime. J'avais besoin de réfléchir à tout ça. Mais c'est fait. Je ne te quitterais pas.

Nathan évoquait notre histoire extraordinaire. Il parlait de l'aventure sur l'île d'Alcatraz à San Francisco. C'est vrai qu'il y a eu une connexion immédiate entre lui et moi. Tout ce qu'il disait était la stricte vérité. Notre premier baiser était à mon concert de San Francisco. C'était magique. Jamais, je ne m'étais sentie aussi heureuse et épanouie. C'est vrai qu'il m'a avoué ce qu'il faisait vraiment. J'ai voulu réfléchir. Je suis partie loin de lui. Je devrais peut-être raconté la suite des évènements. De son côté Nathan était devenu fou et a fait la pire des bêtises. Je le sais. Il a affronté même Sylar.

Caitlin : Après être partie du concert, je suis allée sur le pont de Brooklyn. J'ai rencontré un certain Charles. On a discuté. Il est parti ensuite. Après son départ, je me suis fait tirer dessus. J'ignore qui a voulu me tuer. J'ai été soignée à l'hôpital. Ensuite, j'avais décidé de quitter la ville. Je suis retournée à Odessa. Mais là-bas, la Compagnie n'a pas voulu me lâcher. J'ai compris qu'il vallait mieux rester à New-York et te retrouver Nathan. J'ai prévenu une personne des dangers de la Compagnie. J'ai même rencontré quelqu'un qui travaillait là-bas et qui maintenant veut empêcher ma capture. Elle veut aussi capturer Sylar et le neutraliser. Je voudrais qu'il paye pour le meurtre de ma mère. Je n'ai rien fait lorsque je l'avais vu alors que j'aurais pu l'abattre. J'ai aussi rencontré quelqu'un qui m'a renseigné sur mon passé et mon père. J'ai même réussi à comprendre ce qui se passait réellement dans ma vie et les liens que j'avais avec différentes personnes. J'ai compris qu'il fallait que j'arrête tout ça, que j'arrête la destruction du monde. Et c'est en rencontrant toutes ses personnes que je peux le faire. Tu en fais partie Nathan et c'est pareil pour Tyler.

J'ai raconté ma partie. Bien sûr, si Tyler avait des questions, j'y répondrais bien sûr. Je pense que Nathan fera également la même chose. Il demande à Tyler si tout va bien. Je voudrais le savoir. Quelle est son histoire ? Que lui arrive-t-il exactement ? Je le sens perdu. J'aimerais bien comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMar 22 Juin - 11:50

Ils racontaient chacun leur partie de l'histoire qu'ils avaient vécus. Ils s'aimaient, ils s'étaient bien trouvés. La chance était tombée sur eux pendant qu'elle me délaissait moi. Au moins, je savais tout désormais. Cela ne changeait rien mais je comprenais maintenant l'échelon même de leur relation. Pourquoi ne pouvais-je pas vivre une histoire pareille ? S'il y avait bien une chose qui me manquait, c'était l'amour, l'amour au sens propre, comme personne ne l'espérait. Je voudrais tellement pouvoir vivre pour être avec une personne, une âme soeur qui rafraichirait la mélancolie de mon âme. Malheureusement, la vie ne me l'avait pas encore permis. Je ne méritais peut-être pas encore de connaître l'amour. J'ignorais pour quelle raison mais cela m'importait peu. Si je découvrais pourquoi, je saurais alors ce qui pourrait apporter davantage de mélancolie pour détruire ce que j'étais. Je ne devais pas me torturer avec ce genre de questions inutiles. Ce n'était pas vraiment le moment approprié pour ce genre d'histoire. Le fait que j'ai bu à nouveau de l'eau les avait tous les deux inquiétés sur mon état actuel. Physiquement, j'allais bien mais mentalement, ce n'était pas vraiment le cas. Je pouvais pleurer d'un instant à l'autre, même si je n'osais pas vraiment le faire. Malgré tout, je devais répondre à leur question. Qu'allais-je faire ? Mentir ? Tout dévoiler ? Je ne savais pas du tout. J'étais perdu, complètement perdu.

- Je vais bien, je vais bien. Non, je ne fais que mentir dans ces paroles, que j'ai prononcées. Ca me va pas du tout.

La dernière parcelle de parole était bercée par les larmes. Je recommençais à pleurer. Les larmes tombaient et le mensonge fut dévoilé. Quelqu'un qui allait bien ne pouvait pas pleurer de cette manière. C'était inconcevable à voir mais c'était le cas malheureusement. J'allais très certainement être mené à en parler, mais je n'avais pas encore la force de pouvoir tout dire. Je n'osais pas car j'avais peur. Je ne disais rien car cela me faisait mal. C'était comme si je revivais exactement la même chose qu'autrefois, le jour où je l'ai perdue. Toutes ces choses étaient revenues dans ma tête quand je l'ai vu. Je ne le supportais pas du tout. Cela faisait deux mauvaises nouvelles que j'apprenais, mais celle-ci était la pire. Le fantôme était revenu et avait davantage de force maintenant. J'étais capable de tout quand j'étais seul. J'avais du passer trois ou quatre fois à l'hôpital pour des blessures que je m'étais moi-même faites. J'étais complètement désespéré.

- Je suis complètement perdu, je ne sais pas du tout quoi faire. Je suis complètement désemparé par tout ce qui s'est passé. J'ai vraiment besoin d'aide.

Dans ma tristesse actuelle, j'étais malgré tout sincère dans mes propos. Je leur avais révélé mon malaise actuel. Ils vont certainement me poser des questions sur la nature des événements, qui avaient secoué ma vie durant leur absence. Ils n'étaient pas auprès de moi et j'avais vécu un enfer. Je ne supportais plus rien, rien du tout. J'avais vraiment besoin de réconfort et je pouvais peut-être l'avoir grâce à eux. Les deux seules personnes importantes dans ma vie étaient avec moi. Elles avaient brisé ma solitude et avaient vu mon malaise au grand jour. J'espérais qu'ils n'allaient pas se sentir coupable de tout ce qui m'était arrivé. Je m'en voudrais si c'était effectivement le cas. Ma culpabilité ajoutera une dose de douleur dans mon corps, déjà meurtri par une souffrance physique et mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMar 22 Juin - 20:32

Caitlin avait raconté l'autre partie de l'histoire. Tout ce qui s'était passé est vraiment grave surtout le fait qu'elle s'était fait tirer dessus. Je ne pouvais pas supporter de n'avoir pas été là pour elle. J'aurais du être présent pour la protéger mais je n'étais pas là. J'étais encore à l'intérieur du club. Elle a voulu quitter la ville. Elle est repartie à Odessa. La Compagnie ne la laissera jamais tranquille tout ça parce qu'elle est avec moi et qu'elle sait tout sur ce que je fais. A moins que ma mère n'ait une dent contre elle sinon, je ne vois pas. Son pouvoir est puissant. Il est surtout convoité. Elle a préféré rentrer à New-York, tant mieux pour moi. Elle a rencontré quelqu'un et elle l'a prévenu des dangers de la Compagnie. Bon, je ne vais pas poser des questions sur cette personne même si j'en ai envie d'ailleurs. Elle a rencontré quelqu'un qui a travaillé pour la Compagnie et qui veut capturer Sylar. Je vois par contre qui est cette personne. C'est Elle Bishop. Caitlin peut lui faire confiance. Elle a vu ensuite une personne qui l'a aidé sur son père. Le passé, cela peut très bien être Mohinder. Il souhaite faire tomber la Compagnie tout comme moi. C'est également un bon point. Elle a rencontré cette fille qui lui avait parlé de la plus grosse de mes erreurs. J'ai cru perdre Caitlin avec cette révélation. Ensuite, je l'ai retrouvé. C'était le plus important. Elle aurait pu tomber devant Sylar. Je m'en serais voulu si elle était tombé sur lui.

Nathan : Heureusement que tu es là avec nous. J'aurais tellement voulu être là pour te protéger. Heureusement que tu n'es pas venu me voir dans l'appartement sinon tu aurais été en face de Sylar. Heureusement que tu n'étais pas là non plus Tyler sinon, il aurait voulu te tuer. Je m'en serais voulu jusqu'à la fin de mes jours.

Tyler nous dit qu'il va bien. Mais il mentait. Il n'allait pas bien du tout. Mais qu'est-ce qui lui arrive ? Il était en train de pleurer. Je ne comprenais pas ce qui se passait exactement. Je ne supportais pas de le voir ainsi. Il fallait que je le rassure. Je m'asseois auprès de lui. Il nous dit qu'il est complètement perdu, qu'il ne sait pas du tout quoi faire. Il est désemparé par tout ce qui s'est passé mais pourquoi exactement. Je ne comprenais pas et je pense que Caitlin non plus. Il a besoin d'aide.

Nathan : Qu'est-ce qui se passe exactement ? Raconte-nous ce qui t'arrive. On peut t'aider. Tu ne seras jamais seul, crois-moi.

Je serrais Tyler dans mes bras. J'aurais voulu être là pour lui mais les évènements pour moi se sont accélérés. J'ai sombré de plus en plus sachant que Tyler n'était pas là. J'ai revu mon frère à plusieurs reprises. J'ai affronté Sylar. J'ai perdu quelque chose de précieux. Est-ce que je dois leur avouer ce qui m'est arrivé ? Ils vont être triste, anéantis. Je ne veux pas les faire souffrir. J'ai en face mon meilleur ami, celui que je considère comme un frère. J'ai aussi celle que j'aime par dessus-tout ici. Qu'est-ce que je pouvais demander de plus ? Sauf que Sylar a pris quelque chose de très important.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMer 23 Juin - 14:46

C'est vrai, j'avais oublié de raconter que je voulais revoir Ntahan et que j'allais le retrouver chez lui. J'avais fait des recherches pour trouver son appartement. Ce jour-là, j'allais passer chez lui. Il y avait un combat entre lui et Sylar. Mon père a été là pour m'empêcher d'entrer. C'était un des seuls moments où j'avais pu revoir mon père comme il était autrefois. C'était une sensation très agréable. J'étais plus heureuse que jamais. Sylar veut tuer Tyler. Il va m'entendre si jamais il l'approche de trop près. Je ne veux pas perdre mon ami. Il en est hors de question.

Caitlin : Je ne laisserais jamais ce monstre vous toucher à toi Nathan comme à toi Tyler. Il ne m'enlèvera pas ce que j'ai de plus précieux à savoir vous deux. Je ne veux pas.

Tyler disait qu'il allait bien. Cependant, je savais au fond de moi même qu'il mentait. Ressentir les émotions des autres est vraiment une malédiction pour moi. Il avoue qu'il n'allait pas bien du tout. Il pleurait même. Je vois Nathan s'asseoir auprès de lui. Nous étions tous les trois assis. Tyler se sent complètement perdu. Il ne sait pas quoi faire, il est vraiment désemparé. Je ressens cette douleur. C'est une souffrance terrible. Je ne dois pas craquer, je dois me contrôler pour lui. Nathan lui demande ce qui se passe. J'aurais fait exactement la même chose. Il faudrait qu'on sache ce qui est arrivé. Je vois Nathan en train de serrer Tyler dans ses bras. Je comprends maintenant pourquoi Tyler parlait de Nathan comme d'un soutien. J'admire cet homme. Il peut être sauvé. Je dois le sauver si je veux enfin mener une vie normale, être heureuse enfin après tout cet enfer.

Caitlin : On peut t'aider Tyler. Nous sommes là. Dis-nous ce qui se passe, je t'en prie. Je sais que quelque chose ne va pas. On aimerait savoir ce qui t'es arrivé.

Je m'inquiétais pour lui. Je ne sais pas ce qui se passe mais cela a l'air vraiment d'être sérieux. Je ne supportais pas de voir Tyler ainsi. Il ne mérite pas de souffrir. Personne ne le mérite d'ailleurs. Je ressens les souffrances, les bonheurs, tout ce dont l'humanité est composée. C'est mon pouvoir, c'est ma malédiction. Est-ce que quelqu'un comme moi mérite le bonheur au risque de mourir comme ma mère ? Ou au contraire, est-ce que je dois rester en retrait de la société au risque de souffrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMer 23 Juin - 16:59

Je pleurais toujours dans les bras de Nathan. Toutes les larmes de mon corps tombaient en cet instant. Toutes les émotions, que j'avais pu libérer en parlant à Claire, étaient revenues tout d'un coup, en cet instant d'intimes retrouvailles avec les deux personnes, que j'aimais le plus en ce bas monde. Toute cette souffrance empoisonnante et si diabolique agissait de nouveau sur mon âme. J'étais complètement désemparé par tous ces événements. La vue de cette scène représentait pour moi la notion que je me faisais du pire. L'intégralité de l'enfer, que je voulais à tout pris éviter avait agi en même pas quelques jours, à l'image de cette mare de sang, qui m'avait traumatisé comme la dernière fois. Ce traumatisme était largement plus fort que celui lié à la mort de Jillian. J'étais désormais la proie d'une malédiction macabre, qui avait pris vie durant mon temps de fantôme solitaire. Je ne pouvais que souffrir devant tant de puissance. J'étais démuni de toute force. J'étais impuissant. Je ne pouvais absolument rien faire. Caitlin et Nathan étaient là pour moi. Ils voulaient comprendre ce qui avait pu m'arriver durant leur absence, réaction légitime, afin de pouvoir me consoler au sens propre, et non dans une notion imparfaite. Mais, ce tambour de la souffrance résonnait encore dans l'intégralité de mon esprit et surtout dans ma conscience meurtrie. J'avais si peur tout en étant dans cette pleine tristesse. Il était en train de drainer toute mon ouverture d'esprit afin de laisser vivre cette carapace de fantôme solitaire, ce que je refusais clairement. J'avais réellement besoin d'aide, mais je ne pouvais pas du tout l'exprimer face à la présence de Caitlin et Nathan. J'avais beaucoup de mal et j'en aurai encore pendant un long moment. Ils disaient qu'ils pouvaient m'aider, que je ne serais jamais seul, et qu'est-ce qui s'était passé exactement pendant ces quelques jours ? J'étais seul et j'avais connu l'enfer. Tout le contraire de leurs paroles s'était produit durant leur absence. Le traumatisme s'était accéléré pour devenir encore plus fort qu'avant. Je devais refaire tout le travail, qui avait été fait, pour que je puisse vivre avec au jour le jour, même s'il m'arrivait de souffrir tout de même. Je savais que je ne pourrais jamais y arriver tout seul. C'était impossible. J'avais besoin de leur aide. J'avais besoin d'un grand soutien et c'était le leur. La meilleure solution était celle-ci. Je devais rester avec eux afin de me remettre de tout ceci.

- Tout est beaucoup trop compliqué. Pendant votre absence, j'ai vécu des choses horribles, qui m'ont marqué dans un mauvais sens. Je ne supporte plus toute cette arrivée de malheur, de mauvaises nouvelles pour mon être. J'en peux plus. Je ne suis qu'un être humain comme tout le monde, mais toutes ces choses me détruisent. Le sort s'acharne sur moi depuis quelques jours. Cette notion pure de l'enfer me mange tout mon bonheur. J'aimerais vraiment connaître le bonheur, le véritable bonheur, mais je commence même à me demander si c'est réellement possible. Cet enfer m'a empoisonné et a fait renaître le traumatisme profond de mon âme.

Caitlin s'approcha de moi et s'inclut dans le calin juste après ces paroles. Elle devait ressentir beaucoup trop de tristesse venant simplement de moi. C'était encore une fois de ma faute si elle souffrait.

- Je suis désolé Caitlin pour toute cette tristesse que tu ressens. Ton pouvoir ressent mes émotions actuelles et te les amène comme un véritable poids insupportable. Je n'aime pas te voir pleurer mais pourtant je te fais souffrir encore sans le vouloir. J'aimerais tellement qu'il en soit autrement. Je te demande pardon.

Tout en souffrant de cet enfer, qui caractérisait ma vie depuis quelques jours, j'amenais de la tristesse chez les personnes que j'aimais. Je m'en voulais tellement de les faire souffrir. Je savais que révéler le fond de ma véritable souffrance allait leur faire mal. Je m'en doutais mais je savais que je ne pourrais pas supporter cette étape seul. Je devais avoir leur soutien. J'essayais de retrouver un semblant de calme afin de pouvoir tout leur dire. Cela allait certainement me prendre un petit moment. Je devais retrouver cette lucidité intérieure, afin de leur révéler ce qui avait été l'enfer pour moi, durant si peu de temps, durant ces quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMer 23 Juin - 22:12

Il pleurait toujours dans mes bras. Je n'aimais pas qu'il souffre. C'était un déchirement pour moi. Il ne méritait pas de souffrir autant. Je voudrais tellement comprendre ce qui a pu arrivé à mon ami, à celui que je considère comme un frère. J'aurais du passer le voir de temps en temps mais j'ai été pris. Et surtout, j'ai vécu la chose la plus traumatisante de ma vie. Il nous disait que tout était beaucoup trop compliqué. Pendant mon absence et celle de Caitlin, il a vécu des choses horribles qui l'ont marqué dans un mauvais sens. Il ne supporte plus la souffrance, le malheur. Il n'en peut plus. Pourquoi est-ce qu'il dit tout ça ? Je le sens à bout de force. Je ne peux que le comprendre. Mais en ce qui me concerne, les émotions ont du mal à sortir même si Tyler et Caitlin m'ont fait prendre conscience qu'il restait encore de l'humanité sur cette planète et donc que j'en avais encore. Je me demande s'il m'en reste après l'épisode de Sylar. J'appréhende l'avenir. Son discours me touche. La tâche que j'accomplis est plus compliqué pour moi depuis que je connais les deux personnes que j'ai en face de moi. C'est vrai qu'il n'est qu'un être humain comme les autres mais toutes ces choses le détruisent. Qu'est-ce qu'il entend par là exactement ? Le sort ne doit pas s'acharner sur lui, c'est injuste. Qu'a-t-il vécu pour qu'il dise qu'il est en enfer ? Pour ma part, c'est le cas même si Caitlin représente mon salut et Tyler mon espoir. Il mérite le bonheur tout comme je l'ai trouvé avec elle. Il se demande si c'est possible. Mais c'est le cas voyons. Caitlin s'approcha de Tyler et s'inclut dans le calin. Elle devait ressentir les émotions de Tyler. Elle était en train de pleurer. Cela me déchirait le coeur de la voir souffrir ainsi.

Nathan : Tu n'es plus seul Tyler. Nous sommes là pour t'aider. Que s'est-il passé pour que tu sois dans cet état ? Tu es notre ami. On n'aime pas te voir ainsi. La souffrance, le malheur est quelque chose qui nous empoisonne l'existence. Mais il faut apprécier les moments de bonheur que l'on peut avoir avec les personnes qu'on aime. Tu mérites de trouver le bonheur Tyler. Tu es un homme exceptionnel. Je ne supporte pas te voir souffrir. Tu ne le mérites pas loin de là.

Tyler est désolé que Caitlin ressente toutes ses émotions. Il ajoute que le pouvoir de Caitlin ressent ses émotions actuelles. Cela devait être un poids pour elle. Je me suis plains de ce pouvoir mais elle a eu pire que n'importe lequel d'entre nous jusqu'ici. Il n'aime pas non plus la voir pleurer. Il aimerait que tout cela soit autrement. Il demande à Caitlin de lui pardonner.

Nathan : Tu ne dois pas te sentir coupable Tyler. Ce n'est en aucun cas de ta faute.

Je n'aimais pas voir les deux personnes qui comptent à mes yeux souffrir à ce point-là. Cela m'était insupportable. Il ne méritait pas de souffrir. Pour moi, c'est différent. L'enfer est avec moi depuis que j'ai choisi de traquer les spéciaux. Je ne me sentais pas à ma place dans ce monde à cause de ce que mes parents m'ont fait subir. Je me rends qu'aujourd'hui, c'est beaucoup plus compliqué surtout quand il y a une destinée. Je ne sais pas si je pourrais combattre pendant longtemps le fait que je suis le digne fils d'Arthur Petrelli et qu'il avait des projets pour moi. J'avais commencé à écouté Richard, le père de Caitlin. Après avoir vécu la pire des épreuves avec Sylar, j'ai perdu quelque chose d'essentiel. Il est possible que je plonge plus facilement dans les ténèbres sauf si Tyler et Caitlin arrivent à me retenir. Je pensais aussi à ma famille comme Peter ou Claire. Je sens que cela va être plus difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeVen 25 Juin - 17:20

Il pleurait dans les bras de Nathan. Je ressentais sa peine. Elle était tellement intense. Mes yeux étaient humides. Je voudrais tellement l'aider. C'est mon ami. Je n'ai pas été là pour lui. J'aurais du. Je me sens coupable. Mais en même temps, vu tout ce qui m'est arrivé, je ne pouvais être là pour lui sinon je le mettrais en danger. Pendant notre absence, il aurait vécu des choses horribles qui l'ont vraiment marqué. Je sens toute cette douleur. Je ne sais pas si je vais pouvoir me contrôler pendant longtemps. Je risque de craquer. Je ne le veux en aucun cas. Je veux pas faire souffrir ni Nathan l'homme que j'aime ni Tyler mon meilleur ami. Tyler ne supporte plus ni la souffrance ni le malheur. Il n'en peut plus. Je ressens tout ça. J'aimerais savoir ce qui se passe en fait. Il est à bout de force. Tout son discours est émouvant à tel point que je sens que je vais craquer. Tyler dit qu'il est un être humain comme les autres mais que toutes ses choses le détruisent. De quoi veut-il parler en fait ? Pourquoi le sort s'acharne-t-il sur lui ? Il ne le mérite pas. Mais pourquoi est-ce qu'on lui fait ça ? Mes yeux étaient humides. Je ne vais pas pouvoir tenir pendant plus longtemps. Je voudrais savoir ce qui lui est arrivé, pourquoi il se considère être en enfer. Il se demande s'il peut trouver le bonheur. Je sais qu'il peut le trouver. Je ne pouvais plus. Je m'inclus dans le calin. Je pleurais. Nathan disait que Tyler n'était plus seul. Nous étions là lui et moi pour l'aider. Il lui demande ce qui a bien pu se passer pour qu'il soit dans cet état. C'est vrai que Tyler est notre ami. Voir Nathan avec Tyler me prouve qu'il mérite d'être sauvé. Nathan a raison sur le fait que la souffrance et le malheur sont des choses qui nous empoisonnent l'existence. C'est le cas pour moi. Je ressens les joies, les peines, les souffrances de n'importe qui. On doit apprécier les moments de bonheur que l'on peut avoir avec les personnes qu'on aime selon Nathan. Là, je l'admire. Au moins, je serais d'accord avec Nathan sur le fait que Tyler mérite de connaître le bonheur et qu'il ne mérite pas de souffrir.

Caitlin : Non, Tyler ne dis pas une chose pareille. Tu ne mérites pas de souffrir. Nous sommes là pour t'apporter notre aide, notre soutien. Tu es quelqu'un d'important à nos yeux. Tu es mon ami, mon meilleur ami. Tu m'as aidé quand j'en avais besoin. Laisse-moi t'aider, laisse-nous t'aider Nathan et moi. Parle-nous de ce qui t'es arrivé. Nous sommes auprès de toi. Je t'en prie Tyler.

Je pleurais. Tyler était désolé que je ressente toutes ses émotions. C'est vrai que mon pouvoir ressent ses émotions. Il pense que cela doit être un poids insupportable pour moi. Mais ce n'est pas de sa faute. Il n'est pas responsable de ce qui m'arrive. Il n'aime pas me voir pleurer. Il aimerait que tout cela soit autrement. Il s'excuse pour tout ça. Nathan lui dit qu'il ne doit pas se sentir coupable. En effet, ce n'est pas lui le responsable de mon pouvoir. Ce n'est que de mon ressort et non du sien.

Caitlin : Non, tu ne dois pas t'en vouloir Tyler. J'ai un pouvoir impressionnant et handicapant. Je m'inquiète pour toi. Je t'aime mon ami.

Je séchais mes larmes. Ils s'inquiétaient pour moi. Je ne voulais pas les faire souffrir. Ce sont des hommes exceptionnels. Ce qui est le plus important pour moi est de les sauver tous les deux. J'ai réussi à les réunir. Si je continue bien ma mission, je pourrais changer le cours des choses. Le monde sera sauvé. Mon but est de retrouver Peter, de parler avec mon père et surtout d'affronter le meurtrier de ma mère à savoir Sylar.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeVen 25 Juin - 18:58

Tout ce tambour, tout cet enfer, tous ces malheurs me mangeaient littéralement. Je pleurais toujours dans leurs bras. Ils voulaient savoir ce qui me rendait ainsi. Je n'avais pas la force de leur dire. J'étais trop faible face à ce tambour. Je ne savais pas quoi faire, quoi dire. J'ignorais bref comment agir face à cette situation. J'étais simplement perdu dans la notion simple de faiblesse. La noblesse de mon esprit avait choisi de souffrir. Vivre dans un bonheur était un but hors de portée de moi. J'avais peur tout en étant triste. Chaque émotion me faisait partir en fumée. Je savais que j'étais en sécurité dans leurs bras mais je pleurais quand même. Pouvais-je tout leur dire ? Je ne savais pas si j'en étais capable. Je n'étais peut-être pas encore tout à fait prêt. Je devais l'être pourtant, mais je n'en avais pas la force. J'étais tellement désemparé par toute cette histoire. Je perdais mes ailes contradictoires en perdant pied de cette manière. Comment raconter la parfaite histoire d'un enfer ? Comment décrire l'atrocité même que j'avais évécu en leur absence, sans les rendre coupables de ce qui m'était arrivé ? Tout ceci n'était en rien leur faute. J'étais le seul visé par cette malédiction et le seul qui avait à en souffrir. Je ne voulais pas qu'ils souffrent avec moi, mais je n'aurais à tous les coups pas le choix. Cela me désolait de devoir être encore une fois le marthyr d'une souffrance collective, surtout quand je ne la souhaitais pas du tout. J'étais réellement maudit. Je l'avais compris depuis que je l'avais perdu. En s'ajoutant sur la liste, il m'avait fait comprendre cela. J'avais besoin de Caitlin et de Nathan pour redevenir heureux et pour aimer la vie.

- C'était un véritable enfer, c'était horrible à supporter. J'ai vraiment eu souffert pendant votre absence. La chance était arrivée mais elle avait tourné au drame. Je n'en peux plus de tout ceci. J'ai vraiment besoin de votre aide. J'ai l'impression que tout part en fumée autour de moi. Le sort s'acharne sur ma tête. J'ignore pour quelle raison mais c'était bien le cas. Je suis tellement heureux de vous retrouver mais j'ai du mal à l'exprimer avec tout ce qui m'arrive en ce moment.

Toute cette souffrance diabolique me faisait adopter un discours assez étrange fondée sur la différence bénéfique entre le bien et le mal. J'évoquais l'enfer pour caractériser ce qui m'était arrivé. C'était un bon moyen de le comparer. J'étais tellement mal. Je n'en pouvais réellement plus. Je devais aller de l'avant mais mon corps restait tourné vers la tristesse. J'avais besoin de l'aide de Caitlin et de Nathan pour survivre à cette mauvaise passe. Je devais tout leur dire mais je n'y arrive pas.

- C'est beaucoup trop dur. Je n'y arrive pas. Je dois le faire mais je n'y arrive pas. Vous êtes mes amis et je n'arrive pas à vous parler. J'ai vraiment besoin de votre aide. Cette souffrance me change dans un mauvais sens. J'aimerais retrouver le bonheur de vivre. Aidez-moi.

Toujours bloqué, toujours triste, je n'avais pas encore tout révélé. Je ne savais pas encore comment leur dire. Je réfléchissais à la manière de m'exprimer, manière que je n'avais pas encore trouvée. Comment décrire l'enfer qui était la contradiction même de ma personnalité ? Je devais le découvrir si je comptais leur dire. J'avais besoin de parler mais j'ignorais comment faire. La peur et la tristesse me bloquaient.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeDim 27 Juin - 19:38

Il pleurait toujours dans nos bras. Je ne supportais pas de les voir ainsi tous les deux. Ils représentent tous les deux une certaine humanité que j'avais perdu avant de les connaître. Je devais les rassurer l'un comme l'autre. Je savais au moins que Caitlin était d'accord avec moi sur le fait que Tyler devait dire ce qu'il avait. Il est important pour elle comme pour moi. Au moins, elle a confirmé qu'il ne devait pas s'en vouloir à propos de la souffrance qu'elle ressentait. Finalement, il nous dit que c'était un véritable enfer horrible même à supporter. Il ajoute qu'il a vraiment souffert pendant notre absence. Je me sens coupable de n'avoir pas été là pour lui mais ce que j'ai vécu en son absence est pire que tout. La chance avait pu lui sourire mais cela a tourné au drame. Mais qu'est-ce qui s'est passé exactement ? Il ajoute qu'il n'en peut plus. Je peux le comprendre. Il dit qu'il a vraiment besoin de notre aide. Il a l'impression que tout s'écroule, que le sort s'acharne sur sa tête. Il ignore pourquoi cependant. Mais au moins, il est heureux de nous revoir. Il a du mal à exprimer ce qui lui arrive. C'est normal quelque part. Je lui laisse le temps de pouvoir tout nous expliquer.

Nathan : Tu peux prendre ton temps bien sûr Tyler pour pouvoir tout nous expliquer. Je ne te presse en aucune façon. Caitlin ne le fera pas d'ailleurs non plus. On est là pour t'aider. On est là pour te soutenir. On ne te laissera jamais tomber, tu peux me croire. Tu n'es pas seule Caitlin non plus. Je suis là mais également Tyler. Nous sommes réunis tous les trois. C'est vraiment la plus belle chose au monde.

J'étais quelque part heureux de trouver mon meilleur ami mais aussi celle que j'aime au même endroit. Le destin m'a fait un très beau cadeau même si ce que j'ai vécu avant était quelque chose que le commun des mortels ne peut en aucun cas vivre. Je les regardais tous les deux. Elle est ma joie de vivre, l'espérance que j'attendais depuis si longtemps et lui, c'est plutôt un ami, un confident quelqu'un sur qui je peux vraiment compter. Je me rends compte que j'ai de la chance mais en même temps, je me sens coupable de ce que je fais tous les jours. Je suis tiraillé entre la vengeance et le bonheur. J'ai cru qu'il allait parler de ce qu'il n'allait pas mais ce n'est pas le cas. Il nous dit que c'est beaucoup trop dur, qu'il n'y arrive pas. Il veut le faire mais ce n'est pas le cas. Il précise que nous sommes ses amis et qu'il n'arrive pas à nous en parler. Il a besoin de notre aide. Je le sais et je pense que Caitlin le sait également. Cette souffrance le change. Il voudrait retrouver le bonheur. On va l'aider.

Nathan : Tu vas retrouver le bonheur, je te le promets. Nous sommes là pour t'aider. Tu peux tout nous dire. Nous sommes tes amis comme tu l'as précisé. Nous sommes prêts à tout entendre. Jamais, on ne te laissera tomber. Tu es quelqu'un d'important à nos yeux.

J'espère l'avoir convaincu. C'était réellement le plus important pour moi. On peut l'aider. Je ferais n'importe quoi pour lui. Je suis capable de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeLun 28 Juin - 15:03

J'avais séché mes larmes mais Tyler lui était toujours en train de pleurer dans nos bras. J'étais triste. C'était dur de le voir triste. Je le ressentais au plus profond de mon être. C'était dur de tout supporter. Je sentais également l'inquiétude de Nathan. Il n'est pas profondément mauvais. Je sais que je peux le sauver. Je me battrais jusqu'au bout pour que lui et Tyler soient heureux même si je dois sacrifier ma propre vie. Toute cette manoeuvre a un prix à payer. Je le savais. Il fallait que Tyler dise ce qui se passe. Pour l'aider, nous devons savoir la vérité. Il nous dit que c'est un véritable enfer. Il ne pouvait supporter ça. Je sentais toute cette souffrance. Il a ajouté qu'il a vraiment souffert pendant notre absence. J'aurais voulu être auprès de lui. Cependant, j'ai tout connu en son absence du bonheur auprès de Nathan en passant par l'enfer. Il nous explique que la chance avait pu lui sourire mais que cela avait tourné au drame. Je suis tellement désolé pour lui. Je voudrais tellement savoir la vérité afin de pouvoir l'aider. Il n'en peut plus, il a besoin de notre aide. Je l'aiderais bien sûr et je pense que ce sera le cas pour Nathan. Il a l'impression que tout s'écroule, que le sort s'acharne sur sa tête. Il ignore pourquoi cependant. Tout peut changer, je le sais. Je lui avais fait retrouvé le sourire pendant que nous étions tous les deux dans son appartement. Je peux réessayer. Cependant, il est heureux de nous revoir. Par contre, il a du mal à exprimer ce qui lui est arrivé. Il a besoin de temps. Nathan lui dit qu'il peut très bien prendre son temps afin de pouvoir tout expliquer. Il précise que ni lui ni moi nous le presserons. C'est exact. Je suis là tout comme lui pour l'aider, le soutenir. On ne le laissera jamais tomber, c'est sûr. Par contre, Nathan me dit que je ne suis pas seule également, que Tyler et lui étaient là pour le soutenir. Comment résister à une personne pareille ? Mes doutes partent aux oubliettes comme elles étaient venues. C'est vrai que la plus belle chose au monde c'est que nous soyons réunis tous les trois.

Caitlin : On t'aidera Tyler, crois-moi. Tu n'es pas seul, tu ne seras plus jamais seul. On te laisse bien sûr le temps de tout nous expliquer. L'important pour nous est que tu ailles bien. On ne veut que ton bonheur, tu sais. Tu es important pour nous. Merci Nathan de m'avoir dit tout ça. C'est très gentil.

Je retrouvais le sourire en compagnie des deux hommes les plus importants de ma vie. Qu'est-ce qu'il me fallait de plus ? Rien mise à part que je souhaite sauver tous ceux qui sont présents ici mais également le monde entier. Nathan me regardait. Je sentais l'amour qu'il avait pour moi. Je préférais ressentir cette émotion venant de sa part que de la haine ou de la vengeance. Je sentais que Tyler voulait parler mais c'était trop dur pour lui. Il nous dit que c'est beaucoup trop dur de parler. Il aimerait le faire mais ce n'est pas le cas. Il précise que nous sommes ses amis et qu'il n'arrive pas à nous en parler. J'aimerais tellement savoir de quel sujet il pourrait s'agir. Je n'ai jamais senti autant de tristesse chez une personne. Notre but va être de le remettre sur pied, de lui montrer qu'il a sa place dans ce monde. Il nous dit que cette souffrance le change, qu'il voudrait retrouver le bonheur. On est capable d'exaucer son souhait. Nathan lui dit qu'il va retrouver le bonheur. Il le promet . C'est vrai que nous serons là s'il en a besoin. Il n'y a pas de problème là-dessus. Nathan a dit ce qu'il fallait. On était prêt à tout entendre. On était ses amis. C'était le plus important.

Caitlin : Le plus important Tyler c'est que tu ais avec toi les personnes qui t'aiment. Nous sommes là pour toi, pour t'aider, pour te soutenir. Tu es un ami, notre meilleur ami d'ailleurs. On te laisse le temps bien sûr de nous dire ce qui se passe. Tu mérites de connaître le bonheur. Tu m'as aidé comme tu as aidé Nathan également. C'est à nous maintenant de le faire.

Je ne souhaite que le bonheur de Tyler. Le bonheur se trouve juste en face de moi. Le fait de connaître beaucoup de personnes me fait prendre conscience que je fais partie de la société, de ce monde. Si en plus, cette société me montre que je peux connaître le bonheur à travers l'homme que j'aime, à travers les amis que j'apprécie beaucoup, je ne demande rien de plus. La seule chose qui me manque serait mon père dans ce bonheur en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeLun 28 Juin - 19:12

Ce tambour, toute cette histoire, risquait de compromettre mon souhait principal, celui d'être heureux dans une vie simplifiée de tout obstacle. J'en avais assez de vivre dans le meurtre, dans le sang et la désolation, qui en découlait. Je détestais tout ceci. Cela relevait de la souffrance, chose que je combattais depuis le début de toute contradiction dans mon âme. Nathan et Caitlin étaient là pour moi. Ils voulaient m'aider à retrouver la joie, mais je restais prisonnier de ma tristesse. Je ne pouvais pas vivre sans eux, c'était impossible. Mais, pour profiter de la pleine joie, que je devais ressentir, je devais m'ouvrir. Je devais briser ce blocage afin de tout leur dire, même si cela allait être difficile. Si en plus je ne disais rien, j'allais rester ainsi et mourir seul. Je devais leur dire. Les détails étaient très macabres. Je n'allais peut-être pas les employer. Je n'en aurais peut-être pas la force. Il fallait que j'y arrive. Comment m'y prendre ?

- Je n'arrive pas encore à y croire, tout ce malheur est trop soudain pour moi. J'aurais tellement voulu que cela se termine autrement.

Je n'étais pas encore complètement ouvert. J'avais du mal à en parler. En même temps, comment pouvais-je parler d'un merutre comme dans une conversation normale ? Je ne pouvais pas mais je devais quand même y arriver. Il fallait que je m'en remette, que je puisse enfin vivre sans ce choc en moi. Je pouvais le faire. Je devais leur dire. Pour cela, je devais prendre sur moi, me concentrer sur l'intégralité de mes forces.

- Je l'ai perdu, je n'arrive pas à croire que je l'ai perdu.

Je recommençais à pleurer. Un groupe important de larmes commençait à tomber en forte puissance. Nathan me ramenait près de lui pour me consoler. J'avais vraiment besoin de soutien et même une église ne me le donnait pas. C'était incroyable à quel point le bonheur ne voulait pas de moi. Déjà, ils me l'avaient pris et en plus m'apportaient la souffrance de ma tête. La malédiction profonde se jetait sans cesse sur ma tête mais pourquoi ?

- Un arrivage massif de mauvaises nouvelles a contrasté ma chance en seulement quelques jours. J'avais obtenu ce dont je rêvais. Je pouvais enfin espérer monter sur scène en tant qu'Hamlet mais avec ce qui m'arrive, je doute désormais. Le bonheur est parti quand il est parti. J'ai perdu la simple présence de mon ami aussi rapidement que lorsque je l'avais trouvé. Il a connu une fin tragique et je n'ai rien pu faire. J'aurais tellement voulu qu'il soit encore là mais il est parti. Il a réalisé mon rêve et a quitté ce monde ensuite. Il ne méritait pas ce sort. Il me manque tellement.

Je pleurais toujours dans leurs bras. Nathan essayait de me réconforter mais ils savaient désormais la première des deux nouvelles. Je ne l'avais pas raconté dans le détail car je savais que je n'en avais pas la force. Je ne savais pas ce qu'ils allaient bien pouvoir me dire. Tout ce que je savais, c'était que j'avais mal à la tête. J'étais encore une fois victime d'une migraine. Je devais boire un coup mais j'avais surtout envie de me débarasser de cette tristesse tout d'abord. La migraine pouvait très bien me faire mal, mais la douleur qui m'importait était celle de mes larmes. Tant que je ne me débarassais pas de celle-ci, je ne pourrais pas éliminer l'autre. Je savais ceci depuis un moment, depuis le jour où je l'avais perdu à vrai dire. Perdre mon ami avait été un véritable choc pour moi, un choc guéri qu'à moitié malheureusement. Nathan et Caitlin forgeaient les présences qui pouvaient guérir la seconde moitié. Je devais apprendre à rester avec eux et à profiter de leurs présences magiques. J'en avais besoin pour survivre. C'était important pour la suite des évènements, même si elle ne se montrait pas très glorieuse pour le moment. Cela pouvait encore changer à l'avenir. Je l'espérais encore, même si l'espoir était faible.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMar 29 Juin - 13:15

Elle avait raison sur beaucoup de choses. Elle me disait même que c'était très gentil tout ce que je lui avais dit. C'est normal, je l'aime tout simplement. Tyler nous a aidés elle comme moi. C'est maintenant notre tour. Nous sommes des amis et c'est normal de nous entraider. Il mérite de connaître le bonheur, de savoir qu'il n'est pas seul. Nous sommes là pour lui. Il nous dit qu'il n'arrive pas encore à y croire. Tout ce malheur serait trop soudain pour lui. Il aurait tellement voulu que cela se termine autrement. Mais de quoi parle-t-il exactement ? Je devais le rassurer.

Nathan : Tout est fini Tyler. Tout va changer. On est là pour t'aider, te soutenir mais également pour que tu retrouves le sourire. Nous serons toujours là pour toi. Nous sommes tes amis. Je le pensais Caitlin ce que je t'ai dit tout simplement parce que tu sais ce que je ressens pour toi.

J'essayais de les rassurer l'un comme l'autre. Je sais que ce que je ressens pour Caitlin est un sentiment réciproque. Même si je n'ai pas le pouvoir de ressentir les émotions, je pouvais voir qu'elle ressentait quelque chose pour moi. Elle était tout pour moi. Je les regardais tous les deux. Tyler nous dit qu'il l'a perdu, qu'il n'arrive pas à croire qu'il l'a perdu mais je me demande toujours de quoi il s'agit. Je devais le rassurer.

Nathan : Nous sommes présents. Nous sommes là pour te soutenir.

Il recommence à pleurer. Je le ramène près de moi pour le consoler. Je savais quelque part que Caitlin allait ressentir les émotions de Tyler. Je ne voulais pas les voir tous les deux souffrir. Si je rassurais Tyler, je pouvais espèrer également rassurer celle que j'aime. Il nous explique qu'un arrivage massif de mauvaises nouvelles a contrasté sa chance en seulement quelques jours. Il nous dit qu'il avait obtenu ce dont il rêvait. Il pouvait espérer monter sur scène en tant qu'Hamlet. Je ne savais pas qu'il aimait le théâtre. Mais avec ce qui lui arrive, il doute. Je lui interdis de dire ça. Il mérite de monter sur scène. Il n'y avait plus de bonheur selon lui. Il a perdu la simple présence de son ami aussi rapidement que lorsqu'il l'avait trouvé. Il aurait connu une fin tragique et il n'a rien pu faire. J'aurais du être auprès de Tyler mais j'étais trop occupé. Je savourais mon bonheur avec Caitlin. Mais j'ai aussi vécu l'enfer. Il aurait tellement voulu qu'il soit encore là mais il est parti. Il a réalisé son rêve et a quitté ce monde ensuite. Son ami ne méritait pas ce sort, c'est sûr. Je comprends qu'il puisse le manquer. Il est encore arrivé un malheur. Qu'est-ce qui s'est passé ? Est-ce qu'il a été tué ou bien est-ce une cause naturelle ? Il ne mérite pas de vivre tout ça. Ce serait plutôt à moi de le vivre.

Nathan : Je suis tellement désolé Tyler. Qu'est-ce qui s'est passé ? J'aurais voulu que cela ne soit jamais arrivé. Je ne savais pas par contre que tu aimais les pièces de théâtre et particulièrement Hamlet. C'est une pièce que j'aime beaucoup. Tu mérites de monter sur scène, crois-moi. Tu es quelqu'un d'exceptionnel et si le théâtre te passionne, je te conseille de foncer. Ne perds pas de vue ce rêve. Crois-moi, tu pourrais le regretter plus tard si tu ne le réalises pas.

Je lui avais demandé ce qui s'était passé pour son ami. Je ne sais pas s'il aura la force de tout raconter mais pour l'aider, je pense qu'il faudrait connaître la vérité afin de lui montrer que ce n'est pas de sa faute. Je ne voulais pas qu'il souffre ainsi. J'espère que cette série de meurtres ne s'est pas encore répétée. Je crois en Tyler et en ses capacités. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas comporté ainsi avec des personnes. J'essaye de le réconforter. Tyler pleurait dans nos bras. Je sentais quand même que Caitlin n'était pas dans son assiette. Elle devait ressentir beaucoup de choses provenant de Tyler.


Dernière édition par Nathan Petrelli le Jeu 1 Juil - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMar 29 Juin - 22:11

On était là pour l'aider, c'est normal. Il a fait beaucoup pour nous. Il m'a aidé en ce qui me concerne dans des moments très difficiles de ma vie. Il avait besoin à son tour de soutien. Je pouvais lui en apporter tout comme Nathan. Je veux être aux côtés de Tyler pour l'aider. Il n'arrive pas encore à croire ce qui s'est passé. Ce malheur est arrivé si soudainement. Il aurait voulu que cela se termine autrement. Je voudrais tellement savoir de quoi il parlait. Je n'avais pas le pouvoir de lire dans les pensées. Je ne pouvais simplement que ressentir les émotions. Je ressentais sa tristesse, sa panique. C'était dur de ressentir tout ça mais je devais tenir pour lui. Nathan lui disait que tout était fini et que sa vie allait changer. Il a raison sur le fait qu'on était présent pour l'aider, le soutenir. Tyler devait retrouver le sourire. Nous sommes ses amis c'est vrai et on sera toujours là pour lui. Nathan disait que ce qu'il avait dit tout à l'heure, il le pensait. Il ajoute qu'il a fait cela parce que je sais ce qu'il ressent pour moi. C'est vrai.

Caitlin : Nathan a raison. Tu dois retrouver le bonheur. Tu es notre ami, tu es quelqu'un d'important pour nous. Merci au fait Nathan. Je sais très bien ce que tu ressens pour moi. Je ressens la même chose.

Nathan nous regardait tous les deux. Je ne pouvais résister à ce regard. Cela me redonnait un peu le sourire. C'était vraiment agréable. Tyler nous dit ensuite qu'il l'a perdu, qu'il n'arrive pas à croire qu'il l'a perdu. On ne sait toujours pas ce qui s'est passé réellement. Je me pose toujours cette question. Nathan le rassurait en lui disant que nous étions présents, que nous étions là pour le soutenir. Je devais le rassurer à mon tour.

Caitlin : Tu mérites de connaître le bonheur Tyler. Tu es quelqu'un d'exceptionnel.

Tyler recommence à pleurer. Nathan le ramène auprès de lui pour le consoler. Je ressentais encore beaucoup d'émotions. Je ne sais pas si je vais tenir longtemps. Il fallait que je garde le contrôle pour Tyler. Il ne devait en aucun cas se sentir coupable à cause de mon pouvoir. C'est ma malédiction. Il nous explique qu'un arrivage massif de mauvaises nouvelles a contrasté sa chance en seulement quelques jours. Il ajoute qu'il avait obtenu ce dont il rêvait depuis toujours. Je me souviens. J'étais heureuse pour lui car il pouvait espérer monter sur scène en tant qu'Hamlet. Mais aujourd'hui, avec ce qui lui arrive, il doute. Pourquoi Dieu, vous lui faîtes subir cette épreuve ? Il mérite de monter sur scène. Il avait le droit de réaliser son rêve. Il n'y avait plus de bonheur selon lui. Il a perdu la simple présence de son ami aussi rapidement que lorsqu'il l'avait trouvé. Je comprends sa douleur et sa peine. Je ressentais tout ça. Je n'arrive pas à croire que son ami ait connu une fin tragique. Tyler n'a rien pu faire pour empêcher ça. Il avait besoin de soutien et je n'étais pas là. J'at tout vécu c'est à dire du bonheur à l'enfer. Le destin a voulu que je ne sois pas auprès de lui à ce moment-là. Tyler aurait tellement voulu qu'il soit encore là mais il est parti. Il lui a permis de réaliser son rêve et a quitté ce monde ensuite. Son ami ne méritait pas de mourir. Je voudrais comprendre ce qui est arrivé afin de l'aider et de le soutenir. C'était la moindre des choses. Nathan était désolé. Il a posé avant moi la fameuse question. J'espère que Tyler va y répondre. Il aurait voulu que cela ne se soit jamais arrivé. C'est vrai que Nathan ne sait pas que Tyler aimait les pièces de théâtre et en particulier Hamlet. Il était en retard par rapport à moi. C'est une pièce qu'il aime beaucoup. Ils ont un point en commun. Il précise que Tyler mérite de monter sur scène. Il ajoute que Tyler est quelqu'un d'exceptionnel et si le théâtre le passionne, il lui conseille de foncer, de ne pas perdre de vue ce rêve. Il dit ensuite qu'il pourrait le regretter plus tard s'il ne le réalise pas. Tyler pleurait dans nos bras. Je ressentais tellement d'émotions que je me mets à pleurer à mon tour.

Caitlin : Je suis tellement désolé Tyler. Cela n'aurait jamais du arriver. Tu mérites de réaliser ton rêve le plus cher. Hamlet est quelque chose qui te passionne. Tu dois saisir ta chance. Je t'aiderais à avancer, crois-moi.

Je pleurais tellement. Je ne pouvais plus rien contrôler.


Dernière édition par Caitlin Evans le Mer 30 Juin - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeMer 30 Juin - 19:05

Le tambour, le bruit lourd de la tristesse, ma douleur, tout ceci me faisait perdre la tête. J'avais l'impression de vivre dans un éternel cauchemar depuis la mort de mon ami. J'avais réussi à avouer ce qui s'était passé, sans bien sûr exposer l'intégralité des détails des événements. Je n'aurais pas la force de tout dire. Je ne pourrais pas tout expliquer dans le simple détail sanguin, qui avait réussi à me traumatiser encore plus que ce que j'étais déjà. J'avais réussi à amplifier le traumatisme déjà accumulé, ce qui était un exploit macabre et très effrayant dans le contexte actuel. J'étais avec eux, mes seuls vrais amis, mais en étant enfermé dans ma tristesse, dans ma foudre mélancolique. Tout ceci pouvait très bien me tuer, mais ceci n'avait plus d'importance. Je ne savais même plus ce qui était important ou non. Je perdais littéralement le sens réel de la vérité mais pourquoi ? Pourquoi le destin me faisait-il subir une douleur aussi intense ? Pourquoi moi ? Qu'avais-je fait de si horrible ? Rien pourtant. Je n'étais qu'un humain nuances de gris, non un criminel, juste quelqu'un, mais qui subissait le châtiment des coupables, alors qu'il était totalement innocent. Rien que cette phrase était remplie d'une pleine contradiction. J'étais fait ainsi. J'étais illustré d'une couche d'humanité, avec une sur-couche de contradiction, une pincée de paranormal, et une domination totale du malheur. Je devrais partir rien que pour dire ça. Mes pensées devenaient si macabres. Je ne me reconnaissais plus du tout dans ce que je disais. Je me faisais peur tout seul à vrai dire. Ma contradiction, ma tristesse et mon malheur s'étaient unis dans le but de me faire trépasser. J'étais avec Nathan et Caitlin et toutes ces choses. Le contraste était marqué entre deux catégories de choses. La première, c'était celle qui voulait me voir vivre. La seconde, celle la plus effrayante, c'était celle qui souhaitait à tout prix m'assassiner, me voir mourir sous le poids de la souffrance intense. Tout ce que je venais de dire, dans la seconde catégorie bien sûr, forgeait l'exact contraire de ce que j'étais, le pire dans toute ma vie. Je voudrais tellement me débarasser de cette pincée de malheur et de désespoir dans ma vie, mais le pouvais-je encore ? N'était-ce pas déjà trop tard pour mon âme ? N'étais-je pas déjà perdu pour les enfants de la terre ?

- Le pire dans tout ce que je vis, c'est que j'ignore exactement ce qui s'est passé. Je ne sais pas du tout comment cela a pu se produire. Je n'ai fait que découvrir son corps. Juste après ces événements, j'ai commencé à changer. Je ne me reconnaissais plus vraiment. Déjà qu'une première mauvaise nouvelle avait appuyé de toutes ces forces sur mon malheur actuel, ceci avait encore plus accentué ma peine. J'ai du passé plusieurs fois à l'hôpital pour des blessures, que je m'étais moi-même infligé, à cause de mon pouvoir la majeure partie du temps. Je ne maitrisais vraiment plus rien. J'avais vraiment besoin d'aide mais je n'avais pas du tout la force de la réclamer. Cela me fait vraiment plaisir de vous revoir ici, même si l'endroit n'est pas vraiment commun à des retrouvailles.

Hamlet me passionait mais avais-je la force d'affronter la dépendance de la scène ? Pouvais-je monter sur scène, maitriser un personnage, rien qu'en étant un pur amateur ? Je n'avais rien d'un professionnel, je n'étais qu'un véritable débutant, qui cherchait encore ses marques dans ce domaine. Je vivais des malheurs, des malheurs tellement intenses, qu'ils me faisaient perdre la raison. J'étais dépendant d'une souffrance trop forte mais pourquoi ? Pourquoi vivre dans la souffrance alors que la joie était une chose bien meilleure ? Aimais-je vivre dans la tristesse ? Non, mais pourquoi me posais-je cette question ? Cela n'avait aucun sens. Qui pouvait aimer vivre dans la souffrance ? Qui ? Hein ? Personne, cela m'étonnerait. Toute personne souffrait mais préférait l'intensité profonde de la joie. Le bien était caractérisé par tout ceci : du bonheur, mais également de la souffrance, apportée par ceux qui faisaient le mal comme leur plaisir intense. J'étais une personne du bien et non du mal, alors je détestais la souffrance. Je devais la détester mais je la vivais.

- Hamlet est une passion née depuis si longtemps maintenant. Je vivais en rêvant de jouer ce personnage, mais je ne voulais pas exaucer mon souhait par un apport de malheur. Mais pourquoi tout ce que je souhaitais, ne cesse de fonctionner dans le mauvais sens au final ? Je ne souhaite que vivre une intensité de bonheur tellement plaisante, mais le malheur arrive sans cesse en même temps, pour contraster le tout. Suis-je destiné à n'être qu'une chose contradictoire rien de plus ? A chaque fois, le malheur contraste ma vie. J'ignor pour quelle raison. Cela me fait vraiment mal de ressentir une sensation pareille. Je préférais être heureux, mais le malheur de l'enfer est toujours ce que je récolte en retour.

Le dernier mot de mon discours eut beaucoup de mal à sortir. J'avais encore mal. Je devais boire, mais les bras de Nathan étaient tellement réconfortants. Que choisir entre le plaisir et la réhydratation de ma douleur ? Je savais que j'avais davantage de chances d'avoir une possibilité sans l'autre. Avoir les deux serait tellement étonnant mais malgré tout si merveilleux. Pouvais-je espérer les deux cadeaux de mon subconscient ? Pouvais encore être heureux ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Petrelli
Nathan Petrelli

# WARRIOR #

Messages : 3182
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue55000/65000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (55000/65000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeJeu 1 Juil - 18:33

Elle était réellement triste. Je ne pouvais pas supporter de la voir ainsi. Elle compte tellement à mes yeux. Elle ne mérite en aucun cas de souffrir. Elle avait dit que j'avais raison. En effet, Tyler doit réaliser son rêve le plus cher. Il était triste, elle aussi. Je devais les consoler tous les deux. Je devais les rassurer tous les deux. C'est à moi de le faire même si j'ai perdu l'habitude. Que dirait ma famille ? C'était une très bonne question. Je prenais Caitlin également. Tyler nous dit que le pire dans tout ce qu'il vit c'est qu'il ignore exactement ce qui s'est passé. Il ne sait pas comment cette tragédie a pu se produire. Il n'a fait que découvrir son corps. J'ai l'impression finalement que ce qui c'était passé avec Jillian vient de se reproduire d'où ce sentiment de culpabilité qu'il avait. J'avais quelque part raison. J'aurais préféré avoir tort. En effet, il a changé après cet évènement. Il ne se reconnaissait plus vraiment. Il nous précise qu'il avait déjà appris une autre mauvaise nouvelle mais laquelle ? Ceci avait encore plus accentué sa peine. Je comprends. Je suis tellement désolé pour lui. Il ajoute qu'il a du passer plusieurs fois à l'hôpital pour des blessures qu'il se serait infligé lui-même à cause de son pouvoir la majeure partie du temps. Il ne maîtrisait plus rien. Il se sentait seul. Je n'étais pas là pour l'aider. Il voulait de l'aide mais il n'avait pas la force d'en demander. Il ajoute quand même que cela lui faisait plaisir de nous revoir ici même si l'endroit n'est pas propice à des retrouvailles. Ce n'est pas grave, ce n'est qu'un tout petit détail. Je devais le rassurer.

Nathan : Tu n'es en aucun cas responsable de ce qui lui est arrivé. On comprendra ensemble ce qui s'est passé. Tu n'es plus seul, tu ne seras jamais seul. On est là. On t'apportera tout notre soutien. Tu as appris une autre mauvaise nouvelle mais laquelle exactement ? Tu ne devrais en aucun cas t'infliger toutes ses blessures. Tu peux nous appeler à n'importe quel moment, crois-moi. On peut venir te voir à n'importe quel moment. Tu nous gêneras pas. Cela me fait plaisir de te voir également peu importe l'endroit. Je suis là Caitlin, ne t'en fais pas. Tout va bien, crois-moi.

J'espère avoir rassuré Tyler comme Caitlin d'ailleurs. C'est tout ce que je souhaite. Il nous explique qu'Hamlet est une passion née depuis bien longtemps. Il vivait en rêvant de jouer ce personnage mais il ne voulait pas exaucer son souhait par un apport de malheur. Je peux le comprendre. Cependant, il ne doit pas se concentrer sur le passé mais plutôt sur l'avenir. Je devais quelques fois écouter mes propres conseils mais je suis têtu. Il se demande pourquoi tout ce qu'il souhaite ne cesse de fonctionner dans le mauvais sens. Il ne souhaite qu'être heureux au final, mais le malheur arrive sans cesse en même temps. J'aurais voulu que cela se passe autrement pour lui. Il se demande finalement s'il est destiné à être quelqu'un de différent. Je me sens quelque part coupable de ça à cause de ce que je fais. Il ajoute que le malheur contraste sa vie. Il ignore exactement pour quelle raison. Cela le faisait réellement souffrir de ressentir cette sensation. Il préférerait être heureux mais quelque chose cloche à chaque fois. Finalement, je n'avais pas réussi à le rassurer. Je devais réessayer.

Nathan : Hamlet est une pièce géniale. Je peux comprendre que tu ne souhaites pas continuer mais tu mérites d'être heureux, de réaliser tous tes rêves. Tu es quelqu'un d'exceptionnel Tyler, quelqu'un d'admirable. Ta vie changera Tyler, crois-moi. Tu n'es pas destiné à être quelqu'un qui doit subir tant d'épreuves. Je voudrais tellement que ta vie change, sois plus belle. Tu ne ressentiras plus jamais cette sensation. Tu as des amis qui t'aiment.

Je ne sais pas s'il avait fini de tout nous dire. Je ne sais pas non plus ce qui se passe. Quel serait donc cette mauvaise nouvelle finalement ? Je me pose beaucoup de questions. Je suis trop curieux certes mais je me soucie de ce qui arrive à Tyler.
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin Evans
Caitlin Evans

\*/ APPRENTI \*/

Messages : 1326
Age : 34

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeSam 3 Juil - 11:35

Je pleurais de nouveau. Je ne pouvais plus tenir avec toutes ses émotions. J'ai comme l'impression que je ressens de plus en plus d'émotions, que cela n'arrête pas d'augmenter. Je n'arrive pas à comprendre. Nathan me prenait également afin de me consoler. C'était vraiment très gentil à lui. Il est vraiment adorable. Je me sentais un peu mieux grâce à lui. Tyler ignore ce qui s'est réellement passé. C'est le pire dans tout ce qu'il vit actuellement. Il ne sait pas comment cette tragédie a pu se produire. Il ajoute qu'il n'a fait que découvrir son corps. Je me souviens à ce moment-là de la discussion que nous avons eu à propos de Jillian. Il se sentait coupable alors qu'il n'était pas responsable. Aujourd'hui, cette sensatiion revient. Ce n'est pas de sa faute. Il dit avoir changé après cet évènement. Il ne se reconnaissait plus vraiment. C'est quelqu'un de bien qui ne devrait pas ressentir cette émotion. Cependant, il nous précise qu'il a déjà appris une autre mauvaise nouvelle. Quelle est cette nouvelle ? Pourquoi lui faire subir tout ça ? Je comprends que tout ça a encore plus accentué sa peine. Il serait passé plusieurs fois à l'hôpital pour des blessures qu'il se serait infligé lui-même à cause de son pouvoir la majeure partie du temps. Pourquoi est-ce qu'il a fait ça ? Mon inquiétude grandissait au fur et à mesure. Il ne maîtrisait plus rien. Il se sentait seul. J'aurais voulu être présente. Il voulait de l'aide mais il n'avait pas la force d'en demander. Il aurait du pourtant le faire. Je serais venue immédiatement. Il dit quand même que cela lui faisait plaisir de nous revoir ici même si l'endroit n'est pas propice à des retrouvailles. Je suis contente également de le retrouver. Cependant, ce que Nathan dit est vrai. Il n'est pas responsable de ce qui a pu se produire. On cherchera avec lui ce qui a bien pu se passer. Tyler ne sera jamais seul. Je serais présente comme Nathan auprès de lui. Il aura notre soutien. Nathan a posé la bonne question à propos de cette autre mauvaise nouvelle. Je voudrais également savoir. Nathan a raison sur le fait qu'il ne devrait en aucun cas s'infliger toutes ses blessures. Tyler peut en effet nous appeler à n'importe quel moment. On viendra le voir n'importe quand. Cela ne gêne en aucun cas. Cela faisait plaisir à Nathan de voir Tyler. Pour Nathan, l'endroit n'était pas important. Il me dit que tout va bien. Je commence à retrouver le sourire.

Caitlin : Merci Nathan pour ce que tu viens de dire. Tyler, il a raison. Tu n'es pas responsable de ce qui est arrivé. Il ne faut en aucun que tu te rejettes la responsabilité. Tu es un homme bon, exceptionnel. On cherchera avec toi ce qui a pu se passer. On t'aidera. On t'apportera notre soutien. Tu peux nous appeler à n'importe quel moment. On viendra immédiatement. Cela me fait également plaisir de te voir. L'endroit importe peu pour moi. L'important est de voir les personnes que j'aime. C'est l'essentiel pour moi. Mais qu'as-tu appris exactement ? Je comprendrais bien sûr que tu ne veuilles pas nous répondre si cela est difficile.

J'étais un peu rassurée. Je voulais montrer à Tyler et à Nathan que je ne souffrais plus vraiment. Je ne voulais pas qu'ils s'inquiètent pour moi. J'avais peur d'avoir posé la question qui dérange. Ensuite, Tyler explique sa passion pour Hamlet. Contrairement à Nathan qui ne connaissait pas la passion qu'avait Tyler pour cette pièce, moi je savais tout ça. Je savais qu'il rêvait de jouer dans cette pièce depuis longtemps. C'était un rêve. J'avais assisté à ce rêve. Je ressentais de la joie, beaucoup de bonheur. C'était sensationnel. Cependant, il ne voulait pas exaucer son souhait par un apport de malheur. Je ne voulais pas qu'il s'arrête. Le fait d'être chanteuse a été d'un grand secours pour moi car je pouvais m'évader de cette société. Je suis dans un autre monde. Je devais essayer de lui faire comprendre cette notion. Il se demande pourquoi tout ce qu'il souhaite ne cesse de fonctionner dans le mauvais sens. Il ne souhaite qu'être heureux au final, mais le malheur arrive sans cesse en même temps. Mais il a quand même des moments de bonheur. Il nous connaît. Il apprécie être avec nous. Il se demande finalement s'il est destiné à être quelqu'un de différent. Nous ne sommes en aucun cas différent. Je pourrais arriver à faire comprendre cela à Nathan afin qu'il arrête ce qu'il fait. Nathan m'avait tout raconté. Résultat, la Compagnie me veut pour ce que je sais également. Ce n'est pas facile. Il ajoute que le malheur contraste sa vie. Il ignore exactement pour quelle raison. Je ressens cette souffrance. Il préférerait être heureux mais quelque chose cloche à chaque fois. Il peut toujours l'être. C'est possible. Nathan dit qu'Hamlet est une pièce géniale. Il comprend que Tyler ne souhaite pas continuer. il ajoute que Tyler mérite d'être heureux, de réaliser tous ses rêves. C'est vrai que notre ami est quelqu'un d'exceptionnel, d'admirable même. Sa vie changera, j'en suis convaincue. Nathan a raison sur le fait que Tyler n'était pas destiné à subir tant d'épreuves. Nathan voudrait que la vie de Tyler change. C'est vrai que Tyler a des amis sur qui il peut compter.

Caitlin : Tu rêves de jouer dans cette pièce depuis longtemps. Tu m'en avais parlé lorsque nous étions dans ton appartement. Tu ne dois pas t'arrêter en si bon chemin. J'ai trouvé un moyen de m'évader de mes soucis, de mes souffrances. Je sais que jouer dans cette pièce pourra t'aider. Tu dois réaliser ton rêve. Tu as quand même des moments de bonheur. Tu as des amis sur qui tu peux compter. On t'aime. On sera toujours là pour toi. Tu seras heureux, j'en suis sûr. Ta vie changera, je suis d'accord avec Nathan. Nous ne sommes pas différents. L'humanité est très riche. C'est ce qui fait notre diversité. Nous sommes des êtres humains à part entière.

Je ne sais pas finalement s'il nous avait tout dit. Ce que j'espère c'est l'avoir convaincu. Il mérite d'être heureux. Mais quel est donc cette mauvaise nouvelle ? J'étais inquiète pour Tyler. J'espère que Nathan également aura compris le message. C'était un moyen de le convaincre d'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Laughlin
Tyler Laughlin

# WARRIOR #

Messages : 4004
Age : 26

Passeport
Puissance:
Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Left_bar_bleue40000/50000Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Empty_bar_bleue  (40000/50000)
Lieux de résidence:


Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitimeSam 3 Juil - 19:07

Devais-je leur expliquer ? Devais-je tout leur dire dans le moindre détail ? Je ne savais pas quoi faire. Ce tambour me privait de la majorité de mes forces, et me bloquait littéralement dans ma capacité de parler. J'ignorais la manière à adopter pour m'exprimer. Je ne savais pas vraiment quoi faire. Pourtant, Caitlin et Nathan forgeaient deux importantes présences à mes yeux, des personnes tellement importantes pour moi. Je les aimais tellement, que je devrais pouvoir me confier, mais je n'y arrivais pas. Pourquoi n'arrivais-je pas à parler aux personnes qui comptaient à mes yeux ? Cela devait pourtant être une tâche facile, mais je me trompais. Ce qui m'était arrivé à la tête, avait pris sa source alors que j'étais avec eux, à plusieurs reprises. Ils allaient se sentir coupables de tout ceci. Ils allaient croire que c'était leur faute, alors que ce n'était pas le cas. Toutes ces conséquences, ces souffrances, ces douleurs, n'étaient que de ma faute. Je ne pouvais que m'en prendre à moi-même pour ce qui s'était passé. Ce n'était que de ma faute. Ils disaient tous les deux, que je devais réaliser mon rêve. Hamlet forgeait une de mes espérances de jeunesse. Je rêvais de jouer dans cette pièce, depuis le jour où je l'avais vue pour la première fois, avec la douce présence de Jillian. Si cette passion avait pu naître, ce n'était que grâce à elle et personne d'autre. Je ne pouvais que la remercier de m'avoir dôté d'un rêve à réaliser dans ma vie. Avoir un but fabrique une vie plus intéressante, même si la mienne n'avait pas vraiment suivi ce chemin. Elle n'avait été que semée d'embuches, rien d'autre. Je ne pouvais pas vraiment dire que ma vie avait été heureuse, car je ne l'ai jamais vraiment été. Chaque moment de bonheur m'avait été oté par une pincée de malheur. Je ne pouvais pas vraiment dire que j'avais été chanceux grâce à cela. Je n'avais fait que subir le fardeau de ce châtiment. C'était horrible mais c'était le cas malheureusement. La chance n'était jamais vraiment apparue, jusqu'à ce cadeau de mon ami. En m'offrant le rôle d'Hamlet, il m'avait offert une chance d'être heureux. Je pouvais aimer tout ceci, commencer à apprécier la vie, mais non, rien du tout. Ce tambour devait arrêter de retentir sans cesse, mais pour saisir cette chance, je devais le vouloir, je devais parler de ce qui m'était arrivé.

- Avec toute cette histoire, j'avais vraiment changé. Je pétais vraiment les plombs. Je passais à l'hôpital assez souvent par mes bêtises. Mais, il y a une chose qui avait pesé dans toute cette folie. Cet enfer n'a pas été qu'occasionnel malheureusement. Il a été constant depuis quelque temps.

*arrête de tourner autour du pôt Tyler ! exprime toi !*

- A un moment donné, mes migraines inexpliquées ont provoqué une sorte de crise. J'étais en présence de mon ami, mais je n'avais jamais eu aussi mal de toute ma vie. J'ai du aller à l'hôpital. J'ignore ce qu'il m'a fait mais ces migraines sont enfin parties. Malheureusement, du même coup, on avait découvert autre chose, et c'est à ceci que je fais allusion. Les chutes, les émotions fortes, les fatigues, et multiples coups que j'ai reçus sur ma tête, ont généré une accumulation de séquelles importantes. Le fait que je ne maitrisais plus vraiment mon pouvoir était du à tout ceci. Ils m'ont soulagé et non soigné. Je suis en convalescence depuis un moment déjà. Je dois aller faire contrôler ma tête demain, car ma convalescence prenait fin aujourd'hui, afin de savoir si je vais mieux maintenant. J'ai vraiment peur d'y aller. L'hôpital, sans la douce présence de mon ami, ressemble davantage à une prison qu'à une structure saine. Je pense que cela va être une étape assez pénible pour moi, une étape dure à franchir pour mon deuil. Je dois le faire pourtant, mais je n'ose. Pourtant, je dois suivre tous ces conseils, qu'ils viennent de Jillian, de lui, ou encore de quelqu'un d'autre. Je dois le faire pour pouvoir survivre dans un nouveau bonheur. J'aimerais tellement être heureux.

Je buvais un peu avant de reprendre. Je ne pouvais pas m'empêcher d'adopter un discours aussi long. J'avais l'impression que je pouvais me défouler, tout comme avec Claire, lors de notre toute première rencontre. Ressentir tout ceci était très bien pour moi. Je me sentais plus libre d'un poids énorme.

- Hamlet est vraiment un rêve, quelque chose d'important à atteindre pour moi. Mais, au moment où je l'atteisns enfin, le malheur arrive et s'empart de la seule personne qui avait pu faire ce cadeau. J'avais réussi à trouver la voie de la chance grâce à sa recommandation. En gage de remerciement funèbre, il connaît ce sort. Il n'y a vraiment plus une seule pincée de justice valable dans ce monde. J'en ai assez de tout ceci. J'ai vraiment peur de n'être qu'un porte-malheur, alors que je ne suis qu'une personne gentille. Je ne souhaite que le bonheur mais l'inverse arrive à chaque fois. Pourquoi ça ? Pourquoi moi ? Je ne comprend pas. Je n'ai pas envie qu'ils vous arrivent le même sort à tous les deux. Je vous aime trop. Je ne pourrais jamais vous laisser partir. Je ne pourrais pas le supporter, mais là, je serais sans sauvetage, si cela venait à se produire un jour. J'ai vraiment peur de cette perspective d'avenir.

L'enfer n'avait rien de commun à la vie. Pourquoi ne cessait-il alors jamais d'intervenir ? Je ne souhaitais qu'être heureux, faire le souhait le plus noble de l'esprit. Alors pourquoi ne cessais-je donc pas de souffrir ? Pourquoi cette souffrance existait-elle alors ? Vivre dans la souffrance n'était pas une vie, c'était une pure notion de torture, rien d'autre que cela. Je ne pouvais accepter ce type de vie, car je n'étais qu'un humain pyromane bénéfique, le pyromane angélique si contradictoire avec lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Vide
MessageSujet: Re: Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Le tambour de la souffrance (PV Nathan/Caitlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New-York :: - Centre ville et lieux de détente :: Artéres principales et ruelles-